Les U17 de l’OL lors du succès contre l’ASSE

OL - ASSE (2-0) : devant 1.000 supporters, les U17 remportent le derby

Face au leader, l'ASSE, les U17 de l'OL ont livré une partie pleine de maîtrise pour l'emporter 2 à 0. Le public est venu en nombre les encourager.

Il y avait du beau monde ce dimanche matin à Décines pour un match U17. Le derby entre l'OL et l'ASSE ayant été délocalisé au centre d'entraînement, et non comme il est de coutume à l'académie de Meyzieu, les supporters sont venus nombreux encourager les protégés de Jordan Gonzalez. Dans le public, on a aussi pu voir le propriétaire américain John Textor, ne se privant pas de chanter avec les fans. Ce choc face au leader du championnat s'est aussi déroulé devant les yeux de Pierre Sage, entraîneur de groupe professionnel, Laurent Prud'homme, directeur général, ou encore Julian Nagelsmann, sélectionneur de l'Allemagne qui a joué juste à côté samedi soir contre la France (0-2).

Fort du statut de premier de la poule, Saint-Etienne a pris les commandes du ballon, imposant une vraie pression durant les dix premières minutes de la rencontre. Dans cette période, le gardien Llahona fut décisif, sortant le penalty obtenu par son adversaire à la 8e minute. Une action qui a fait pencher le rapport de forces, rééquilibrant la confrontation à l'image de la tête de Molebe, qui seul à six mètres, a vu son geste passer à côté (14e).

Sans forcément être meilleur sur le plan offensif, les Gones ont surtout relevé la tête dans les duels, parvenant à arrêter les progressions adverses assez rapidement. Mais ce genre de partie se joue aussi sur le talent et les coups d'éclat de certains footballeurs, et avant la pause, les Rhodaniens ont pu compter sur leur capitaine, Merah. Le milieu de terrain a pris ses responsabilités sur un coup franc. D'une frappe sublime à 25 mètres, il a logé le cuir dans la lucarne, ouvrant la marque de fort belle matière (1-0, 34e). Llahona s'est de son côté à nouveau illustré juste avant la pause, réalisant une parade salvatrice.

En deuxième période, la maîtrise globale lyonnaise s'est accentuée, avec plusieurs situations qui auraient pu conduire au 2-0 (54e, 64e, 80e et 86e). C'est finalement dans le temps additionnel que Molebe, peu en réussite mais remuant, a obtenu et transformé le penalty assurant définitivement la victoire des siens (2-0, 90e+3). N'ayant presque pas tremblé dans ce second acte, les partenaires d'Etonde se sont offert un succès mérité, qu'ils ont très largement fêté avec les spectateurs présents. Les célébrations ont en effet perduré durant de longues minutes après le coup de sifflet final.

Un résultat symbolique pour cette formation battue 1 à 0 dans le Forez à l'aller. Après avoir connu des mois compliqués, elle retrouve le sourire sur les dernières semaines. Sur le plan comptable en revanche, si les trois points permettent aux U17 d'augmenter leur pécule à 31 unités, ils restent englués en milieu de tableau, loin de la tête occupée par les Stéphanois. C'est toutefois bon à prendre dans la perceptive de la fin de saison, pour ces jeunes joueurs qui ont vécu un moment inoubliable. Ils chercheront à confirmer leur regain de forme (deux victoires et un nul sur leurs trois précédentes sorties) à Ajaccio, face au Gazelec le 7 avril prochain.

Le 11 de l'OL : Llahona - El Abrougui, Etonde, Otobo, Bamballi - Merah (C), Berbar - Lurika, Senouci, Molebe - Goncalves

9 commentaires
  1. Avatar
  2. Avatar
  3. Juni38
    Juni38 - dim 24 Mar 24 à 18 h 47

    Qui a déjà vu un président casquette vissée sur la tête , en mode ultra , chanter et taper dans les mains pour encourager des U17 🤔🙄😄😁🥳
    Quel showman !

    Modéré
  4. Avatar
  5. Avatar
  6. Avatar
    Cicinho2 - dim 24 Mar 24 à 21 h 31

    Nagelsmann au match!
    Je suis pas sûr que Deschamps ait fait un truc comme ça ces 20 dernières années

    Signaler
    1. Daymoon69
      Daymoon69 - dim 24 Mar 24 à 22 h 11

      Il y a plus de chance de voir un joueur de l’OL jouer pour Naggelsmann que pour Decshamps, ceci expliquant donc cela 😉

      Signaler
  7. Valbranque
    Valbranque - dim 24 Mar 24 à 22 h 51

    Textor tellement plus doué en comm’ que JMA ne l’était avec ses milliers de tweets inutiles

    Signaler
    1. Daymoon69
      Daymoon69 - lun 25 Mar 24 à 0 h 40

      Le pire dans cette « opération de com », c’est qu’il y prend un réel plaisir, ça ne fait pas opération à la Macron ou quand le gars dit : « on coupe » ça remballe fissa, merci au revoir, lui John, il reste, il discute avec nous, il se marre, il est bien dans ses pompes.

      C’est pourquoi, je pense qu’il y a de la com certainement mais il y a aussi beaucoup de vrai, de plaisir, et ça tu ne peux pas l’inventer par des photos ou des vidéos.

      C’est un gars «  entier », ça nous fait bizarre à l’OL mais il va falloir qu’on s’y habitue.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut