Amandine Henry lors d’OL – Chelsea en 2019 (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Ligue des champions : l’OL aime les clubs anglais

Ce mercredi, l’OL accueille Arsenal pour la 1re journée de Ligue des champions. Ce sera la 12e confrontation contre un club anglais avec seulement une défaite au compteur pour les Fenottes.

Mardi, Sonia Bompastor a mis en avant le développement du football anglais depuis quelques années avec comme consécration la victoire à l’Euro 2022 de la sélection. Néanmoins au palmarès de la Ligue des champions, il faut remonter à 2007 pour voir Arsenal être la seule équipe anglaise à être sacrée. La compétition s’appelait encore la Coupe féminine de l’UEFA… Souhaitant surfer sur la victoire européenne de l’Angleterre, les formations anglaises ont de grosses ambitions et Arsenal fait partie de ces prétendants au titre.

Mercredi, le club londonien fera face à l’OL, champion en titre. Un choc pour débuter la campagne et une 12e confrontation pour les Fenottes face à un club anglais. Pour le moment, l’histoire tourne très clairement en faveur des octuples championnes d’Europe. Le revers en demi-finale retour contre Manchester City (1-0) est le seul en 11 matchs (7 victoires, 3 nuls) et n’avait pas empêché les Lyonnaises de décrocher un quatrième sacre quelques semaines plus tard.

3 commentaires
  1. dede74 - mer 19 Oct 22 à 13 h 21

    "Souhaitant surfer sur le sacre européenne de l’Angleterre

    Le sacre européen, peut-être ?

    Attention, le foot féminin, anglais, à l'image de celui espagnol, est en pleine progression, il faudra être attentives et performantes.

    ALLEZ LES FENOTTES, montrez-nous, encore et encore, ce dont vous êtes capables.

  2. Dragon2332 - mer 19 Oct 22 à 14 h 21

    "quelques semaineS plus tard" 😉

    je pense que je vais regarder le match pour me détendre ...

  3. isabielle - mer 19 Oct 22 à 19 h 28

    Nous étions au stade pour le match perdu contre City.... ce soir là, le trio arbitral polonais, avait comme souvent fait allégeance au foot allemand.
    Plusieurs balayages sur Alex Morgane -qui jouait à gauche - non sifflés, grosse faute sur Ada dans la surface non sifflée.... et en fin de match, accrochage anodin de Buchanan dans la surface, mais bien provoqué par l'attaquante = péno et but (en fin de match).
    S'il y avait quelqu'un qui ne voulait pas que l'OL gagne ce soir là, c'était bien cette Polonaise, que l'on a jamais plus revue arbitrer en LDC.
    Voilà pourquoi je craint toujours ces arbitres de l'Europe de l'est !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut