Georges Mikautadze à gauche lors de Metz – Lille en août 2021 (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Décisif à Metz, Georges Mikautadze n’avait pas réussi à l’OL

En pleine bourre avec le FC Metz, Georges Mikautadze a été formé à l’OL. A cause notamment de son petit gabarit, l’attaquant géorgien n’avait pas été conservé.

Il est l’une des attractions du début de saison de Ligue 2. A 21 ans, Georges Mikautadze marche presque sur l’eau avec le FC Metz après quatre journées. L’attaquant géorgien a inscrit deux buts, a délivre trois passes et a surtout attiré l’attention des clubs européens comme Galatasaray ou Lecce. Néanmoins, il se voit rester en Lorraine pour aider le club grenat à retrouver une Ligue 1 qu’il a partiellement découvert avec deux petites apparitions (10 minutes de jeu) depuis ses buts à Metz en 2019.

"J’ai eu des propositions cet été qui auraient pu me permettre de partir dans des pays où j’aurais touché beaucoup d’argent et mettre ma famille à l’abri, mais j’en ai décidé autrement, reconnaît-il dans un portrait sur So Foot. L’argent, c’est très important, mais l’amour du football, c’est au-dessus. Le reste suivra."


Membre de la génération Gouiri


Il faut dire qu’après un prêt concluant en Belgique, Georges Mikautadze savoure cette réussite qui l’a fuit lorsqu’il était plus jeune. S’il marque aujourd’hui avec Metz, c’est du côté de Lyon qu’il a fait ses classes, lui l’originaire de 7e arrondissement. Passé par le FC Gerland, il est ensuite repéré par l’OL à 9 ans et intègre la formation notamment sous la direction d’Amaury Barlet. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu pour celui qui devait faire avec la concurrence d’un Amine Gouiri notamment.

"Je pense que c’était plus le déficit physique. Il faut savoir que j’étais vraiment petit et que j’ai grandi d’un coup. Je mesurais 1,40m et quelques à 14-15 ans. Je faisais ce que je pouvais faire avec ma technique et je complétais mon manque physique par ça."

Il prendra ensuite la direction de l’AS Saint-Priest pour deux saisons avant de rejoindre le FC Metz. Un choix qui lui a permis de "réaliser enfin ce rêve d’être footballeur professionnel" et de devenir international géorgien.

10 commentaires
  1. ChiesaLacombeDiNallo - mar 23 Août 22 à 17 h 32

    Encore un joueur de talent qui a échappé aux flèches de l'encadrement !
    Quel ramassis d'incompétents !
    Recaler Griezmann ne leur a pas suffi apparemment.
    Pourtant dans le club de Chiesa, Di Nallo et Giuly, on devrait savoir que le talent ne se mesure pas en centimètres.

    1. Quand je pense a Ferland - mar 23 Août 22 à 18 h 00

      Je trouve le jugement un peu dur pour un joueur de la génération de Gouiri et dans le même temps des Caqueret, Myziane, Bard, Augarreau... Tout le monde doit signer pro, c'est ça ? Dans la génération qui suivit, on retrouve les jeunes que l'on a actuellement : Cherki, Barcola, Gusto, Lukeba. On rate certes Griezmann (grand fan de l'OL en plus à l'époque) et donc ce jeune Mikautadze qui n'a encore pas totalement confirmé (on se rappelle qu'il joue à l'échelon inférieur et qu'il n'est titulaire au FC Metz que depuis 4 journées).

    2. poussin - mer 24 Août 22 à 5 h 59

      tu vas nous dire aussi qu'il est meilleur que Dembele !! critiquer OL pour un joueur inconnu qui a fait ses classes à l'ombre de Gouiri dans notre académie et qui jouait à St priest depuis tout ce temps......tu es sérieux ? tu le regrettes vraiment ?.

      Au fait, Griezman est conspué en ce moment (barcelone, athlético) . Il a mangé son pain blanc dans sa carrière mais il est au fond du trou. J'ai bien peur qu'on voit la même chose avec l'EDF aussi cet hiver.

      Après je suis d'accord avec toi pour dire que ce critère de taille instauré par OL chez les jeunes est assez inutile et nous fera raté des bons joueurs.

      1. fandelol - mer 24 Août 22 à 7 h 48

        Ya pas de critères de taille, c'est faux. Pour preuve, Fekir est plus petit que ce joueur. Aouar est plus petit, lepenant même taille, el arouch 7 cm de moins, cherki même taille. Et je cite pas les Mendes ou gusto qui ne le dépassent que de 1 et 3 cm par exemple.

        Pour Griezmann en équipe de France, on a des solutions pour le remplacer, c'est pas trop un soucis je pense.

    3. fandelol - mer 24 Août 22 à 7 h 42

      Quel ramassis de conneries tu peux débiter en ce moment toi...
      Tu as vu la concurrence qu'il avait en attaque à Lyon? Et puis il va avoir 22 ans en octobre et commence seulement à jour en ligue 2. Ya un monde d'écart avec le niveau qu'on attend des attaquants à l'OL, difficile à croire qu'il aurait pu s'y imposer quand on sait que son principal concurrent en jeunes ne l'a pas fait.

    4. fandelol - mer 24 Août 22 à 7 h 49

      Quel ramassis de conneries tu peux débiter en ce moment toi...
      Tu as vu la concurrence qu'il avait en attaque à Lyon? Et puis il va avoir 22 ans en octobre et commence seulement à jour en ligue 2. Ya un monde d'écart avec le niveau qu'on attend des attaquants à l'OL, difficile à croire qu'il aurait pu s'y imposer quand on sait que son principal concurrent en jeunes ne l'a pas fait.

    5. Frites-Picalilli - mer 24 Août 22 à 12 h 53

      Malgré cela, nous avons tout de même le meilleur centre de formation du pays ! Et l’un des premiers en Europe ! Dommage que nos supporters n’aient pas le quart de la moitié de cette dénomination

  2. Jeanmasse 39 - mer 24 Août 22 à 8 h 21

    Bonjour
    Sûrement chiesalacombedinallo s’est mal exprimé oui sur la catégorie U14/U15 la taille est un vrai problème.
    C’est à cet âge que les gamins passent du foot à 8 au foot à 11 et un déficit de croissance change tout.
    Ce que dit l’attaquant a sûrement une forme de vérité.
    Il ne faut pas prendre la taille des joueurs une fois la croissance terminée pour juger mais bien celle qu’ils ont à 13 ans.
    Je vous invite à voir sur YouTube un super reportage sur la génération Caqueret Gouiri au tournoi international de Neuville sur Saône, eh bien vous verrez que justement Caqueret et Gouiri sont hyper en avance physiquement à ce moment là sur leurs coéquipiers , on peut logiquement penser que cette avance phusyleur a facilité la vie par rapport à d’autres dans leurs formations.
    Allez regarder aussi actuellement les U14/U15 de l’OL et vous le constaterez par vous même.
    Bien sûr il y a des exceptions mais il faut que le joueur soit vraiment très très très fort.
    C’est le cas chez les 2004 je crois avec le petit Nouri ( et encore l’OL ne le garde pas je crois) et surtout chez les 2007 il y a le petit Kais Merah qui doit faire 38kg tout mouillé et qui joue avec des gamins au physique d’homme qui lui est un véritable phénomène par son intelligence de jeu , qui donc arrive à jouer malgré son gros déficit physique mais hélas c’est vraiment une exception.

  3. gonebad - mer 24 Août 22 à 9 h 34

    oui maintenant il faut des gros boeufs qui courent vite , on se fout de la technique du petit gabarit , les Di nallo , Chiesa qui jouaient dans un mouchoir de poche on en veux plus

    1. OLVictory - mer 24 Août 22 à 9 h 42

      Lunaire…

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut