Lucas Perri avec le Brésil
Lucas Perri avec le Brésil (Photo by CRIS BOURONCLE / AFP)

Mercato : Lucas Perri, le “gardien moderne” qui devrait rejoindre l’OL

Cet hiver, Lucas Perri, ainsi que son coéquipier à Botafogo, Adryelson, devrait s’engager avec l’OL. A l’image de l’équipe brésilienne, le gardien a connu une saison contrastée, mais il garde une excellente cote au pays.

A l’Olympique lyonnais, la hiérarchie dans les cages pourrait très rapidement changer. Après avoir terminé le championnat brésilien à la cinquième place avec Botafogo, Lucas Perri, gardien de 26 ans, devrait, tout comme son partenaire à Rio de Janeiro, Adryelson (défenseur central), signer à l’OL. 

Si dans un premier temps, il serait plutôt question de seconder Anthony Lopes, le grand portier (1,97 mètre) aura forcément à l’avenir l’ambition de prendre cette place de numéro 1. La suite logique pour celui qui fut l’un des, si ce n’est le “meilleur gardien” de Serie A selon Joao Pedro Fragoso, journaliste à Globo et suiveur du club de la galaxie Eagle Football. 

Mais à l’image de sa formation, Perri a vécu un exercice à deux vitesses. Tout d’abord ultra-dominant et dernier rempart de la meilleure défense, il a, comme ses coéquipiers, perdu pied en fin de saison. “Il est difficile de résumer globalement ses performances, nous avoue le reporter. Elles sont étroitement liées à celle de Botafogo. A la 27e journée, il avait encaissé seulement 18 buts (17 en réalité, NDLR). Sa forme était excellente, mais à partir du moment où l’équipe est devenue fragile, il n'a plus été en mesure de faire la différence. Ils étaient solides défensivement, et lui, il faisait des arrêts incroyables.”    

Au total, le natif de Campinas (Brésil), a disputé 41 rencontres entre le championnat et la Copa Sudamericana, équivalent en Europe de la Ligue Europa. Il a réalisé 19 clean-sheets, soit pratiquement un match sur deux sans concéder la moindre réalisation. En Serie A, il est notamment resté invaincu durant six affiches consécutives entre juin et juillet, soit 540 minutes.   

Une période de grâce qui n’a pas connu le dénouement espéré pour diverses raisons, avec en premier lieu l’instabilité sur le banc de touche (cinq entraîneurs différents en une saison). “L’édifice est devenu plus friable, les attaquants se sont donc davantage portés vers l'avant, et lorsqu'ils le faisaient, ils finissaient par encaisser des buts, développe Joao Pedro Fragoso. La confiance a joué un rôle important également et les joueurs ont perdu beaucoup de ce point de vue là. Je pense que c'est l'un des facteurs qui l'a handicapé, mais il a été l'un des meilleurs éléments de Botafogo en championnat, même s'il s'est effondré en fin de compétition.”  

Pour ce qui est du profil, Lucas Perri va totalement dénoter d’Anthony Lopes. Entre sa taille, ses qualités ballon au pied et son aspect froid, il a tout du “gardien moderne”, comme le décrit notre confrère. “Il a une grande marge de progression. Je ne sais pas comment il va arriver à Lyon car l’OL n'est pas dans une bonne phase non plus, mais ce sera certainement génial pour lui de respirer un nouvel air et de mieux connaître le football européen. Il a déjà été à Crystal Palace (prêté par Sao Paulo de janvier à juin 2019, sans jouer), mais pour découvrir une nouvelle approche de son sport, une autre culture en France, je pense que ce sera très bien”, estime le journaliste.

Devenu troisième gardien dans la hiérarchie de la Seleção, derrière Alisson (Liverpool) et Ederson (Manchester City), Perri “n’a pas de défaut majeur”, indique Joao Pedro Fragoso. Néanmoins, des erreurs lui sont imputables, à l’image des parties face à Grêmio (3-4), Palmeiras (3-4) et Vasco de Gama (1-0). Ces défaites sont toutes intervenues en fin d’exercice, ce qui n’est certainement pas un hasard. Des reproches peuvent ainsi lui être faits au sujet de son placement à moyenne distance, qui n’est pas toujours optimal. 

Pour le reste, “il est en général très bon”, se révélant particulièrement efficace dans les duels en un contre un. “Lorsque l’adversaire se présente devant lui, il semble grandir incroyablement. Je me souviens de très peu de fois où il a concédé un but sur ce type d’action, expose le suiveur de Botafogo. Il sait très bien fermer les espaces. Dans la seconde où il doit prendre une décision, il fait en sorte que l'attaquant frappe là où il souhaite qu'il tire pour qu'il puisse faire l'arrêt.” 

Dans le vestiaire, si tous les joueurs “avaient une certaine voix”, Perri n’était pas l’un des cadres du groupe, même si son poste faisait de lui un membre important. “Il n'avait pas encore ce profil de leader. Peut-être parce qu'il venait d'arriver (août 2022), qu'il était jeune”, rapporte Joao Pedro Fragoso. A son arrivée, le portier ne devrait donc pas poser de problème s’il endosse effectivement le statut de remplaçant, bien que le seul juge de paix reste le terrain. Il aura aussi besoin de s’acclimater à son nouvel environnement, à la Ligue 1, mais à terme, l’Olympique lyonnais a potentiellement mis la main sur un “très bon gardien”.

43 commentaires
  1. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - jeu 28 Déc 23 à 9 h 58

    Pas très rassurant si il se fragilise lui aussi quand l'équipe est en difficulté. Antho lui c'est le contraire il nous sauvent plutôt les miches.

    1. Roro Blouch
      Roro Blouch - jeu 28 Déc 23 à 10 h 04

      Meuh non, Lopes est nul qu'on nous dit et Perri est le futur Casillas (ou je ne sais qui d'autre).

    2. Roro Blouch
      Roro Blouch - jeu 28 Déc 23 à 10 h 06

      À voir. Si on recrute un gardien, poste où il n'y a pas d'urgence, et qu'on renvoie Jeffinho à Botafogo, provoquant une nécessité impérieuse de recruter en ailier, notamment en prévision du départ de Nuamah à la CAN, on pourra dire que cet hiver comme cet été, Textor nous aura fait des textorades.

      Heureusement, on n'a plus à attendre bien longtemps, d'ici quelques jours on pourra commencer à juger sur les faits et non sur les rumeurs.

    3. Avatar
      Provencal - jeu 28 Déc 23 à 10 h 07

      Je ne trouve pas que Lopes soit vraiment rassurant cette saison (contrairement aux deux précédentes).
      Contre Toulouse par exemple il sort peut être le penalty mais sans cet sortie complètement loufoque on aurait pas tremblé de tout le match.
      Contre Lens il n'a pas été impérial non plus et plus globalement il ne fait pas une grosse saison du tout (comme toute l'équipe).

      1. JUNi DU 36
        JUNi DU 36 - jeu 28 Déc 23 à 10 h 30

        Il sort pourtant des sacrés arrêts, il est même classé dans les gardiens qui en font le plus, ce n'est pas anodin.
        Être une des plus mauvaise défense du championnat c'est généralement à cause des 10 autres joueurs et non du gardien.
        Quand il y a une dizaine d'occasions pour l'adversaire, tu en arrête un, deux, trois, mais au bout d'un moment forcément d'autres vont rentrer. Même un très très grand gardien ne pourra pas tout arrêter.

      2. janot06
        janot06 - jeu 28 Déc 23 à 10 h 31

        Difficile de briller quand ta défense est l'une des plus mauvaises du championnat et que tes défenseurs multiplient les bourdes.

      3. Avatar
        Provencal - jeu 28 Déc 23 à 10 h 39

        Je ne dis pas qu'il est nul au contraire il a un niveau tout à fait correct je dis qu'il n'est pas rassurant cette saison. Je pense qu'une vraie concurrence pourrait être bénéfique pour le club.

        Il a par exemple pris quelques buts sur des frappes de 20m cette année qu'il ne prenaient pas habituellement.
        Aussi il a un souci sur les relances et les sorties sur lesquelles je ne le vois pas progresser et ça en devient un problème vu qu'on demande de plus en plus au gardien d'être une sorte de "libéro".

      4. Olympien First
        Olympien First - jeu 28 Déc 23 à 19 h 26

        Je pense qu'il faut quand même prendre au sérieux les quelques critiques qui lui sont faites par des spécialistes qui suivent le club et les matchs disputés. Si ils estiment que Perri est impliqué dans les mauvais résultats de fin de saison, c'est qu'il a commis des erreurs relevés, c'est juste un fait.

        Bien sûr que le climat général joue sur la confiance, mais la sérénité et le sang-froid quand ça va mal sont justement des qualités essentielles pour un gardien.

        C'est sûr que derrière une défense solide et imperméable, le gardien prend moins de buts. Mais pour bien évaluer un gardien il faut le voir dans toutes les circonstances, pas seulement quand tout tourne bien.

        J'avoue que pour l'instant, "je ne sens pas" le défenseur Adryelson, qui reçoit pas mal de critiques dans son pays, quant à Perri, j'attends de voir pour me faire une opinion.

        Mais ce qui me parait certain, c'est que le recrutement d'un gardien et d'un défenseur central (sauf départ) ne devraient surement pas être la priorité du club actuellement. On a besoin en grande priorité de bons joueurs à d'autres postes (en milieu de terrain et en attaque).

    4. Avatar
      michellahavane - jeu 28 Déc 23 à 13 h 09

      Ça y est c'est le retour des grands supporters lyonnais vous avez été top pendant quelques matchs encourager l'équipe et là on recrute un joueur qui fait partie de l'équipe nationale du Brésil il est pas encore là vous le critiquez déjà mais vous êtes des malades

  2. Le_Lyonniste
    Le_Lyonniste - jeu 28 Déc 23 à 10 h 33

    C'est un gardien qui sort souvent assez loin, Peter Bosz l'aurait beaucoup aimé.

  3. Juninho38
    Juninho 38 - jeu 28 Déc 23 à 10 h 33

    textor et ses magouilles inter club , ce n'est que le début !!
    les joueurs sont amené à être baladés de club en club , selon les désiderata de johnny l'embrouille

    1. Toitoi
      Toitoi - jeu 28 Déc 23 à 10 h 42

      Ça a commencé avec Jeffinho, et ça s'arrêtera au départ de ce propriétaire.

      1. Juninho38
        Juninho 38 - jeu 28 Déc 23 à 10 h 45

        le jeff , qui était tout fier de montrer qu'il avait fait des progrès en français , après son but inscrit , et était motivé pour continuer son intégration , le voila rebalancé cul par dessus tête , retour à la case départ à botafogo , finalement john a changé d'avis , on n'a pas besoin de lui ici !

        quant à lopes , il va sentir le souffle chaud d'un jeune gardien ambitieux , dans sa nuque ; sous pression , cagades a venir en janvier , on en reparlera !

        ça c'est de la gestion humaine made in floride , pur jus us !
        ( au passage , j'ai vu un reportage sur son palais en floride à 4M$ , la vie est belle pour le cow boy ! )

      2. Roro Blouch
        Roro Blouch - jeu 28 Déc 23 à 10 h 58

        Perri ou pas Perri, le problème n'est pas là. Le problème est qu'on a un budget limité pour sauver le club de la relégation et donc il n'y a pas d'urgence à balancer 20 briques sur un poste qui pose assez peu de problème quand, en parallèle, le milieu est catastrophique et que les ailes vont subir le départ à la CAN de Nuamah. Si en plus on vire Jeffinho en prêt, on s'imposera de le remplacer sans avoir augmenté le budget.

        Si Perri vient, j'espère au moins que ce sera un prêt avec option d'achat obligatoire dans 6 mois afin de ne pas rogner sur notre budget de l'hiver.

        À quel point Textor sera-t-il nul cet hiver ? On attend de voir...

      3. Toitoi
        Toitoi - jeu 28 Déc 23 à 11 h 02

        On a un budget limité pour raccrocher au wagon des premières places.

      4. Juninho38
        Juninho 38 - jeu 28 Déc 23 à 11 h 19

        il en reste encore qui y croient encore , à l'instar de toitoi , c'est assez étonnant .
        une remontada européenne à coup de baguette magique
        un peu comme du temps de la première demie saison de génésio , après que la bande à tolisso ( avec alex déjà ) aient consciencieusement savonné la planche de cousin hub , pour mettre leur copain aux manettes , on s'en souvient !
        ( et une parodie de football pour le dernier match à gerland , qui s'en souvient ? )

      5. Toitoi
        Toitoi - jeu 28 Déc 23 à 21 h 19

        Sacré Toitoi, tantôt réaliste, tantôt plein d'espoir...
        Au moins, il ne tombe pas dans le pessimisme, c'est déjà ça.

    2. Docteur Traboule
      Docteur Traboule - jeu 28 Déc 23 à 15 h 14

      Pour Textor, mercato rime avec bonneteau

    3. Avatar
      Olyonn@is - ven 29 Déc 23 à 13 h 49

      Si ces "magouilles" profitent à l'OL je ne dis pas non.

  4. Avatar
    Cicinho2 - jeu 28 Déc 23 à 10 h 51

    En gros, un profil à la Tatarusanu, non?
    J’espère qu’il va au sol plus vite...

    1. Juninho38
      Juninho 38 - jeu 28 Déc 23 à 10 h 54

      le comble c'est que tata me rassurait davantage que lopes , lorsqu'il jouait ; il apportait calme et sérénité ; pour moi il était meilleur que notre bad gone un peu foufou , mais je ne suis qu'un supporter de bistrot comme disait nanar

      1. Avatar
        XUO - jeu 28 Déc 23 à 12 h 17

        Pour les avoir fréquentés assidument, Nanard savait cataloguer les piliers de bistrot...

      2. le_yogi
        le_yogi - jeu 28 Déc 23 à 12 h 38

        C'est pas pour faire dans le domaine de l'uchronie, mais je me demande si avec notre Tata Rousse A Nous dans les cages lors de la séance de tirs-au-buts perdue face à Paris en finale de feu la CDL 2020, nous n'aurions pas pu décrocher la timbale finale ! Je ne dis pas qu'il était forcément meilleur qu'Antho d'une manière générale, mais sur les t.a.b. il était vraiment performant (alors qu'Antho n'a jamais été un spécialiste).

      3. Juninho38
        Juninho 38 - jeu 28 Déc 23 à 12 h 42

        il est fort possible que l'ol aurait remporté cette coupe , avec tata dans les buts , il était bien plus performant sur les tirs aux buts ( plus grande envergure ) .
        la disette sans titres continue ...

      4. Juninho38
        Juninho 38 - jeu 28 Déc 23 à 12 h 47

        Nanard était porté sur la bibine ?
        le sphinx à st etienne , était pas mal dans son genre , parait il

      5. Mimoun
        Mimoun - jeu 28 Déc 23 à 19 h 22

        Tata en a pris 7 lors de son dernier match (le 21 décembre dernier)...

  5. Avatar
    Bamaki - jeu 28 Déc 23 à 11 h 25

    Ce serait une nouvelle formidable qu’il vienne.

    1. Juninho38
      Juninho 38 - jeu 28 Déc 23 à 12 h 43

      je signe des deux mains également
      prototype du gardien moderne

      1. Jean-Jacques 2 bouts
        Jean-Jacques 2 bouts - jeu 28 Déc 23 à 14 h 10

        J'attends de voir mais s'il vient je lui souhaite de réussir. Pour Anthony je fais partie de ceux qui l'apprécient énormément. On peut imaginer qu'il n'acceptera pas la concurrence et qu'il partira. S'il y a erreur de casting (comme souvent) on le paiera cher. Sinon il faudra féliciter l'équipe de recrutement, composée de John Textor et... c'est tout.

      2. Avatar
        Provencal - jeu 28 Déc 23 à 14 h 25

        Si l'on prend ton hypothèse et qu'il n'accepte vraiment pas la concurrence c'est une raison de plus pour prendre Perri.
        Cela voudrait dire que Lopes n'est pas un vrai compétiteur, se croit au dessus du club et qu'il serait l'incarnation parfaite de "la République des joueurs" dont tout les médias nous parlent.
        On aurait donc toutes les raisons de s'en débarrasser.

        Je précise que j'apprécie aussi Lopes et que ce constat est à prendre au conditionnel 😉 .

      3. janot06
        janot06 - jeu 28 Déc 23 à 15 h 51

        Concernant Lopes, il ne faut pas perdre de vue que son contrat prend fin en 2025 et que vu son imposant salaire il n'est pas dit qu'il sera prolongé alors.
        Je ne me suis jamais exprimé sur Antho, mais je fais partie de ceux qui l'apprécie malgré ses défauts que tout le monde connait.
        En ce qui concerne Perri, que je n'ai jamais vu jouer, à part quelques bribes sur YouTube, 20 M ce n'est pas seulement pour lui mais aussi avec Adryelson ce qui n'est pas une si mauvaise opération si on considère les faits d'armes de Lovren ou autre Diomandé.

    2. JFOL
      JFOL - jeu 28 Déc 23 à 14 h 37

      Même pas encore a Lyon, pas joué un match et ça s'enflamme 🙃😂😉

      1. Juninho38
        Juninho 38 - jeu 28 Déc 23 à 15 h 08

        L'enflammade est un sport bien Lyonnais !
        Sage est déjà porté aux nues , il est né le divin enfant 😇🙏😂

      2. Avatar
        Bamaki - jeu 28 Déc 23 à 18 h 12

        Par contre on voit le faible niveau de lopes donc voir un international arriver suffit à s’enflammer

  6. Docteur Traboule
    Docteur Traboule - jeu 28 Déc 23 à 15 h 24

    Perri Gourdin, le facteur X, n'est pas du genre à garder ses cages inviolées.

  7. OLPassePresent
    OLPassePresent - jeu 28 Déc 23 à 18 h 54

    Antho Lopes, 14 fois titulaire pour l'équipe du Portugal, est un faux international.
    Perri qui n'a encore jamais porté le maillot du Brésil est un vrai international.
    Avec les Textor's boys, on n'est jamais déçu : la bouffonnerie est toujours bien présente 😂😂

    1. Avatar
      Bamaki - jeu 28 Déc 23 à 19 h 17

      Petit malin elle remonte à quand la dernière convocation de lopes? Et c’est qui les gardiens portugais devant? Car au Brésil c’est celui de Man City et de Liverpool …soit deux des tous meilleurs gardiens du monde

  8. Juninho38
    Juninho 38 - jeu 28 Déc 23 à 19 h 55

    perri est donc un pari

    1. Avatar
      stef-69 - jeu 28 Déc 23 à 20 h 11

      Très content de son arrivée car de toute manière ça peut être que mieux que lopes.

      Car le plus grand talent de lopes est de transformer un arrêt facile (pour un gardien de ligue 1) en une parade "extraordinaire" tout ça grace a ces sauts de cabri qui ne servent à rien mais qui à priori suffisent à en impressionner beaucoup !

      D'ailleurs c'est tellement une pointure que les plus grands clubs ont tous essayé de nous l'arracher !

      Et bien sûr qu'il ne veut pas de vraie concurrence car il sait qu'il perdrait très vite sa place !

    2. Mimoun
      Mimoun - jeu 28 Déc 23 à 20 h 13

      Tant qu'il n'est pas un gardien pourri...

      1. Avatar
        XUO - jeu 28 Déc 23 à 20 h 47

        Périssable n'a pas encore atteint la date de péremption.....

  9. Jean-Jacques 2 bouts
    Jean-Jacques 2 bouts - jeu 28 Déc 23 à 22 h 33

    S'il y a une seule catégorie de joueurs où la concurrence est mauvaise pour un club, c'est bien celle de gardien. DD dirait qu'il faut un numéro 1 et numéro 2. Anthony peut éventuellement attendre de voir si le nouveau se rate, mais je serais surpris vu son caractère, qu'il accepte le banc sur la durée. Sinon, vous avez déjà essayé le fenouil braisé ? C'est très bon.

  10. Avatar
    Olyonn@is - ven 29 Déc 23 à 13 h 58

    En tout cas c'est l'opposé de Lopes.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut