L'OL a des ailes !

Une première mi-temps bancale. Pendant vingt-cinq premières minutes maîtrisées, l’OL tenait le match et affichait sa sérénité mais le milieu de terrain semblait peu performant. L’ombre gigantesque de Djilla Diarra planait-elle sur le stade ? Juninho très peu présent, Toulalan peu convaicant, Tiago tenait la baraque mais rien de vraiment percutant ne sortait du milieu de terrain et tout se passait sur les côtés, où Réveillère-Wiltord et surtout Abidal-Malouda ne cessait de combiner pour s’approcher des buts niçois.

Contre le cours du jeu pourtant, un coup de génie de Marama Vahirua donnait l’avantage

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut