Melvine Malard et Selma Bacha (OL)
Melvine Malard et Selma Bacha (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Avec 100 victoires européennes, l'OL peut "rentrer un peu plus dans l’histoire"

Ce mercredi, au Parc OL, l’objectif sera double pour l'OL et les Fenottes. Gagner pour conserver leurs chances de qualification et signer un 100e succès en Ligue des champions.

Pas de Coupe du monde ce mercredi mais il y aura bien du football. Il se conjuguera au féminin et il n’y aura pas besoin d’aller jusqu’au Qatar pour le vivre. Il suffira de se rendre à Décines (billetterie) pour suivre la 4e journée de la Ligue des champions entre l’OL et le FC Zürich. Au sein du Parc OL dont elles prennent possession durant toute la semaine, les Fenottes veulent poursuivre leur remontée au classement après la victoire en Suisse il y a 15 jours. En cas de victoire, l’OL pourrait faire la bonne opération du groupe avant d’aller à Arsenal et de recevoir la Juventus Turin d’ici au 21 décembre pour deux finales avant l’heure.

En cas de succès, le club lyonnais pourrait également entrer un peu plus dans l’histoire de la compétition et du football féminin en général. Déjà référence européenne et mondiale, l’OL pourrait devenir la 1re équipe européenne à franchir la barre des 100 victoires en Ligue des champions. Si elle n’était pas là pour la 1re en 2009, Sonia Bompastor a vu le club grandir entre son arrivée en 2006 et l’image renvoyée seize ans plus tard.

"Ca représente beaucoup. C’est vrai que c’est une forme de continuité, de performance et de régularité au plus haut niveau. On connait le palmarès de l’OL Féminin et ce qu’il représente à l’échelle mondiale et c’est vrai que d’atteindre une 100e victoire en Ligue des champions, c’est aussi rentrer encore un peu plus dans l’histoire et écrire une page, a déclaré la coach à la veille du match contre Zürich. C’est important quand on est compétitrice, il y a le palmarès mais aussi toutes ces lignes qu’on peut écrire en dessous et c’est unique. Mais il faut le faire, on n’y est pas encore (sourires)."

En effet, malgré la large victoire à l’aller, l’OL serait bien avisé de ne pas prendre ce match par dessus la jambe en pensant déjà au PSG, dimanche. Au risque d’aller vers une vraie déconvenue…

5 commentaires
  1. Le Bon - mer 7 Déc 22 à 10 h 45

    L'Ol peut ENTRER un peu plus... et non "rentrer".
    Rentrer signifie déjà re-entrer.
    On rentre chez soi.
    Les joueuses entrent sur le terrain, mais après la pause elles rentrent sur la pelouse...

    Un jour, un gars, dans un centre commercial, m'a demandé où se trouvait la "rentrée" du magasin... j'ai été obligé de faire un cours !

    1. XUO - mer 7 Déc 22 à 10 h 55

      ..et la rentrée des classes, c'est où ? pas étonnant qu'il y ait un tel absentéisme !

      1. Le Bon - mer 7 Déc 22 à 12 h 57

        Justement j'avais pris cet exemple dans mon explication au jeune gars...

    2. isabielle - mer 7 Déc 22 à 13 h 25

      Bravo pour ce cours de sémantique.... normalement un journaliste devrait ne pas en avoir besoin.
      Mais, mais, mais..... nos fenottes elles sont déjà dans l'histoire depuis bien longtemps, et les faux pas de la saison 2020/2021 ne les ont pas fait sortir pour autant de cette histoire !
      C'est donc pour s'ancrer davantage dans l'histoire que la 100ème victoire est importante.
      Ce serait, en fait, une page de plus écrite par ces Championnes.

      1. Le Bon - mer 7 Déc 22 à 13 h 47

        Oui elles y sont et n'en sont donc pas sorties, contrairement aux écoliers qui sont partis batifoler en vacances et qui rentrent en classe, sauf pour les premières maternelles !
        A 11 ans ces chers petits feront leur rentrée... par leur entrée au collège.

        Les fenottes n'y "rentreront" donc pas.
        Sauf si c'est une autre partie de l'histoire, celle des "centaines de matchs joués".
        Dans ce dernier cas elles y entreront... pour la première fois donc.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut