Les joueurs de l’OL lors du match face à Angers le 3 septembre 2022 (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Ligue 1 : l’OL numéro 1 de la licence club LFP

Dans le cadre de l’attribution de la licence club LFP, l’OL s’est vu désigner comme la référence la saison dernière. Avec un score de 9500 points, le club devance l’OM et Monaco et va pouvoir bénéficier d’une fraction des droits télévisés cette saison.

A défaut d’être sur la plus haute marche du podium en championnat, l’OL a au moins le mérite d’être reconnu sur d’autres aspects. Élu meilleur centre de formation français il y a quelques mois, le club lyonnais va de se voir notifier sa première place à la "Licence club" de la LFP. Cette licence, délivrée chaque saison, se base de nombreux critères comme les infrastructures, la formation et permet à chaque club de Ligue 1 et de Ligue 2 d’engranger des points. Il fallait en compter 7 000 sur 10 000 à la fin de la saison dernière pour obtenir la « Licence Club ».

En devançant l’OM et l’AS Monaco, l’OL arrive en tête de ce classement. Cette distinction va permettre au club rhodanien ainsi qu’à tous les clubs qui en sont titulaires cette saison d’être éligibles à la répartition d’une fraction des droits audiovisuels pour l’exercice en cours.

27 commentaires
  1. JUNi DU 36 - mar 22 Nov 22 à 11 h 30

    Complètement injuste, tout le monde a pas les mêmes moyens d'investir autant d'argent dans des tas d'infrastructures. Et puis quand on voit le niveau du club depuis quelques saisons on pourrait bien construire une piscine par joueur que ça ne servirait à rien. Même dans se secteur il faut arrêter les conneries.
    Un ptit retour au source ça ne ferait de mal à personne, genre un vestiaire comme chez les amateurs et tout le monde participe aux tâches...

    Signaler
  2. BugattiCA - mar 22 Nov 22 à 11 h 33

    Un club avec 370 millions de dettes, bientôt 800 avec les 500 de pur financement de Textor et qui reste en vie grâce à 185 millions de PGE.

    Sacré numéro 1.

    Du coup, c'est révélateur de l'état de ce pays.

    Sans doute le "quoi qu'il en coûte" .

    Signaler
  3. OLVictory - mar 22 Nov 22 à 11 h 34

    Petit coup de main de la LFP à un club qui est à la peine financièrement, l'OL !
    Merci d'avoir eu pitié de nous !

    Signaler
  4. Olyonn@is - mar 22 Nov 22 à 11 h 48

    Oui c'est clair...

    Signaler
  5. Moimoi - mar 22 Nov 22 à 12 h 16

    Quoi qu'en disent certains, c'est bien la preuve que l'OL est toujours au top et que le club doit continuer dans la voie qu'il s'est tracée !

    Signaler
    1. OLVictory - mar 22 Nov 22 à 12 h 19

      Il ne manque plus qu'une équipe à l'OL pour arriver vraiment au top

      Signaler
      1. Moimoi - mar 22 Nov 22 à 12 h 38

        Tout à fait OLVictory, il ne manque plus "que" ça.

      2. BugattiCA - mar 22 Nov 22 à 13 h 10

        Pendant ce temps là tagliafico se fait tordre pas des bédouins en tongs.

        On comprend tout à fait le niveau de l'effectif lyonnais avec 0 sélectionné sauf un latéral qui se fait croquer par des saoudiens ...

        Et bien sûr KTE, fer de lance d'une équipe d'un continent qui brille toujours en Coupe du monde.

    2. BugattiCA - mar 22 Nov 22 à 12 h 37

      Tu dis ça parce que tu n'as aucune idée de la valeur de l'argent. Pas en milliers d'euro, en centaines de millions, en milliard d'ailleurs concernant l'OL depuis 15 ans.

      C'est sur que 800 millions de dettes quand depuis 15 ans tu en traine 300, c'est la bonne voie.

      Les créanciers ne veulent juste pas aller se battre au Tribunal de Commerce, sinon ça fait bien longtemps que les banques auraient levé les facilités de surendettement (ben oui, appelons un chat un chat quand on est obligé de fermer les yeux avec des "covenant Holiday" ...

      Oin oin, c'est mediapro, oin oin c'est Covid, oin oin c'est l'arbitre ...

      C'est juste la vraie vie d'après 2001, d'après 2008, d'après 2019 ...

      C'est juste la démonstration que dans cette économie, dans ce monde, dans cette industrie, ce modèle applique à ce club était voué à l'échec qu'il connaît.

      Devoir vendre le club en le valorisant uniquement sur le montant des dettes actionnaires et créanciers, c'est une gifle.

      Il devait y avoir un sacré staff à Cegid ...

      Je vois Groupama pour cegid et les Frères Seydoux pour l'OL, je vois aussi Thiriez et je vois Braillard, je vois de l'entre soi dans une zone tellurique propice entre les collines ...

      Les initiés mes suivront, les profanes prendont le train.

      Signaler
      1. Beeeeen - mar 22 Nov 22 à 13 h 39

        Les initiés te diront que tes affirmations sont farfelues et que tu ne vas pas black-lister tes amis sous prétexte que tu pourrais faire du business avec eux.
        Si un vestiaire en préfabriqué et une équipe d’agents municipaux ça vous fait rêver et bien supportez donc un autre club svp.
        C’est par ici ——->

        …800millions de dettes et pourquoi pas milliards tant que tu y es !

  6. JUNi DU 36 - mar 22 Nov 22 à 13 h 01

    Cette société capitaliste avant qu'elle disparaisse aura vraiment fabriqué des barjots.
    Je m'en vais ramasser des champignons tiens...

    Signaler
    1. OLVictory - mar 22 Nov 22 à 13 h 02

      C'est clair que c'était mieux avec les marxistes, que la crème de la crème !
      Mélanger politique et santé mentale, c'est bien le truc favori des gauchistes
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychiatrie_punitive_en_URSS

      Signaler
      1. JUNi DU 36 - mar 22 Nov 22 à 13 h 09

        Ça je te le fait pas dire 🍻
        Et d'ailleurs c'est à cause de qui qu'est né le marxisme ?! N'est ce pas 😉

      2. OLVictory - mar 22 Nov 22 à 13 h 16

        L'emploi du Célafotaki devient pathologique chez les extrémistes. Je l'avais déjà remarqué, mais là on arrive à des sommets, ça devient l'argument principal.
        C'est le point Célafotaki comme d'autres ont un point godwin

      3. le_yogi - mar 22 Nov 22 à 13 h 27

        Cher OLV, on a déjà discuté de ça par le passé, mais il me semble que tu as tendance à croire que les sphères politiques et scientifiques pourraient vivre chacune dans leur coin en totale indépendance, ce qui est absolument impossible pour qui connait la réalité pratique de la recherche. Il faut faire avec, et juste rendre la démarche la plus transparente possible. La définition de la santé, à savoir qui est un individu "sain", est déjà éminemment politisée et dépendante du contexte où tu te trouves. Gauche, droite ou ce que tu veux. D'ailleurs même l'OMS en est revenu des grands définitions normatives qui prétendent expliquer au Monde entier comment se soigner.

        D'autre part il y a quand même un passif d'aliénation de l'individu dans le mode de travail capitaliste qui est assez difficilement niable. Dans le monde industriel, mais aussi dans des expressions plus contemporaines avec les burn-outs ou le sentiment de perte de sens qui frappe beaucoup de secteurs d'une économie de moins en moins "réelle".

      4. Moimoi - mar 22 Nov 22 à 13 h 31

        le_yogi, tu as beau lui avoir déjà fait la leçon, rien n'y a fait !
        Ahlalalala... tu vas devoir continuer. Mais quand on aime faire quelque chose, on ne compte pas 😉

      5. OLVictory - mar 22 Nov 22 à 13 h 36

        Je ne sais pas, il faut le demander aux défenseurs du capitalisme dont je ne fais pas partie, il y a erreur sur la personne.
        Je retiens ta tentative de généraliser et de banaliser l'usage des hôpitaux psy comme prison sans jugements du temps de l'URSS et ça m'étonne d'un grand humaniste comme toi, pour reprendre la formule de Dédé.
        Ceci dit, si tu as un modèle de société existante et vertueuse à me montrer, je serais ravi d'apprendre encore quelque chose aujourd'hui.

      6. le_yogi - mar 22 Nov 22 à 14 h 44

        Disons que c'est plutôt toi qui semblait attribuer les dérives de l'URSS en la matière a un simple mélange "politique" et "santé mentale", ce qui est juste inexact puisque ce mélange existe partout. Je ne banalise aucunement, je mets juste en évidence le fait que ton raisonnement ne marche pas. Encore désolé si j'ai usurpé ma réputation d'humaniste (Dédé, j'espère que tu me pardonneras...) mais si te contredire revient à défendre l'URSS j'ai peut-être raté une étape 😆

        En restant dans les extrêmes du mélange science et politique, l'utilisation de la science médicale pour réprimer (quand ce n'est pas exterminer) certaines populations que l'on juge dégénérées ou nuisibles, tu le retrouves dans énormément de pays à travers les âges. Et je ne "banalise" en rien cela, je te fais juste remarquer que ça n'a rien d'une spécialité "gauchiste", loin s'en faut.
        Deux exemples:
        (tu constateras par toi-même, je n'ai pas l'impression d'y voir que des pays de gauche...)
        https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9rilisation_contrainte
        (toujours plus effroyable...)
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Unit%C3%A9_731

        Quant à la société vertueuse, est-ce qu'on a quand même le droit d'imaginer qu'il existe une possibilité de s'améliorer dans certains domaines tels que la souffrance au travail, ou bien tu considères qu'on a déjà atteint le summum du progrès ? Ça m'étonne d'un entrepreneur patenté comme toi 😉

        PS: n'y vois là aucune tentative de leçon contrairement à ce que certains esprits retors voudraient voir pour leur propre amusement, je pense qu'on a toujours eu la capacité à discuter sereinement malgré nos désaccords (assez nombreux il faut le dire ^^). D'ailleurs sur tout ce qui est finance/gestion j'ai toujours dit que c'était toi le Prof haha.

  7. JUNi DU 36 - mar 22 Nov 22 à 13 h 50

    Soit tu es complètement à côté de la plaque soit tu le fait exprès OL-Victory. Dans les deux cas tu devrais retourner deux fois ton cerveau avant de dire des conneries.
    D'une pourquoi dès que je dénonce et à juste titre se système capitaliste tu viens me parler de l'URSS ?? On est plus au siècle dernier, et Staline est mort depuis longtemps.
    Et une bonne fois pour toute je ne suis pas communiste, tu es pénible de tjrs te cacher derrière ça pour pour essayer de continuer à défendre un system à bout de souffle.
    Je suis pour une nouvelle société basé sur l'eccosocialisme. Une société plus juste, pour une répartition des richesse et tourner vers la protection de la planète. Ton capitalisme ne se préoccupe nullement de cet idéalisme ou si peu, au contraire il s'oppose pratiquement tjrs dès qu'on veut amélioré la vie sur cette terre.
    Et je te signale que mon com était pour désigné les fous qui découlent de se system tel que celui qui vient troller le site depuis quelques semaines. Donc s'il te plaît tu es bien gentil mais ton communisme soviétique tu viens pas le placer là.
    Dommage j'attendais plutôt un soutiens supplémentaire...

    Signaler
    1. Tongariro - mar 22 Nov 22 à 14 h 23

      @Juni : laisse le, OLV est totalement timbré.

      Pour défendre autant ce système, j'imagine pas le nombre d'apparts secondaires et de rentes qu'il doit toucher, en espérant que se continue pour l'éternité la logique de la spéculation où le riche amasse toujours plus, encore et encore. J'imagine pas le nombre d'étudiants précaires dans le besoin à qui il a loué des taudis immondes pour des loyers hors de prix. Peut être même qu'il a accepté d'être payé en nature par de jeunes étudiantes dans le besoin, comme beaucoup de rentiers le font, on ne sait pas.
      En tout cas, quand le seul argument d'une personne pour défendre le système capitaliste actuel, c'est de dire "c'est soit ça, soit le stalinisme", ca montre bien comment leur système abject est à bout de souffle.

      Petite citation :
      "Le salaire d'un PDG ne devrait pas dépasser 20 fois la rémunération moyenne de ses salariés" (J.P Morgan, banquier américain).
      -> OLV doit surement penser que JP Morgan était un affreux bolchévique du coup...

      Quelques stats :
      - G. Besse, ancien PDG de Renault, assassiné en 1986, gagnait à sa mort 13 FOIS le salaire de son salarié le moins payé, 18 fois le SMIC. Le PDG de Total (entre autres) gagne aujourd’hui 400 FOIS plus que son salarié de base, 500 fois le SMIC.
      - Patrimoine des 500 fortunes françaises comparée au PIB du pays : 6% en 1996, 20% en 2017, 25% en 2018, 30% en 2019, 31% en 2020, 43% en 2021.
      - la France bat ces dernières tous les records d'aides publiques aux grosses firmes dans l'OCDE (mais ça les défenseurs du "libéralisme" n'en parlent jamais alors que pourtant c'est tout sauf libéral, au sens initial du terme)

      Signaler
  8. Beeeeen - mar 22 Nov 22 à 13 h 56

    Oui OLVictory vas cueillir des champignons et surtout fumes les en rentrant tu y verras (beaucoup) plus clair 😉😂

    Signaler
    1. Moimoi - mar 22 Nov 22 à 13 h 58

      Il faut d'abord les faire sécher.

      Signaler
    2. Olyonn@is - mar 22 Nov 22 à 14 h 05

      Vous êtes dingues.😅

      Signaler
  9. JUNi DU 36 - mar 22 Nov 22 à 13 h 59

    Alors si tu n'es pas défenseur du capitalisme pourquoi tu viens soûler avec le communisme soviétique des années 1900 derrière ça ?
    Hé on est en 2022 OL-Victory faut te réveiller.

    Signaler
    1. OLVictory - mar 22 Nov 22 à 14 h 04

      Ceux qui ne peuvent se souvenir du passé sont condamnés à le répéter. C'est tout le problème des extrémistes, je ne suis pas surpris par ta réaction

      Signaler
      1. JUNi DU 36 - mar 22 Nov 22 à 18 h 04

        En plus tu insiste, t'es borné quand même.
        Sache juste une chose si j'avais vécu à cette période avec les idées anarchistes que j'ai j'aurais vite fini assassiné ou envoyé au goulag 😂😂

    2. Tongariro - mar 22 Nov 22 à 14 h 24

      @Juni : laisse le, OLV est totalement timbré.

      Pour défendre autant ce système, j'imagine pas le nombre d'apparts secondaires et de rentes qu'il doit toucher, en espérant que se continue pour l'éternité la logique de la spéculation où le riche amasse toujours plus, encore et encore. J'imagine pas le nombre d'étudiants précaires dans le besoin à qui il a loué des taudis immondes pour des loyers hors de prix. Peut être même qu'il a accepté d'être payé en nature par de jeunes étudiantes dans le besoin, comme beaucoup de rentiers le font, on ne sait pas.
      En tout cas, quand le seul argument d'une personne pour défendre le système capitaliste actuel, c'est de dire "c'est soit ça, soit le stalinisme", ca montre bien comment leur système abject est à bout de souffle.

      Petite citation :
      "Le salaire d'un PDG ne devrait pas dépasser 20 fois la rémunération moyenne de ses salariés" (J.P Morgan, banquier américain).
      -> OLV doit surement penser que JP Morgan était un affreux bolchévique du coup...

      Quelques stats :
      - G. Besse, ancien PDG de Renault, assassiné en 1986, gagnait à sa mort 13 FOIS le salaire de son salarié le moins payé, 18 fois le SMIC. Le PDG de Total (entre autres) gagne aujourd’hui 400 FOIS plus que son salarié de base, 500 fois le SMIC.
      - Patrimoine des 500 fortunes françaises comparée au PIB du pays : 6% en 1996, 20% en 2017, 25% en 2018, 30% en 2019, 31% en 2020, 43% en 2021.
      - la France bat ces dernières tous les records d'aides publiques aux grosses firmes dans l'OCDE (mais ça les défenseurs du "libéralisme" n'en parlent jamais alors que pourtant c'est tout sauf libéral, au sens initial du terme)

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut