Sinaly Diomandé (OL) et Romain Del Castillo (Brest) (Photo by DAMIEN MEYER / AFP)

OL - Clermont : l’aspect défensif sera observé

Offensivement, l’OL a su se montrer convaincant à Brest (2-4). En revanche, le domaine défensif a souffert, notamment en deuxième période. Ce sera un des axes de progression observé ce dimanche contre Clermont (17h).

Si on devait souhaiter une bonne résolution pour l’OL en 2023, ce serait certainement d’être capable de fournir des prestations défensives de haut niveau. Comme tout à chacun a pu le remarquer mercredi à Brest (2-4), la performance offensive des coéquipiers d’Alexandre Lacazette a été très bonne, peut-être la meilleure de la saison. Mais de l’autre côté du terrain, ils ont connu des difficultés, à l’image finalement des matchs amicaux cet hiver. 

En première période, les Brestois ont eu un temps de fort de cinq minutes, suffisant pour revenir à la marque, même de manière un peu chanceuse. Sur la deuxième période, et surtout dans la dernière demi-heure, on a senti Sinaly Diomandé et ses partenaires beaucoup moins sûrs d’eux, ce qui aurait pu coûter cher dans un scénario catastrophe. 


Blanc veut voir une amélioration dans ce domaine


Laurent Blanc a d’ailleurs insisté sur la nécessité de progresser dans ce secteur. “Il faut persévérer dans le domaine défensif. On laisse encore trop de choses à l'adversaire. On marque, on a des occasions, mais il faut qu'on soit beaucoup plus solides défensivement, a-t-il réclamé. On a le droit de gagner des matchs 1-0. Il y a des bonnes choses à retenir de cette performance, mais aussi d'autres points à améliorer d'urgence, car on en aura besoin durant la seconde partie de saison.”

Il est néanmoins juste de rappeler que certains éléments manquent à l’appel derrière : Malo Gusto et Nicolas Tagliafico en particulier dans les couloirs. Mais ces deux défenseurs étaient là lors des 15 premières journées et le constat n’était pas forcément mieux. “On a besoin d'un élan positif et d'améliorations individuelles à tous les postes, a confié l’entraîneur rhodanien. Pour l'instant, ce n'est pas trop le cas donc on essaye de "bricoler", même si je n'aime pas bien ce mot, pour être efficaces défensivement. On joue avec des joueurs très jeunes et sans beaucoup d'expérience. Heureusement que Damien Da Silva nous apporte dans ce domaine. On doit travailler sur l'agressivité, qui n'est pas un élément naturel dans mon groupe."

Avec l’arrivée prévue de Dejan Lovren, l’axe central devrait logiquement gagner en expérience, en combativité et en leadership. Mais il faudra que le Croate ne prenne pas la même trajectoire que Jérôme Boateng, lui aussi recruté avec cet objectif.


L'absence de Tolisso à combler


En attendant, le retour dans le groupe du champion du monde allemand ne bouleversera certainement pas les choses et la ligne défensive alignée sera probablement la même qu’en Bretagne. Il faudra aussi surveiller le choix de Laurent Blanc en sentinelle au milieu de terrain en l’absence de Corentin Tolisso, un rôle clé dans l’équilibre de l’équipe.  

Contre Clermont, qui reste sur six matchs sans victoire en Ligue 1, l’Olympique lyonnais passera un test afin de savoir s’il est capable de combiner une bonne tenue offensive et défensive dans une même rencontre. “Nous avons progressé dans l'esprit d'équipe. On a fait les efforts dans le même sens. Tout cela vient des efforts fournis à l'entraînement et de ce qu'on se dit la semaine, a expliqué Tetê. On est motivés, investis et on fera tout pour continuer à glaner de la confiance." Ce serait une bonne manière de débuter 2023.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut