Clinton Mata, défenseur de l'OL, en conférence de presse, lundi 4 décembre
Clinton Mata, défenseur de l’OL, en conférence de presse, lundi 4 décembre

OM-OL : "On ne pensait pas rejouer ce match comme si rien ne s’était passé le 29"

En conférence de presse ce lundi 4 décembre, Clinton Mata n’a pas masqué le climat d’appréhension qui règne autour du match en retard OM-OL à l'Orange Vélodrome.

L'Orange Vélodrome, réputé pour son atmosphère électrique, promet un accueil bouillonnant, trois jours seulement après la victoire des Marseillais contre Rennes. La tension monte à l'approche du match, et les paroles du joueur lyonnais Clinton Mata témoignent de l'ambiance tendue : "C’est une situation un peu délicate, on ne pensait pas rejouer ce match comme si rien ne s’était passé le 29." Pour rappel, la rencontre avait été reportée suite à une attaque contre le bus des Lyonnais, des incidents qui avaient entrainé une grave blessure à l'ancien entraîneur Fabio Grosso.

Le défenseur lyonnais poursuit, avec une pointe d'inquiétude : "Il y a quand même eu des dégâts : notre ancien coach les bus… On a un peu des craintes car même au niveau de la sécurité on nous avait promis que tout se passerait bien et ça n’a pas été le cas." S’ils avaient pu se déplacer le 29 octobre, pour ce match en retard les supporters lyonnais ont été interdit de déplacement. 

Après le décès tragique d'un supporter lors du match Nantes-Nice ce week-end, la ministre des Sports a demandé d'interdire systématiquement le déplacement des supporters pour les matchs à risque. "On pense au supporter aussi car aujourd’hui venir voir un match de foot c’est devenu très difficile", confie Mata, conscient de l'atmosphère qui entoure le foot actuellement. Pourtant, l'OL reste focalisé sur l'essentiel : "on va aborder ce match-là comme on a préparé le match face à Lens sans venir là-bas en disant on va se venger ou quoi que ce soit. On veut juste venir jouer un match de football sans qu’il y ait des choses extra sportives en dehors ou dans le stade", insiste Mata.

La pression des supporters adverses est une réalité du football, mais Clinton Mata rappelle l'importance de rester concentré : "il faut juste faire abstraction." Cela est d'autant plus crucial que Lyon, toujours dernier de Ligue 1 a un besoin criant de points pour nourrir l'espoir d'un maintien. Nouveau test stratégique pour Pierre Sage, qui depuis son arrivée fait face à un rythme de compétition soutenu.

15 commentaires
  1. Juninho38
    Juninho 38 - lun 4 Déc 23 à 15 h 00

    et pourtant ils l'ont dans le luc , revenez jouer le match et basta , taisez vous

  2. Avatar
    thal0995 - lun 4 Déc 23 à 15 h 05

    Servez vous de cette injustice pour rouler sur les sardines de l'Olympique Mafia ! Le seul contre tous en déclic psychologique a souvent marché en plus.
    Donc pourquoi pas là, histoire de bien faire chier Longoria qui nous disait de prendre de la hauteur (lui qui n'en prenait pas pour une simple Cristalline ouverte de 33cl), Laburne/FFF/LFP qui surprotègent ce club ou les supporters marseillais qui ont caillassés le bus ?

    1. Avatar
      JNDzeFirst - lun 4 Déc 23 à 16 h 42

      Non tu te trompes Thal, Labrune a dit je cite: " Le meilleur moyen de rétablir la situation à court terme dans notre sport est d’interdire les déplacements de supporters qui sont directement à l’origine de la majorité des troubles à l’ordre public et maintenant des drames que nous rencontrons.", ce n'était donc pas les marseillais qui ont caillassé le bus des joueurs Lyonnais, ni même ceux des supporters Lyonnais, mais bien les supporters Lyonnais eux même ! Tout comme ce qu'il s'est passé samedi, ce ne sont pas des supporters Nantais qui ont attaqué des VTC transportant des supporters Niçois mais les supporter Niçois qui se sont eux même attaqué ! Sont cons ces supporters quand même !

      Plus sérieusement, je ne suis pas d'accord avec toi sur le passage de la bouteille sur Payet, aucune violence dans les stades (ou en dehors) ne doit être acceptable, que ce soit un jet de bouteille (ouverte ou non), un jet de briquet, de batterie de téléphones comme il y avait à l'époque (problème réglé avec les smartphone, merci le progrès !), et surtout ce sont les fautifs qui devraient être sanctionnés et seulement eux.

      1. Avatar
        thal0995 - lun 4 Déc 23 à 16 h 48

        @JNDzeFirst oui j'ai vu cette déclaration. Laburne est passé maitre dans l'art de prendre tout le monde pour des buses afin de défendre l'Olympique Mafia par tout les moyens (parce que soyons honnête, si il avait réellement agit, ça aurait dû être pour le caillassage ou les déferlements de pétards marseillais il y a 2 ans qui ont arrosés la moitié des stades de France) ...

        Je crois que tu m'as mal compris. En aucun cas je ne cautionne le coup de la bouteille ou même toute autre violence dans les stades. Tout comme toi, je ne trouve pas ça acceptable et les coupables doivent être punis.
        Je voulais juste faire une référence au cynisme monstrueux de Longoria qui ne comprenait pas pourquoi l'OL et les supporters en faisaient autant sur cette affaire de caillassage, là où lui faisait pareil pour un truc bien moins grave avec la cristalline (mais qui est quand même une violence condamnable à juste titre)

      2. Avatar
        JNDzeFirst - lun 4 Déc 23 à 17 h 06

        Yes en effet j'avais mal interprété, je pensais que tu minimisais le jet de la bouteille, au temps pour moi 🙂

      3. Avatar
        thal0995 - lun 4 Déc 23 à 17 h 09

        @JNDzeFirst t'inquiète c'est pas grave 🙂 C'est l'inconvénient de s'exprimer à l'écrit : les idées passent moins bien qu'à l'oral 🙂

    2. Roro Blouch
      Roro Blouch - lun 4 Déc 23 à 20 h 19

      Aristote nous avait enseigné la logique : si un principe est vrai, il est vrai tout le temps, il n'est pas vrai quand c'est Payet qui se prend une bouteille dans la tête et faux quand c'est Grosso qui se fait quasi-éborgner.

      Le Christ avait étendu cette idée au champ des émotions en reconnaissant l'humanité dans l'autre, le dissemblable.

      Longoria, président d'un club dont la ville n'est plus française, dont les populations viennent de pays qui n'ont connu ni Aristote, ni le Christ, est donc parfaitement dans son rôle à défendre un double standard tribal dégueulasse. Il faut croire qu'Averroès et Mahomet n'ont pas la même profondeur philosophique et spirituelle.

  3. Avatar
    Olyonn@is - lun 4 Déc 23 à 17 h 01

    J'aimerais trop qu'on les battent les Marseillais.😠

    1. Avatar
      Outlander - lun 4 Déc 23 à 17 h 46

      On va certainement faire un bon match, mais ça sera encore et encore insuffisant...

      1. Avatar
        thal0995 - lun 4 Déc 23 à 17 h 48

        @Outlander avec l'OM ultra-inconstant de cette saison on peut s'attendre à tout (même leur coller une branlée même si je n'y crois pas), surtout si on joue comme samedi

  4. Avatar
    Poupette38 - lun 4 Déc 23 à 18 h 26

    L'om a joué un match européen jeudi, pendant que l'OL se reposait, ils ont joué dimanche, nous samedi

    que j'aimerais qu'on les batte ces marseillais, ils fanfaronnent trop 😡, pour FG 😥 🙏

  5. Juninho38
    Juninho 38 - lun 4 Déc 23 à 19 h 20

    en wagon plombé ils vont aller la bas !

  6. JFOL
    JFOL - lun 4 Déc 23 à 19 h 33

    Depuis, il y a eu un mort à Nantes
    Il va falloir malheureusement supprimer les déplacements des supporters a l'extérieur !

    1. Mimoun
      Mimoun - lun 4 Déc 23 à 20 h 10

      Et en rapport aux incidents contre le bus de l'OL à Marseille (et la blessure de Grosso, qui aurait pu être plus grave) faudrait aussi interdire les déplacements des équipes de foot à l'extérieur...

  7. Bioman
    Bioman - mar 5 Déc 23 à 9 h 29

    L'émotion passée, je ne vois plus de supporter soutenir l'idée de ne pas jouer ce match quitte à prendre sur tapis vert..Etrange! surement du fait que celui qui a été le plus marqué par cet acte de folie n'est plus dans les rangs de l'OL.
    Nouveau coach pour une nouvelle vie, et une nouvelle espérance...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut