Peter Bosz lors d’OL – Toulouse (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL : Peter Bosz n'est pas celui "qui décide de (son) avenir"

En quête d'une victoire contre Toulouse, l'OL avait parfaitement commencé son match avec l'ouverture du score de Tetê. Mais la crise de confiance a eu raison de ce succès attendu. Après la rencontre, Peter Bosz s'est montré particulièrement tendu quand son avenir a été évoqué.

Un but d’entrée, début rêvé

"Deux minutes, tu marques un but. Je comprends que la confiance n’est pas au top niveau après quatre défaites mais quand tu marques après deux minutes, tu te dis que c’est super mais la première mi-temps, c’était très mauvais. On n’a pas joué, on n’a pas pressé mais heureusement c’est resté à 1-0. 

Même si en deuxième mi-temps, c’était meilleur, on était mieux placé, on a mieux joué, on a eu quelques occasions mais ce soir, seul le résultat comptait et c’était gagner à la maison. On ne l’a pas fait donc on est très déçu."

Manque de confiance chez les joueurs

"Quand tu es un joueur de l’OL, tu joues dans un grand club, tu as toujours de la pression. Cette fois-ci parce qu’on a perdu quatre fois de suite. Mais on joue à la maison. Les supporters étaient super, ils étaient derrière nous. C’est notre boulot de tout donner."

Fracture avec les joueurs

"Non. Concernant ce qu’a pu dire Alexandre Lacazette, je ne vais pas parler avec vous de mon capitaine mais avec lui."

En danger après ce nul

"Ce n’est pas moi qui décide de mon avenir. Il faut poser cette question aux personnes concernées."

Motif d’espoirs

"Je vois toujours de l’espoir. C’est moi qui les entraîne, qui parle avec eux. Si je ne vois pas ça, je vais voir le président et je lui dis que ce n’est pas possible. Mais ce n’est pas le cas. Je travaille depuis un an avec la plupart des joueurs et ils savent qu’ils peuvent mieux faire. L’espoir est toujours là mais aujourd’hui, on peut parler stratégie, tactique mais à la maison, il fallait gagner."

L’état de forme de Lacazette et Tolisso

"Après quatre défaites plus le nul à la maison, ce n’est pas une bonne idée de parler individuellement des joueurs. On est tous dans le même bateau. On n’a tous pas bien fait donc il ne faut pas parler individuellement. Ils sont très déçus."

La raison de la sortie de Dembélé

"Moussa, comme Coco, a eu une blessure musculaire et n’a repris que cette semaine. J’étais déjà très content qu’ils soient présents et puissent jouer 70 minutes. Mais j’ai parlé avec mon staff pour savoir combien de temps ils pouvaient jouer afin d’éviter une rechute. C’est pour ça qu’on a changé les deux joueurs. Bien sûr que tu réfléchis après l’égalisation mais il y avait un risque de blessure et je n’ai pas pris ce risque."

L’égalisation toulousaine

"C’est l’illustration des derniers matchs. Dans une phase où on a contrôlé le match, on n’a pas pris beaucoup d’occasions, on perd le ballon au milieu. Même après on peut faire mieux pour éviter le but. Thiago fait une mauvaise passe mais c’est un des joueurs qui a gagné tous ses duels ce (vendredi) soir."

Aouar encore sur le banc

"Je ne vais pas rentrer là-dedans. Il y a toujours des raisons différentes de pourquoi on fait et il y a en aussi pour lui."

Les ressorts à utiliser

"Presque tous les clubs vivent une période difficile dans une saison. Peut-être pas aussi longue que celle qu’on vit actuellement. Tu as besoin de gagner un match. Les joueurs doivent travailler dur à l’entraînement mais aussi pendant les matchs. Il faut faire ça ensemble. Si on gagne aujourd’hui, la confiance vient avec."

Un problème dans la tête ? 

"C'est difficile de rentrer dans la tête des joueurs mais après 4 défaites, je peux imaginer ce qu’il se passe. Il y a un manque de confiance. En première mi-temps, on n’a pas assez bougé pour demander le ballon. Si c’est la deuxième mi-temps, tu peux penser qu’ils sont fatigués mais ce n’était que la 1re donc c’est autre chose. Ce n’est pas une question de fatigue donc c’est la confiance. Aujourd’hui, c’était très, très mauvais en 1re mi-temps. Je n’avais jamais vu ça depuis que je suis là."

18 commentaires
  1. Conelus - sam 8 Oct 22 à 0 h 13

    il est hors sol. Il dit que cette première mi temps a été la plus mauvaise depuis qu'il est ici ? Il dormait sur les autres purges depuis 1an

  2. Lyonnais19 - sam 8 Oct 22 à 0 h 42

    Ça s'est vue sur la terrain la semaine dernière qu'ils l'avaient laché, ça s'est entendu après match, les paroles du captain l'ont définitivement enterré.

    Il va se faire virer, c'est évident, la question que je pose par contre c'est pourquoi autant d'attente. Certes il y a la vente, mais on peut toujours renvoyer Bosz et avant de prendre un nouvel entraîneur sous le futur proprio, confiez la gestion aux adjoints ou à Fofana pour libérer les joueurs, si on attends 4 matchs de plus on sera définitivement décroché !!

    Puis bon, certes il va y avoir une vente mais l'organigramme reste le même donc je pige pas trop pourquoi c'est un frein au changement d'entraîneur.

    1. OLVictory - sam 8 Oct 22 à 0 h 44

      Je m'excuse de me répéter mais le sportif n'est pas là priorité d'Aulas, il a d'autres choses plus importantes à faire

    2. OL_69 - sam 8 Oct 22 à 14 h 07

      Impossible de virer Bosz à cause des actions boursières.

  3. Le_Lyonniste - sam 8 Oct 22 à 1 h 36

    PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE PETER BOUSE

    1. Juni forever OL - sam 8 Oct 22 à 12 h 11

      Manque 1 mot, non ?

  4. Aliocha57 - sam 8 Oct 22 à 2 h 10

    L'important, ce n'était pas la tactique mais de gagner le match !? On ne peut pas dissocier les deux. Même en L1, sans une mise en place tactique un minimum cohérente, il est quasi impossible de s'imposer.
    Le milieu n'est pas assez dense pour constituer une 1re ligne de défense efficace, et ne permet pas aux attaquants d'être bien lancés. L'âme d'une équipe vient du milieu. Il faut le renforcer avec des profils plus riches et complémentaires.

  5. PAT11grib - sam 8 Oct 22 à 7 h 54

    C'est très simple toutes ses déclarations sont les mêmes de semaine en semaine.
    Nous n'avons aucun collectif, c'est le néant.
    Les seuls fois ou on a de l'animation, ou notre jeu est limpide c'est dans les conférences de presse ou Bosz répète inlassablement un système ou il ne connaît rien.
    JMA a bien vieilli. Là ou nous avons vu que Bosz ne ferait pas l'affaire (depuis un an pour certains) lui traine. Je me demande si c'est de l'incompétence, de la superstition, de l'obstination ou parce qu'il consulte un marabout.....

  6. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 8 h 18

    Bosz ne démissionnera pas vu son passé et ses propos, mais vu ceux d'Alex, la révolution est en marche.

  7. lichalopez - sam 8 Oct 22 à 9 h 18

    Et oui ceux qui décident n'ont pour seul but de ne pas claquer un centime avant la vente du club. Aulas et seydoux les grands amoureux de l'ol qui vont partir avec le magot et laisser le club à n'importe qui et dans un état désastreux. Bonne retraite en perspective.

  8. Trevelyan - sam 8 Oct 22 à 10 h 05

    Bosz a été licencié du Borussia et de Leverkusen. Vu ses déclarations il ne partira pas de lui-même, convaincu qu'il peut encore tirer quelque chose de cette équipe! Contrairement à nos entraineurs précédents (sauf Sylvinho), je le trouve intéressant dans les analyses et il m'a l'air sympathique mais tout ça ne suffit plus. Aurevoir Peter!

  9. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 10 h 19

    O&L, il faut garder la photo de cet article pour quand l'entraîneur sera viré parce que je la verrai parfaitement sous le futur article "OL - Peter Bosz démis de ses fonctions".

    Sur cette photo, il a l'air à la fois triste et en colère et semble jeter un dernier regard avant de s'en aller.
    Mais on sait qu'il faudra le pousser (virer) pour que cela soit le cas.

  10. Zens - sam 8 Oct 22 à 11 h 35

    Même si tout le monde a lâché le Coach, je reste persuadé que le problème est bien plus profond. Je ne vais pas faire l'avocat d'un Homme déjà condamné et je pense que tout le monde ou presque dans ce club, des joueurs à JMA en passant par Ponsot et Caçapa, mérite la porte

  11. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 12 h 02

    Bon , c'est un lynchage collectif de peter Bosz , il faut bien passer ses nerfs sur quelqu'un .
    Cependant je voudrai apporter quelques nuances a ce tir nourri contre le coach , la victime expiatoire de la vindicte populaire .
    Quant il dit que mendès à gagné tous ses duels , il a raison . Il n'a pas été nul en défense que je sache , mais son match est terni par cette mauvaise passe .
    Pour ce qui est d'alex , il aurait mieux fait de la fermer . Je peux comprendre son dépit et sa frustration mais il n'est pas obligé de raconter des conneries .
    En effet Tolisso et Dembélé revenaient de blessure et ne pouvaient pas jouer 90' sans risquer de se reblesser .
    Ce n'était pas une erreur de les sortir , il n'avait pas le choix .
    Alex parle beaucoup , rale beaucoup mais on aurait aimé qu'il montre plus sur le terrain au lieu de se répandre dans les médias en disant des bêtises qui plus est .

    1. Aliocha57 - sam 8 Oct 22 à 12 h 17

      À mon avis, c'est plus l'expression d'un ras-le-bol général de sa part et le fait qu'il ne voit pas de solutions venant de Bosz. Il ne devait pas s'attendre à trouver une équipe aussi moribonde à son retour. Entre le jeu pratiqué avant son départ à Arsenal et celui d'aujourd'hui, il y a un monde quand même.

      1. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 12 h 34

        dans ce cas il est bien naif car il n'était pas sans savoir que l'équipe avait terminé dans les choux la saison dernière .
        Peut être croyait il redresser la situation à lui seul , ou avec son copain tolisso ?
        Dans ce cas il a perdu autant sa lucidité qu'aulas .

  12. Lyonnais19 - sam 8 Oct 22 à 13 h 05

    Tiens donc c'est rigolo que tu defendes un gars contre la "vindicte populaire" alors que tu es le premier à faire l'inverse avec Ponsot ou Cheyrou. Voire certains joueurs....

  13. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 15 h 39

    A Prime Video, l'entraîneur a aussi dit "La situation où on est, chaque match est un combat. C'était ce soir et on a pas réussi. Ce sera la même la semaine prochaine, et celle d'après".
    Si les 2e et 3e phrases font froid dans le dos vu les promesses non tenues match après match, la première me fait bondir ! Ce sont des propos d'entraîneur de club relégable !
    Et le pire, c'est que, dans les faits, chaque match doit être un combat pour n'importe quel club, pas que les relégables...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut