Claude Puel alors entraîneur de l'OL
Claude Puel alors entraîneur de l’OL (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

"La dernière année à l’OL a été d’une violence inouïe", concède Claude Puel

Arrivé sur le banc de l’OL en 2008, Claude Puel devait faire franchir un cap au club. L’expérience a finalement tourné au fiasco malgré une demi-finale de Ligue des champions.

De l’eau a coulé sous les ponts, un procès est passé par là, pourtant plus de dix ans après, l’expérience Claude Puel reste toujours comme un échec dans l’environnement lyonnais. Débarqué à l’été 2008 après le doublé Ligue 1 - Coupe de France d’Alain Perrin, Puel devait être l’entraîneur qui allait faire passer un nouveau cap à l’OL. Fort de sa réputation acquise à Lille, le technicien français est arrivé entre Rhône et Saône avec l’étiquette d’un manager à l’anglaise, une première dans le club. Les résultats ont été loin d’être à la hauteur malgré une demi-finale de Ligue des champions en 2010.

Pris en grippe par le public de Gerland, Puel a passé trois saisons des plus compliquées. Plus d’une décennie plus tard, il en tire du positif à l’occasion de la sortie de son autobiographie. "Si on a du ressentiment, on ne peut pas avancer. Même la dernière année à l'OL, où j’ai été jeté en pâture, j’ai trouvé ça hyper formateur, parce que tout était contraire, d’une violence inouïe, a déclaré Puel dans les colonnes de L'Equipe. Le challenge n’était pas simplement de tenir mais de revenir dans la partie, de ne pas perdre les joueurs."


Un procès perdu contre l'OL


Entre les accusations de favoritisme envers son fils Grégoire, les critiques sur le niveau de jeu de l’OL qui a délaissé son statut de champion de France, Claude Puel aurait aimé avoir le même soutien qu’a pu afficher Jean-Michel Aulas à Peter Bosz avant son limogeage dimanche. Ce ne fut pas le cas mais Puel n’a pas dérogé à sa ligne de conduite estimant avoir "toujours protégé les clubs, ceux qui y travaillaient, les joueurs, tout le monde. Mais il a fallu que Jean-Michel Aulas prenne une décision, parce qu’il risquait d’être pris dans la tourmente."

Cela s'est soldé par une fin de collaboration anticipée et d'un procès qui a finalement tourné à l'avantage du président lyonnais et de l'OL.

84 commentaires
  1. Lyonnais19 - jeu 13 Oct 22 à 8 h 29

    Le début d'une spirale de mauvais choix. Il a certainement grandement contribué à la déchéance du club. Apres une période dorée ça finit toujours mal, de ce point de vue on s'en sort pas "si" mal je trouve. Aller demander à Marseille ce qui se passe après une période faste 😂

    1. OLsan - jeu 13 Oct 22 à 9 h 09

      Ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Si on mange notre pain noir en ce moment et depuis pas mal d'année, on ne sait pas de quoi demain sera fait. Si Lolo White échoue à redresser l'équipe, quelle solution nous restera-t-il ?
      Je ne veux pas être pessimiste, mais j'attendrai encore un peu avant d'être optimiste. Il n'est pas dit que notre descente en enfer soit arrivée à son terme.

  2. Moimoi - jeu 13 Oct 22 à 8 h 43

    Qui va acheter son autobiographie franchement ? Pour faire du feu, ramasser du bois mort dans une forêt coûte certainement moins cher que d'utiliser son livre (19,90 €).

    1. janot06 - jeu 13 Oct 22 à 10 h 05

      Pas sûr, Moimoi, pas sûr.
      Il faut savoir que ramasser du bois mort en forêt est strictement interdit car sa décomposition permet à celle ci de se régénérer. De même, interdiction est faite de prendre des bûches entreposées ici ou là.
      Peu de gens le savent et la police rurale, digne successeur du bon vieux garde champêtre, peut verbaliser.

      1. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 10 h 11

        Bonjour Janot, Moimoi
        C'est tout à fait exact, ramasser du bois mort détraque l'équilibre des forêts.

        Et d'ailleurs, s'en servir pour faire des buttes en permaculture, c'est n'avoir rien compris au principe.

      2. JUNi DU 36 - jeu 13 Oct 22 à 10 h 43

        Ouai en effet très bon le bois mort pour les sols, ça fait parti par exemple du processus pour aider l'hymen à naître et avoir ainsi de beaux Cèpes à manger en omelette ou avec une pintade 🍻

  3. Cicinho - jeu 13 Oct 22 à 9 h 21

    C'est sûr qu'il n'a jamais fait de favoritisme pour ses 2 gamins, d'ailleurs ça se voit Gregoire et Paulin sont 2 professionnels de haut niveau
    Pas sûr que ce fut facile pour eux en plus

    1. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 9 h 58

      C'est humain, je ne lui jette pas la pierre à ce sujet, il y en a tellement d'autres plus graves.

  4. JUNi DU 36 - jeu 13 Oct 22 à 9 h 33

    Voilà le jour où cette erreur monumentale de JMA nous a amené (Hormis avec Rémi) dans le rien du tout chaque saison, et même pire on accumulent les incompétences avec certains dirigeants qui ni connaissent rien, dont le faux directeur du football.
    Perso je me demande chaque saison comment je fais pour encore soutenir l'ol 🤔

  5. vega 38 - jeu 13 Oct 22 à 9 h 42

    C'est les verts qui vont se ruer dessus pour l'acheter

    1. jolann69 - jeu 13 Oct 22 à 9 h 56

      Je suis pas sur qu'eux aussi n'aient pas envie de l'oublier 😀

  6. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 9 h 52

    En fait, je m'aperçois que le problème principal avec Ponsot c'est l'étiquette de Directeur du football qu'on lui a collé.
    Un titre, sans doute tronqué pour mieux communiquer, qui amène une grosse confusion dans les esprits.
    Certaines personnes s'attachant aux étiquettes et à ce que les gens disent, d'autres aux faits et à ce que les gens font concrètement, on retrouve toujours ces deux écoles.
    Ponsot aurait le titre de Directeur général adjoint en charge des activités du football, il y aurait déjà moins de critiques.
    Ça serait plus représentatif de son travail quotidien, mais tellement plus long à lire et à comprendre.

    1. JUNi DU 36 - jeu 13 Oct 22 à 9 h 58

      Non Ponsot il est comptable qu'il y retourne.

      "Un titre sans doute tronqué pour mieux communiquer" Ah ben va falloir qu'il aille en formation alors parce que la com chez lui ça laisse à désirer, à part répéter les mensonges de JMA, masquer les réalités et s'en prendre à Juni je vois pas trop ce que ce type peut bien valoir dans se domaine 🤔

      1. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 9 h 59

        "Non Ponsot il est comptable qu'il y retourne"

        C'est bien ce que j'ai dit. J'avais raison quand je disais que son titre exact est compliqué à comprendre

    2. Sebepe - jeu 13 Oct 22 à 10 h 40

      !oui c'est ce que je disais dans un autre post : il est directeur de la section football, comme il y a un directeur de l'exploitation du stade, un autre pour l'aréna, un autre pour OL Land, etc
      D'ailleurs peu de femmes dans ces postes là, c'est dommage.

      1. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 10 h 47

        Bonjour Sebepe,
        Je n'ai pas vu ton commentaire, sinon j'en aurais parlé à la suite.
        Bien d'accord avec toi.
        Ce qui fait la différence, c'est le mot à droite de Directeur.
        Général/genéral-adjoint ou technique/sportif c'est pas pareil, ce sont des métiers différents.
        Abréger son titre en Directeur du football c'était la pire erreur à commettre, une erreur d'amateur.

  7. chiesa for ever - jeu 13 Oct 22 à 10 h 15

    a lire certains commentaires sans les nommer on voit beaucoup de bashing anti aulas et anti ponsot et je trouve cela un peu dur je m'explique : Aulas est le President qui a enfin écris l'histoire de l'ol...Avant lui Lyon n'était pas reconnu...Apres lui l'ol est devenu renommé que ce soit aux usa au Maghreb en Europe de l'est en chine au Brésil..
    Apres bien sur qu'Aulas a fait des erreurs mais il mérite plus de respect que tous les commentaires haineux que je lis parfois avec stupéfaction...Je suis un des premier a critiquer ses choix mais de là a l'insulter ya un pas que je ne franchirais jamais...Quant à Ponsot on l'accable de tous les maux je dirais juste qu'on est dans le flou total avec lui on lui donne beaucoup de pouvoir mais en a t’il autant ? Quant a ceux qui disent que Juni est la blanche colombe je les trouve plus que naïf ...Il a bien travaillé sur certains dossiers guimaraes et paqueta entre autres...il s'est bien vautré par contre avec jean lucas Thiago mendes Silvinho et bref coté déclaration il n'a jamais été à la hauteur on ne peut pas trop lui reprocher car Aulas s'est trompé sur toutes les largeurs en lui confiant ce rôle de DS...
    bref passons au sportif et laissons les travailler déjà qu'ils ont du mal....lol

    1. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 10 h 21

      Ce que l'on peut reprocher à Aulas concernant Juni c'est d'avoir très mal géré un débutant au poste.
      Au lieu de l'aider lors de sa première crise, celle de Sylvinho, il lui a rajouté des handicaps.
      Ponsot a écrasé Juni avant que celui-ci l'écrase, ça ne pouvait finir que de ces deux manières avec deux personnalités comme les leurs.
      Aulas avec son expérience ne pouvait pas l'ignorer, il a laissé faire.

      1. Beeeeen - jeu 13 Oct 22 à 11 h 06

        Bonjour @OLVictory, Tu sembles oublier la situation de départ. Juninho était sensé travailler en collaboration avec quelqu’un d’expérimenté en la personne de Maurice.
        Mais là déjà voir parachuté un type sans expérience alors qu’il convoitait le poste depuis des années a été la première erreur de gestion. Ensuite limiter l’étendue du pouvoir à Juni en nommant Ponsot en charge du football a été la deuxième erreur.
        Juninho est de ceux qui pensent qu’il faut avoir été professionnel du football pour avoir voix au chapitre, c’était voué à l’échec.
        Cependant beaucoup résument l’échec de Juninho à ce conflit avec Ponsot et Aulas, alors que quand même on va pas se mentir Juninho enfermé dans SA réalité se fâchait avec Coupet, Bonnissel, Maurice, Garcia et enfin PonsAulas, il n’avait en rien les qualités d’un dirigeant.
        C’est aussi rigide qu’un Claude Puel dans le carafon. 😂

      2. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 11 h 15

        Ça serait tout à fait recevable comme un fait réel si l'on pouvait dire que l'on a tout fait pour régler ce problème, mais comme ce n'est pas le cas, ça reste des opinions et des suppositions.

      3. Beeeeen - jeu 13 Oct 22 à 13 h 48

        Ce qui est un fait réel c'est qu'il s'est faché avec tout le monde. ça suffit pour affirmer qu'il n'avait pas les épaules.
        Après c'est aussi un fait qu'Aulas n'est pas intervenu comme il ne l'avait déjà pas fait avec Houllier-Lacombe.
        Je ne vois là aucune opinion ou supposition.
        Ou alors je n'ai pas bien compris de quoi tu parles ?

      4. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 14 h 01

        Je parle d'erreurs de débutants et d'encadrants expérimentés qui laissent faire, voir en rajoutent. Aider un débutant, ou une personne qui vient de se reconvertir, quand il arrive, c'est plutôt la règle générale dans les entreprises.

        Je te prie de m'excuser par avance, je vais me répéter, mais si ça t'arrive un jour d'avoir un PDG d'une grosse boite qui te supplie de venir bosser chez lui, qui recommence plusieurs années de suite, que tu acceptes le poste, mais qu'il te retire totalement sa confiance au premier mauvais choix que tu fais, je ne pense pas que ça te ferait plaisir d'entendre que tu es responsable de tous les problèmes que peut avoir l'entreprise.

        Si ensuite il t'isole, te rajoute un supérieur qui t'enlève toute capacité de décision dans le cœur de ton métier, que tu n'as pas la possibilité de choisir ton plus proche collaborateur, qu'on t'empêche de développer ton service, de créer des postes dans ton équipe, qu'on te teste en permanence, qu'on refuse de te laisser faire autre chose dans l'entreprise, je pense que si tu as le choix, tu ne feras pas une longue carrière dans cette boite.

        Alors peut-être bien que tu n'étais pas assez compétent pour le poste, rien de honteux à cela, mais tu diras aussi que personne ne t'as aidé à le devenir et dans tous les cas, tu penseras que tu n'as rien demandé et qu'ils auraient mieux fait de ne pas venir te harceler si c'était sans conviction sincère.

        Voilà de quoi je parle

      5. Beeeeen - jeu 13 Oct 22 à 16 h 25

        OK je vois.
        Pour moi Juni n'avait aucune garantie d'avoir le choix des hommes, de choisir ses proches collaborateurs sans validation supérieure ou de développer librement sa politique. ça ce sont pour moi les choses qu'on ne sait pas. Ma lecture, et je m'excuse à mon tour si je me répète c'est que Juninho vient travailler dans une entreprise avec une culture forte, et qu'il a voulu tout changer. Il a choisi Garcia, il a fait capoter l'affaire avec Galtier, il a fait partir plein de gens. Si je n'ai absolument pas lu que le président le rendait responsable de tous les maux, sinon d'être dans un costume trop large et d'avoir fait des erreurs avec Bosz, Garcia et Sylvinho, je pense qu'il a grandement contribué à l'échec actuel aussi, et trouve ce constat plutôt pas usurpé.
        Harcelement ou pas, personne ne lui a mis le couteau sous la gorge, il est venu, il a échoué, errare humanum est.

        Egalement dans ma perception, il n'a pas été isolé, on l'a empêché de nuire davantage et demandé de faire ses preuves avant d'exiger tout et n'importe quoi. Pourquoi était-il à la villa Tropézienne s'il n'avait aucun pouvoir ??
        J'aurais agi exactement pareil dans ma boîte, et je dois dire que ça m'est arrivé. Qu'il parte, c'est tant mieux car il devenait toxique (il l'avait déjà été en fait, avec l'affaire Garcia et Jean Lucas et tous ses conflits idiots).
        Chacun a donc sa lecture de ce qui est supposition et ce qui est factuel; 🙂

    2. JUNi DU 36 - jeu 13 Oct 22 à 10 h 53

      Ou tu as vu une insulte ??? J'ai beau eu relire les coms je vois pas d'insultes, je vois juste des supporteurs qui exprime leurs raz-le-bol des erreurs répétitives depuis bientot 15 ans, et de certains incompétents mis en place par JMA. C'est de la critique saine je trouve d'exprimer son mécontentement.
      On est quand même un très grand nombre à se demander ce que fait un Ponsot à ce poste, on aimerait quand même quelqu'un de compétent pour avancer véritablement.
      Juni avait été mis en place pour ça mais comme OL Victory le dit très bien au-dessus rien n'a vraiment été mis en place pour l'aider alors qu'il débutait.
      Rappelons-nous JMA l'a fait venir au moment où les esprits des suporteurs commençaient vraiment à chauffer. Il fallait calmer tout le monde quitte à faire de la merde...
      Je rappel aussi que Juni a fait pourtant des efforts de son côté. Il a pris Ponsot entre quatre yeux et lui dit que l'intérêt du club passait avant tout, qu'il fallait avancer et laisser la mauvaise entente de côté.
      Il a aussi demander une personne de son entourage pour venir le suppléer mais ça lui a été refuser. Et pour finir il a demander Muller qui n'est pas n'importe qui en matière de connaissance du football, refusé aussi.
      En fait la grogne étant passé JMA n'avait plus besoin lui, il était devenu même gênant puisqu'il a fait des déclarations du genre " Ce serait bien de penser au foot avant le basket, l'ol c'est le foot avant tout et l'argent on a surtout besoin pour lui"

  8. chiesa for ever - jeu 13 Oct 22 à 10 h 20

    Et pour revenir a claude puel ç'est surtout l'entraineur le plus mauvais qu'on est fait venir à lyon...Grace un peu à lui d'ailleurs les verts sont en ligue 2...je ne dis pas que c'est de sa faute mais bon ça plaise pas trop en sa faveur...Bosz au moins était sympa ...lui ne l'était guère...Il avait ses idées et comme Garcia il a su diviser peut être inconsciemment le vestiaire de l'ol...

  9. wills - jeu 13 Oct 22 à 10 h 59

    C'est vrai qu'un stade, aujourd'hui, ressemble a un reseau social... il n'a pas de pudeur, de respect... Puel, qui a échoué a l'OL, mais pas plus que Bosz ou Sylvinho... a du souffrir de cela. Mais par rapport à Genesio ou Garcia qui eux n'ont pas échoué... c'est un peu plus compréhensible pour Puel...

  10. Juni forever OL - jeu 13 Oct 22 à 11 h 02

    J'ai toujours trouvé les réactions très violentes à Gerland, il a été sifflé pendant 3ans !
    Mes oreilles sifflent encore 🙂

    Quoiqu'on en pense, ce mec est un dure à cuire et d'avoir résisté a cette pression, il ne s'en ai jamais plaint, faut en avoir 2 grosses ! (par rapport à certains qui ont pleurniché pour 3 fois rien à coté et qui continue même maintenant à chaque occasion, lol)

    1. Beeeeen - jeu 13 Oct 22 à 11 h 19

      Tu as bien raison @Juni Forever Ol, ça reste une période très négative, couplée avec Domenech en équipe de France. J’explique ce déchaînement du public par la vision progressivement déchéante du club qui était assez insupportable.
      Pourquoi Puel ne recrutait personne ? Pourquoi il a fallu le forcer pour prendre Gourcuff ou Lisandro ?
      Il était manager à l’anglaise mais n’avait pas de vision.
      Il gérait un groupe de joueurs en changeant tout le temps les compositions et l’équipe n’avait aucun automatisme. Ça jouait plus, ne pesait plus, et c’est vrai qu’on était à la ramasse quand il s’agissait de faire le jeu.
      Rigide le Claude, un têtu digne du burro catalan ! 😂

  11. Philippeb - jeu 13 Oct 22 à 11 h 31

    1-Houllier 2,17
    2-Perrin 2,08
    3-Le Guen 1.98
    4- Genesio 1.92
    5-Santini 1.91
    6-Garcia 1,88
    7-Puel 1.82
    8-Fournier 1,77
    9- Lacombe 1,70
    10-Garde 1.68
    11-Tigana 1,68
    12-Bosz 1.58
    13-Mignot 1,45
    ......
    25-Sylvinho 1.00
    La côte des entraîneurs ne correspond pas au résultat obtenu en L1 par leur équipe, mais à leur image de plus ou moins un "grand coach".

    Par exemple Garde et Genesio, sensiblement le même âge, période proche, même adn OL, Garde a une bien meilleure image alors que les résultats de ses équipes étaient nettement moins bons (je ne compare pas leur effectif donc pas leur mérite). Mais Garde a une image de dur à forte personnalité de leader, alors que Genesio a une image de numéro 2 et de gentil garçon...

    1. Juni forever OL - jeu 13 Oct 22 à 11 h 38

      Ce type de classement est faussé, je n'aime pas
      Il faudrait créer et rajouter 2 coef en plus :
      - Coef qui dépendrait de la qualité de l'effectif à disposition (valeur des joueurs, nb internationaux ... ??)
      - Coef qui dépendrait de l'obtention d'1 titre ou d'une demi ou d'un quart de finale en coupes

      Garde par ex devrait être dans les 3 ou 4 premiers, puel dans les derniers ... Sylvinio mérite t il vraiment d'être 25 ème ??

      1. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 11 h 45

        La qualité de l'effectif à disposition, c'est totalement subjectif, autant tout faire au pif le résultat sera plus rapide et pas plus faux.

      2. Juni forever OL - jeu 13 Oct 22 à 11 h 49

        Par ex, l'effectif de Pep n'était pas le même que celui de Garde, non ?
        Garde est parti de zéro pratiquement

      3. le_yogi - jeu 13 Oct 22 à 11 h 54

        Ça c'est de la nuance à apporter, d'où l'intérêt d'un regard humain sur la question 😉 Mais c'est difficile à chiffrer. A ce moment là il faudrait aussi regarder l'évolution du niveau du championnat etc. Par contre pour les parcours en Coupes ça pourrait être intégré facilement en effet.

      4. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 12 h 09

        Si le club décide de laisser filer une coupe, par exemple en faisant jouer la réserve, parce que le club a d'autres ambitions, est-ce que l'entraineur est mauvais ?

      5. le_yogi - jeu 13 Oct 22 à 12 h 11

        Disons que c'est un pari justement (qui peut donc être perdant). Ça dépend de si le choix a été payant pour le championnat par exemple.

      6. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 12 h 20

        On en revient au début, ce sont des avis subjectifs et il y aura autant d'avis que de personnes qui en jugeront

    2. westkanoute - jeu 13 Oct 22 à 12 h 28

      Philippeb, tu ne précises pas ce que sont tes chiffres, je suppose que c'est le nombre de pts par match.
      effectivement garde c'est pas mieux que genesio,il suffit pour cela de voir les suites de carrière respectives de ces derniers pour s'en convaincre.

      1. OLPassePresent - jeu 13 Oct 22 à 15 h 46

        Il s'agit effectivement des moyennes du nombre de points acquis en championnat.
        Avec le départ de Bosz, j'ai actualisé le bilan des entraîneurs : nombre de matchs, % de victoires et de défaites, nombre de buts pour et contre, points .......

  12. Philippeb - jeu 13 Oct 22 à 11 h 50

    Je ne compare pas les mérite de entraîneur, je compare la côte des entraîneurs et leur résultats. Quand un type a des bon résultats même si ce n'est pas objectivement que grâce à lui il devrait être plus aimé que celui qui en a de moins bon . Mais non c'est l'image qui compte aux yeux des supporters. Bosz a ce titre est un phénomène

  13. Trevelyan - jeu 13 Oct 22 à 12 h 02

    Puel la 1ère grosse erreur de JMA. Ce coach symbolise le début du déclin pour notre club, c'est avec lui que notre règne prend fin donc l'effet est décuplé. Perso je le déteste pour son image antipathique, il ne sourit jamais avec 1 timbre de voix lugubre voir dépressif... Il n'a rien fait de bon après son passage chez nous.

    1. le_yogi - jeu 13 Oct 22 à 12 h 13

      Il a quand même fait des choses intéressantes à Nice, et a été un des rares coaches français à pouvoir s'exporter en PL (avec plus de succès qu'un Rémi Garde par exemple).

  14. westkanoute - jeu 13 Oct 22 à 12 h 21

    claude puel a subi la haine de beaucoup de supporters car il a pas su conserver le titre de champion de France mais ce n'est pas, loin de la, le plus mauvais entraineur que l'on ai eu.
    malheureusement parmi les 2 plus mauvais figurent les 2 entraineurs choisis par voldeminho ,comprenne qui voudra.
    il a eu la décence de quitter son poste ,a il reconnu son incompétence à ce poste?
    je ne sais ,si c'est le cas c'est tout à son honneur.

    1. Olyonn@is - jeu 13 Oct 22 à 12 h 33

      Claude Puel m'irritait.

  15. Dede Passion 69 - jeu 13 Oct 22 à 12 h 44

    Le type qui arrive chez nous après 7 titres consécutifs dont un doublé, et qui déclare d'entrée " Tout est à reconstruire ici ... "

    On a vu le résultat !

    Et pour ceux qui ont une mémoire défaillante, j'en appelle à ceux qui étaient au stade, surtout les 2 dernières années , pour témoigner combien on s'est em.....embêter avec lui !😡

    Que l'on oublie vite cet intérimaire !

    1. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 13 h 06

      Ce derby à Gerland, une des pires soirées de ma vie de supporter de l'OL.
      Juste après le match à Milan, le dernier match à Gerland et le match à l'Ajax.

  16. Olyonn@is - jeu 13 Oct 22 à 12 h 53

    Il a déconstruit pas mal de choses...Je pense que c'était la première grosse erreur du président,pourquoi a t'il eu cette idée ?

    1. Philippeb - jeu 13 Oct 22 à 14 h 00

      Vous vous souvenez pas ? C'était le bazar total avec Perrin, le staff et les joueurs qui avaient tout gagné ne supportaient pas ce type. Ce qui ne nous a pas empêché de faire le doublé cette année là.
      Donc Aulas prend Puel avec mission de tout remettre au pli. Tu parles que Le Crispé il s'en est donné à cœur joie. Il s'est foutu tout le monde a dos en un rien de temps. Bon, il n'était pas nul, mais trop raide. Il faut dire aussi que la grande époque de l'Ol était en fin de cycle, même si Puel a bénéficié de moyens considérables.

  17. janot06 - jeu 13 Oct 22 à 13 h 06

    Tu as entièrement raison, Dede P69. Je me souviens aussi de cette phrase fameuse qui m'avait heurté à l'époque. Le mec qui arrive, plein de certitudes, et qui dénigre un club tout juste auréolé de 7 titres consécutifs.
    A rapprocher de l'humilité dont a fait montre Lolo lors de sa présentation.

    PS Je me permets d'utiliser le diminutif de Lolo, ce qui, en plus de "le Président" est son surnom, car c'est un jeunot pour moi, en toute affection.

  18. Mimoun - jeu 13 Oct 22 à 13 h 26

    Ben moi je me souviens que l arrivée de Puel avait suscité sur ce blog (beaucoup d'entre nous étaient déjà présents) énormément d enthousiasme et d'espoirs... et les commentaires étaient beaucoup moins mesurés que ceux lus récemment pour le recrutement de L.Blanc (globalement les gens sont contents mais pas mal disent qu'il ne faut pas s'emballer et que tous les maux du club ne seront pas réglés par l arrivée d'un nouvel coach)
    Et perso je me retrouve exactement dans cette tendance : je croyais en Puel et dans ce nouveau rôle de manager (ou Aulas prenait soi disant du recul...) et je suis content de l arrivée de Blanc mais j attends de voir la suite...

  19. Philippeb - jeu 13 Oct 22 à 13 h 52

    Puel je l'ai soutenu pendant très longtemps sur ce site (comme je l'ai fait pour Genesio), parce que les classements n'étaient pas si mauvais. Mais alors à des moments le jeu était d'une pauvreté, on se faisait transpercer aussi. Avec des idées de base totalement différentes on voyait du jeu à la Sylvinho ou à la Bosz. Ce qu'il le sauvait un peu c'est un effectif sans doute de meilleur niveau, et qu'il savait quand même mieux défendre dans les grandes occasions.

  20. XUO - jeu 13 Oct 22 à 15 h 00

    Puel ne reculait devant rien. Ayant interdit à Toulalan de dépasser la ligne médiane et d'entreprendre un dribble, il s'était vu répondre par l'intéressé : " C'est pas parce que tu ne sais pas le faire que tu vas me l'interdire ! "

    1. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 16 h 27

      Exact XUO : «ce n'est pas parce que tu n'as jamais su dribbler qu'on ne doit pas le faire !»

  21. OLPassePresent - jeu 13 Oct 22 à 16 h 15

    Et oui comme toujours, les professionnels de la critique ont toujours raison !!! ... car le plus souvent, ils se prononcent une fois l'histoire accomplie.
    Claude Puel a obtenu comme entraîneur de bons résultats à Monaco (champion de France dès sa première saison), à Lille, plus tard à Nice .... Quand il est arrivé à l'OL, il paraissait pour tous la personne ad hoc.
    Certes, c'était assez mal connaître sa personnalité de caporal-chef, qui fut catastrophique à Lyon. Mais à l'époque de son recrutement, personne ne s'en est plaint. Évidemment maintenant, nos grands pro prononcent des jugements péremptoires et demandent des comptes !!!!!
    Quand ils se risquent à parler avant, on voit ce que ça donne !!!!!!
    Au printemps, on a eu droit au pataquès (pour ne pas écrire "casser les ...") sur la prolongation de Caqueret. Nos recruteurs étaient de gros nuls à ne pas céder aux exigences du joueur et de ses agents. Et à peine quelques semaines de matchs plus tard, de façon très excessive, on vient nous dire qu'il n'a pas le niveau, qu'il est trop limité.
    Autre cas marrant : le génie Azmoun. Là encore pluie de critiques contre la cellule de recrutement de l'OL. Quand on voit son bilan en Allemagne, il y a de quoi se fendre la pêche !!!
    Recruter, c'est compliqué. Il y a des réussites, des échecs pour tous que ce soit Juni, Maurice etc etc ..... Certains semblent mieux réussir que d'autres. Les plus performants sont nos pros de la critique qui se prononcent après coup. Ils sont trop forts ceux-ci 😉😉

    1. Beeeeen - jeu 13 Oct 22 à 16 h 35

      Tu es un peu dur, encore faut-il que ceux qui ont fait chacune de ces critiques soient les mêmes.
      Il y a de la critique constructive sur chacun des sujets. Maintenant si tu parles de la vindicte populaire qui condamne sans jugement alors oui tu peux les basher.
      N'empêche, si Puel n'avait ni réseau de recrutement, ni vision long terme, pourquoi lui donner ce long bail et ces prérogatives ?
      Il ne voulait recruter personne, Diego Milito à l'époque, c'est non. Yaya Touré c'est non. Et tu as qui ? Bafé Gomis qui ne joue plus que dos au but et Jean II Makkoun (qu'il n'a pas recruté) et un défenseur central qui n'en n'est pas un (Bodmer). ça plus les 37 compos en 38 matchs dès sa première saison....
      Oui la critique pouvait s'entendre. Juste je sais pas, mais quand même il y avait à redire.
      Et ce bouffage de feuille de match à Munich où à 11 contre 10 il sort un attaquant pour bétonner... Oui il l'a eue sa demi, mais il l'a jeté à la poubelle. Certes après 5 heures de bus mais quand même c'était la chance de notre vie quoi !!
      Ouais je lui en veux énormément. Il ne mesure pas la chance d'avoir eu tout ça. Surtout comparé à ses successeurs qui n'ont rien eu de tout ça.

      1. OLVictory - jeu 13 Oct 22 à 16 h 50

        Ce match à Munich c'était frustrant aussi !
        mes potes y étaient allés sans moi, alors que je suis toujours partant, mais je le sentais pas du tout !

      2. OLPassePresent - jeu 13 Oct 22 à 16 h 51

        Il est évident que le bilan de Puel à Lyon est complètement à ......., même s'il y a quand même un peu de positif dans les résultats y compris à l'OL. Mais là c'est plus la qualité de l'effectif qui l'explique ......
        Cela ne veut pas dire qu'il n'a aucune qualité, qu'il est complètement nul. Il a eu des réussites dans d'autres clubs. Il lui faut d'ailleurs des jeunes sans trop de personnalité. Il ne sait pas gérer des stars, il n'a pas la personnalité pour. Mais, il a fallu qu'il soit dans un grand club comme l'OL pour qu'on s'en rende compte.
        Je ne dis pas qu'il ne faut pas le critiquer. Mais, ça me fatigue tous ces intervenants qui bâchent l’institution sous prétexte qu'elle s'est trompée, qui savent tout mieux que tout le monde une fois les faits passés.
        Cela me fait penser à cette conne, la blonde de la chaîne d'Equipe qui, en prenant le cas du mâconnais Griezmann, reprochait au football français de ne pas savoir recruter parce que ses talents n'ont pas été repérés dans de très nombreux clubs y compris de division un peu inférieure comme Gueugnon par exemple. C'est tellement facile de faire la leçon après coup. Mais quand avec son père, ils parcouraient la France pour trouver un club, est-ce qu'on l'a entendu cette conne nous dire qu'il y avait une pépite à ne pas laisser passer. Non, elle se prononce une fois qu'il est devenu international.