Peter Bosz à l’entraînement ouvert au public au Parc OL (crédit : David Hernandez)

Ligue 1 : l’OL n’a plus connu 4 défaites de suite depuis 1991

Ce dimanche, le défi est de taille à Lens. L’OL doit recoller au peloton de tête en même temps qu’il doit mettre un terme à sa spirale négative. Il faut remonter à 1991 pour voir le club lyonnais enchaîner 4 revers de suite.

La pression est de mise ce dimanche à Lens. Si Tetê a assuré que perdre trois fois de suite "n’était pas la fin du monde", il y a bien urgence dans le clan lyonnais. Après deux semaines de trêve internationale, l’OL reste encore et toujours sur une série de trois défaites de suite en Ligue 1. Le revers contre le PSG a apporté quelques motifs d’espoir mais c’est bien ce dimanche que les hommes de Peter Bosz et l’entraîneur lui-même sont attendus. Face à une équipe toujours invaincue, l’OL n’a plus le droit de griller un joker de plus.

Déjà distancé de trois points par son adversaire du soir, le club lyonnais veut éviter de vivre un quatrième revers de suite et voir le podium être déjà à presque dix points… Voir l’OL perdre trois fois de suite n’était déjà pas courant mais quatre fois encore moins. Il faut remonter à la saison 1990-1991 pour voir les Lyonnais dans une telle spirale négative. Les joueurs de Raymond Domenech avaient perdu contre Brest Armorique, Rennes, Nancy et Montpellier entre février et mars 1991. Seulement, l’OL était remonté en D1 un an auparavant et n’avait pas les ambitions d’aujourd’hui. Pour un club visant l’Europe, un nouveau revers à Lens ferait vraiment tâche…

12 commentaires
  1. ggs - dim 2 Oct 22 à 14 h 48

    Les records sont fait pour être battu
    On est un peu spécialiste en la matiere

  2. rbv - dim 2 Oct 22 à 14 h 48

    Tête a vraiment dit ça ? Si c'est vrai, il s'est adapté à notre médiocrité ambiante de manière spectaculaire !
    Interview suivante : "il reste 28 finales, on doit travailler plus, c'est nous qui sommes sur le terrain..."
    Mais putain de bordel de merde ils veulent qu'on devienne fous au club ?!

  3. Kabongo12 - dim 2 Oct 22 à 14 h 50

    Avec cet incompétent et imposteur de PETER BOUZE les records vont tomber PETER BOUZE DEHORS PETER BOUZE DEHORS

  4. Olyonn@is - dim 2 Oct 22 à 14 h 52

    Si on perd,Bosz c'est la porte marre de battre des records d'il y a 30 ans.Le président va devoir rendre des comptes également concernant le recrutement de joueurs compétants,tout l'argent part dans l'extra sportif,aucun budget pour le recrutement,c'est inadmissible.

    1. ITSGONE - dim 2 Oct 22 à 22 h 30

      Mais tellement ! il manque un Memphis, un Paqueta, pour nous sauver les miches, comme sur beaucoup de match. Mais là, ben y a plus grand monde.

  5. Moimoi - dim 2 Oct 22 à 15 h 10

    Merde David, on avait dit qu'on sortirait ça ce soir sous les coups de 22h45 !

  6. patsso - dim 2 Oct 22 à 16 h 30

    Aucune chance de déjouer cette spirale négative.

  7. patsso - dim 2 Oct 22 à 16 h 53

    Je ne pense pas qu'ils sortiront de sitôt de cette spirale négative.

  8. patsso - dim 2 Oct 22 à 16 h 54

    Mes commentaires ne sont plus diffusés dès lors que je ne parle pas positif de l'OL...

  9. Philippeb - dim 2 Oct 22 à 18 h 27

    N'exagérons pas, Lens c'est pas le Real et ils n'ont que 3 points de plus que nous, et même si la dynamique et les circonstances sont en leur faveur, ce match n'est pas perdu d'avance. De toute façon le résultat d'un match dépend à au moins 20 ou 30% de la chance, l'arbitre, une main dans la surface, un ballon contré etc... Normalement la motivation sera au top chez nous, et peut-être que le coach aura trouvé de bonnes solutions. Et puis Lens peut rater son match...

  10. Ercon - dim 2 Oct 22 à 22 h 38

    .... et 5 Défaites de suite c'était quand ?

  11. pgdu - dim 2 Oct 22 à 23 h 14

    et dire qu'Aulas a récemment dit qu'il voyait l’OL surclasser le foot français ! pour assurer la vente de son club ? Alzheimer débutant ? il s'est mis à fumer des pétards ? J'ai admiré ce président pendant des années ... mais depuis quelque temps et principalement depuis le Covid, on a l'impression qu'il est dans le déni le plus total ! être et avoir été a toujours été difficile, la méthode Coué ne peut pas tout résoudre, ralentir la chute et être capable de rebondir nécessite au moins une lucidité sur la situation ... lucidité qui a l'air de lui manquer ...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut