Maxence Caqueret avec les Espoirs

Coupe du monde : "Aujourd’hui, les joueurs de l'OL n’ont pas le niveau Bleus"

L’équipe de France fait son entrée en lice dans la Coupe du monde ce mardi (20h) contre l’Australie. Comme en 2014, il n’y aura aucun joueur de l’OL avec les Bleus, preuve du déclassement du club depuis une décennie.

C’est le jour J pour l’équipe de France au Qatar. Après une semaine de préparation dans le pays du Golfe, les Bleus vont faire leur entrée en lice ce mardi face à l’Australie (20h). Une rencontre qui pourrait enfin permettre un certain engouement dans l’Hexagone pour cette compétition qui se déroule pour la première fois en hiver. A Lyon, on ne sautera très certainement pas sur les toits pour cette entrée en matière. Du moins, les raisons de se mettre devant un match des Bleus sont bien mois élevées qu’à une certaine époque.

La présence de Karim Benzema aurait pu donner une excuse aux supporters de l’OL mais le Ballon d’Or 2022 s’est blessé. Pas de quoi vivre ce Mondial par procuration donc afin d’éviter de se rappeler qu’aucun joueur lyonnais n’a été convoqué par Didier Deschamps. C’est la deuxième fois depuis 2002 que ce scénario arrive, la deuxième sous Deschamps et surtout la deuxième fois sur les huit dernières années. Preuve du déclassement de l’OL dans la hiérarchie nationale ? Très certainement.

"Entre 2000 et 2008, on a vu l’évolution de l’OL et des joueurs lyonnais qui sont devenus des tauliers en équipe de France. L’OL gagnait tout, était très bon en Ligue des champions. C’était la locomotive du football français, a noté Nicolas Puydebois dans Tant qu'il y aura des Gones lundi. On ne gagne plus rien depuis 2012 et ça va de paire avec le nombre de joueurs sélectionnés. On vend nos meilleurs joueurs et on les remplace par moins bon."

En 2008, ils étaient encore huit à remplir les rangs du groupe France pour l'Euro. La domination en Ligue 1 expliquait ce forte présence tout comme les bons résultats européens. Quand aujourd’hui, l’OL bataille pour se sortir de ce ventre mou du championnat, le club lyonnais était devenu une terreur européenne avec surtout en son sein bon nombre de joueurs français, à la différence du PSG actuellement qui mise avant tout sur des stars mondiales.

Néanmoins, force est de constater que le déclassement national du club a une incidence individuelle. Sur le plateau de Tant qu’il y aura des Gones, Nicolas Puydebois ne cesse de rappeler que si individuellement les performances sont bonnes, le succès collectif sera au rendez-vous et les récompenses aussi. En ne gagnant plus rien depuis 2012 et en jouant les intermittents du spectacle en Ligue des Champions, l’OL et les joueurs ont tendu le bâton pour se faire battre.

"Il y peut-être un problème de niveau en Ligue 1 avec un championnat qui est aussi déclassé. Seulement, les Lyonnais ne jouent plus la Ligue des champions donc ça prouve aussi le déclassement du club et donc des joueurs, a poursuivi notre consultant. A l’avenir, on n’est pas à l’abris qu’un Malo Gusto, qu’un Maxence Caqueret s’il revient à son niveau, qu’un Lukeba intègrent l’équipe de France à terme. Mais aujourd’hui, ils n’ont pas le niveau."


0 avec les Bleus, 4 avec les Bleuets


Fidèle à sa ligne de conduite depuis sa prise de fonction en 2012, Didier Deschamps a toujours fait de la Ligue des champions et d’une expérience européenne en club un vrai motif de sélection. C’est aujourd’hui ce qui peut coûter à un Castello Lukeba sa place en équipe de France. Un peu moins conquérant en début de saison, le défenseur reste malgré tout inexpérimenté. Intrinsèquement, il n’a certainement rien à envier à Axel Disasi, appelé de dernière minute mais qui joue régulièrement l'Europe avec Monaco.

Seulement, à force de faire les montagnes russes collectivement, l’OL paye aujourd’hui les pots cassés d’une politique sportive basée sur la vente des meilleurs joueurs au détriment de résultats collectifs. Finalement, les quatre représentants lyonnais en Espoirs sont le reflet de ce qu’est devenu l’OL depuis dix ans. Un club qui forme bien à défaut de remporter des titres ou du moins se joindre à la bataille…

23 commentaires
  1. ChiesaLacombeDiNallo - mar 22 Nov 22 à 9 h 21

    90% des joueurs de Deschamps non plus.

    Signaler
  2. ChiesaLacombeDiNallo - mar 22 Nov 22 à 9 h 22

    Parce que Guendouzi, Dembele, Upoamecano, c'est des cadors? On va voir le résultat...
    Quant à Benzema, mon petit doigt me dit que c'est terminé. Ballon d'Or en poche, il va entamer une préretraite bien méritée. Ça m'étonnerait qu'on le revoie au niveau des quelques matchs de Ligue des Champions où il s'est illustré l'an dernier.

    Signaler
    1. BugattiCA - mar 22 Nov 22 à 9 h 43

      Et 100% de ceux évoluant en L1 sont dans un club classé devant l'OL.

      Bah ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ...

      Signaler
    2. XUO - mar 22 Nov 22 à 11 h 11

      La Gazouze, c'est pour flatter Marseille où DD s'est illustré.
      Veretout, c'est pour remercier Nantes, club formateur de DD.
      Quant à Mecano, c'est juste pour dépanner.

      Signaler
  3. BugattiCA - mar 22 Nov 22 à 9 h 41

    Ils n'ont pas non plus le niveau :
    - orange de Lorient
    - rouge de Rennes
    - jaune de Lens
    ...
    ...
    ...

    Signaler
  4. Juni forever OL - mar 22 Nov 22 à 9 h 53

    Que va dire ponsotb ?
    🤣😉

    Signaler
  5. OLVictory - mar 22 Nov 22 à 10 h 05

    Je voudrais bien voir les mêmes joueurs, ceux dont on suppose qu'il n'ont pas le niveau, à la fin de la saison. Là on pourra juger de leur niveau.

    Actuellement, ils ont eu à gérer un projet sportif inexistant, une tactique qui ne fonctionne quasiment nulle part, une approche mentale à coup de "je ne comprend pas pourquoi ça ne fonctionne pas" par leur ancien coach et des choix de titulaires qui tenaient plus du n'importe quoi que la réflexion.

    Des joueurs de talent moyen, dans ce contexte, coulent sans aucune chance de remonter.

    Avec une approche plus professionnelle, les joueurs moyens peuvent être performants collectivement, voire se transcender pendant une saison ou deux. Je n'en demanderai pas plus pour l'instant, à chaque jour suffit sa peine

    Signaler
  6. Leblaireau - mar 22 Nov 22 à 10 h 41

    Hé les quiqui vous croyez quoi? On a quelques bons joueurs en effet mais pas du niveau de l'équipe de France (je parle des 13 ou 14 meilleurs du groupe et pas des autres "dépanneurs au cas ou" comme ceux sus-cités en effet moyens+).
    Ce sera dur que l'OL revienne au niveau des 3 ou 4 meilleures équipes de ligue 1 car les autres (Rennes, Lens, Lille, Monaco) travaillent bien et Marseille sera toujours + foot et + passionné que Lyon donc souvent devant...
    Quand on voit que déjà avant qu'il ne soit réellement confirmé on parle de la vente de nos jeunes joueurs titulaires!!! Malo et autres... Construire ou garder une bonne équipe ce n'est pas chercher à tout prix à faire du fric avec ses meilleurs jeunes c'est garder ses meilleurs joueurs et rajouter tous les ans un voir 2 ou 3 joueurs supérieurs à ceux qu'ils remplacent. Equilibrer l'équipe, remplacer ses points les plus faibles et non pas recruter des joueurs là ou l'on en a déjà des très corrects pour les entasser (créer du mécontentement voir du renoncement) et ignorer les points faibles car à des poste moins prestigieux (en défense par exemple)... Comment travaille ce club depuis quelques années?

    Signaler
    1. Moimoi - mar 22 Nov 22 à 10 h 46

      Le club est dans un mode de gestion depuis une dizaine d'années où il s'intéresse plus aux murs qu'au contenu des murs.
      Sauf que cette politique ne lui rapporte autant que prévu, ce qui le conduit à vendre ses meilleurs joueurs pour pouvoir survivre.

      Signaler
  7. Olyonn@is - mar 22 Nov 22 à 10 h 53

    Lacazette a le niveau bleu,dites moi ce qu'il a de moins qu'un Kolo Muani j'aimerais bien savoir.Lukeba mériterait une sélection aussi.

    Signaler
  8. Olyonn@is - mar 22 Nov 22 à 11 h 03

    Bon pour les autres on est tous d'accord je pense,qu'ils sont à des années lumières de l'EDF.

    Signaler
  9. Juni forever OL - mar 22 Nov 22 à 11 h 05

    L'argentine vient d'entamer son tournoi a l'instant !
    Elle vaut quoi cette équipe en dehors de Messi ou di Maria
    Plus forte qu'en 2018 ?

    Signaler
    1. Leblaireau - mar 22 Nov 22 à 11 h 10

      Oui l'Argentine à une très bonne équipe. Elle sera dure à prendre... Je pense plus équilibrée donc plus forte qu'en 2018.

      Signaler
    2. Juninho Pernambucano - mer 23 Nov 22 à 1 h 08

      Di Maria : un fantôme 👻 sur ce premier match

      Signaler
  10. Leblaireau - mar 22 Nov 22 à 11 h 08

    Il n'a rien de moins qu'un Kolo Muani si ce n'est qu'il a un peu perdu de son coup de rein et de son "temps de réaction" sinon techniquement il est bien au dessus de Kolo... Son très très gros handicap pour être de nouveau en sélection ce n'est pas d'être "Lyonnais" (ne soyons pas parano), c'est d'avoir donné une très mauvaise image de lui lors de ses premières sélections sous Deschamps. A cette époque, Alex avait laissé de lui une image négative d'un type laxiste, peu concerné, peu sérieux à DD, il n'a jamais oublié et garde en lui cette image d'Alex. C'est dommage, car en effet il aurait sa place dans les 25 comme Nabil FEKIR d'ailleurs.

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - mar 22 Nov 22 à 11 h 50

      Complètement d'accord sur cette image. Pour être court Lacazette avait chopé un sacré melon et ça Deschamp il a pas aimé. Avec l'âge il a l'air d'avoir posé un peu plus les pieds sur terre.

      Signaler
  11. toinio - mar 22 Nov 22 à 12 h 08

    On voit la qualité d’un effectif à ses 5 moins bons joueurs, pas à ses 5 meilleurs.

    Bernard Tapie.

    Eh beh, on n’est pas dans la mouise.

    Signaler
    1. OLVictory - mar 22 Nov 22 à 12 h 09

      On voit la qualité d'un effectif aux joueurs qui sont capables de jouer ensemble

      Signaler
      1. Moimoi - mar 22 Nov 22 à 12 h 34

        Alors je pense que toinio me pardonnera d'user de ses paroles : "Eh beh, on n’est pas dans la mouise" !

  12. Altheos - mar 22 Nov 22 à 16 h 33

    On avait deux joueurs niveau CM.
    Ils sont partis il y a 11 et 5 mois.

    Signaler
  13. Trevelyan - mar 22 Nov 22 à 22 h 38

    Ils n'ont même pas le niveau Rouge & Bleu alors le niveau Bleus même pas la peine d'y penser!

    Signaler
  14. Juninho Pernambucano - mar 22 Nov 22 à 23 h 22

    Très belle entrée en matière des bleus , avec de pauvres australiens qui se sont fait rouler dessus.
    Pourtant le début de match fut catastrophique ( allô pavard ou es tu sur le but australien ? ).

    Griezmann maître a jouer d'une attaque de talent , avec un Giroud qui marche sur l'eau en ce moment, un Dembélé qui fait mal et un mbappé auteur d'un excellent match.
    Rabiot a fait son meilleur match en edf et tchouameni, un mélange de Pogba et de Kanté, a bien travaillé .

    La charnière centrale a été bonne ( sauf sur le début de match ) et Théo a très bien remplacé son frère ( encore la malchance sur cette blessure qui ternit la soirée ).

    Une équipe de France compétitive avec une attaque qui va faire peur a bien des équipes.
    L'absence de Benzema ne s'est pas du tout vue , Giroud en tour de controle devant a eu grosse présence dans la surface et pèse sur les défenses .
    Avec Benzema l'équipe jouerait différemment , sans joueur en pivot devant , un rôle ou Giroud excelle et permet aux flèches mbappé et Dembélé , de piquer davantage ....

    Signaler
  15. Le_Lyonniste - mer 23 Nov 22 à 15 h 30

    C'est vrai MAIS on a l'étrange impression que Deschamps boycotte les Lyonnais.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut