Chaïm El Djebali avec la Tunisie (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP)

OL : Chaïm El Djebali n'a pas participé au match Brésil - Tunisie

Chaïm El Djebali, qui a connu sa première sélection avec la Tunisie jeudi dernier, n'est pas entré en jeu face au Brésil mardi soir.

Dans un climat parfois tendu, voire limite (une partie marquée par l'hymne brésilien sifflé et le jet d'une banane envers Richarlison), le Brésil a surclassé la Tunisie mardi au Parc des Princes. Dépassés, les Tunisiens ont perdu 5 buts à 1 avec des réalisations de Raphinha (1-0, 11e et 4-1, 40e), Richarlison (2-1, 19e), Neymar (3-1, 29e, sp) et Pedro (5-1, 74e). Talbi avait pourtant égalisé très rapidement (1-1, 18e).


La Tunisie a craqué émotionnellement


Le futur adversaire de la France à la Coupe du monde a eu du mal à gérer le contexte émotionnel de cette affiche, à l'image de Bronn exclu bêtement avant la pause (42e). Les Brésiliens ont ainsi montré qu'ils seraient des concurrents sérieux pour le titre mondial cet hiver.

Du côté de l'OL, le jeune Chaïm El Djebali, qui a connu sa première sélection avec les Aigles de Carthage jeudi dernier face aux Comores (1-0), n'est pas entré en jeu.

10 commentaires
  1. OLVictory - mer 28 Sep 22 à 12 h 19

    Ils balancent une banane sur un joueur brésilien noir, mais tout va bien, pas de commentaires, même une allusion !.

    1. MICAL - mer 28 Sep 22 à 12 h 44

      Le racisme ne concerne que certains, de préférence blancs et européens. Les soit disant minorités opprimées sont exemptes de ce type de reproches. C'est pareil pour les néo-féministes qui ne s'intéressent seulement qu' à un type d'agresseur

      1. OLVictory - mer 28 Sep 22 à 12 h 50

        Ça fait chier de le reconnaître, mais on est bien obligé de constater le deux poids deux mesures du camp du bien et de la bienpensance.
        Il n'y a pas de sincérité chez tous ces gens, juste une idéologie politique ! Et on se fait rouler !

      2. le_yogi - mer 28 Sep 22 à 13 h 03

        Cher OLV, le jet de banane a bien été relayé par de nombreux médias (sûrement comme ça que tu es au courant d'ailleurs), pourtant tu faisais une réflexion à JD36 sur le thème du "personne n'en parle" il y a peu 😉

        Quant à votre discussion, il est quand même utile de vous pencher sur la nuance qui différence un racisme qui opère à l'échelle du système et des structures sociales, de celui pratiqué à l'échelle des individus. Ceci étant dit, je pense effectivement que des problèmes de préjugés raciaux existent y compris dans l'œil des minorités, en témoigne certaines relations pour le moins tendues entre certaines communautés dans les "quartiers".

      3. OLVictory - mer 28 Sep 22 à 13 h 20

        Cher Yogi, je ne parlais pas des medias mais de l'ensemble de ce courant de pensée, comprenant en plus des médias, des personnalités politiques, des artistes, beaucoup d'artistes, des intellectuels, entre autres.
        Cette façon d'influencer l'opinion, c'est insupportable, c'est faire le lit de l'extrême droite, on peut le constater partout.
        Cet incident, c'est combien de voix en plus pour Bolsonaro ?

      4. le_yogi - mer 28 Sep 22 à 13 h 28

        Je vois ce que tu veux dire, mais honnêtement, je suis étonné de voir à quel point dans les deux "camps" on entend dire que l'autre camp a le monopole de la présence dans les médias, tout en sous-entendant que la majeure partie de la population est bien de notre côté... Je n'ai quand même pas l'impression que les grands médias français soient au mains d'idéologues de la gauche radicale ou "intersectionniste" si ? Et je trouve que la sphère politique s'empare de plus en plus de concepts et d'un vocabulaire issus d'une matrice idéologique d'extrême-droite. Peut-être aussi la faute à certains médias "sociaux" qui enferment les gens dans des bulles de pensée et dans une tendance paranoïaque ?

      5. OLVictory - mer 28 Sep 22 à 13 h 43

        Parler de monopole dans les médias, c'est le discours des extrêmes, c'est excessif et ça n'a aucun sens. Je pense que personne n'y croit vraiment, c'est une posture.
        En revanche, on subit de tous côtés des leçons de morale par des gens qui en ont une à géométrie variable et c'est insupportable parce que les effets sont dévastateurs sur la vie en société. L'actu en est pleine.

      6. le_yogi - mer 28 Sep 22 à 15 h 45

        Ou alors on met volontairement ceux qui ont des propos caricaturaux, en faisant passer leur pensée pour majoritaire, afin de mieux les décrédibiliser... Dur dur d'y voir clair parfois ! 😉

      7. OLVictory - mer 28 Sep 22 à 16 h 06

        Ça c'est aussi et surtout la recherche du sensationnel par les médias.
        Et si les médias cherchent le sensationnel, c'est que le public aime le sensationnel. Il faut bien vivre mon pauvre monsieur, les journalistes ont aussi des bouches à nourrir

        La soif de sensationnel est un souvenir des temps reculés où les premiers humains avaient un besoin vital d'information qui était rare et lente à l'époque.
        Et maintenant, on soumet à nos pauvres cerveaux qui n'ont pas eu le temps de s'adapter de l'information H24. Aucun humain n'est capable de le supporter sans dommages graves pour sa santé mentale. Les chaines d'infos en continu sont un danger réel pour leurs consommateurs.

  2. MICAL - mer 28 Sep 22 à 16 h 01

    Concernant les médias partisans France inter et ses filiales sont quand même bien orientées. Et ce sont nos impôts qui les entretiennent.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut