Damien LG / OL
Article payant

Yannick Pothier (analyste vidéo à l’OL) : « Toutes les phases de jeu sont décortiquées » 2/2

Après une première partie consacrée au métier d’analyste vidéo, Yannick Pothier, responsable du département analyse à l’OL, nous raconte son travail au quotidien. Il se livre notamment sur ses rapports avec Rudi Garcia, son staff et les joueurs.


Quelles sont vos méthodes de travail ?

Ce sont plutôt des missions que l’on va avoir. On se partage les tâches pour avoir des rendus cohérents. On travaille en anticipation avec une semaine d’avance. Par exemple, on a joué Lens samedi dernier (1-1), la semaine passée, nous étions plutôt dans l’analyse du Red Star (2-2, 4-5 t.a.b). Dès que le déplacement à Lens était fait, on a proposé au staff une idée directrice de l’équipe que l’on va jouer ensuite. Dans la séance de lendemain de match, on va être dans le débrief mais il va également y avoir une tendance pour la rencontre suivante.

Comment se passe une semaine de préparation de match ?

Mon rôle principal va être de récolter, d'analyser et ensuite de transmettre les informations qui sont susceptibles d'impacter la performance de l'équipe. Pour ce qui est du calendrier, on va s'adapter, ce n'est pas la même chose s'il y a un match de coupe d'Europe dans la semaine. Le travail est divisé en deux. La première partie est sur l'adversaire. On analyse dans les moindres détails chaque adversaire. On veut réduire toutes les incertitudes en récoltant un maximum d'informations et en les transmettant au staff et aux joueurs. On observe 4 ou 5 matches complets de l’adversaire. On choisit en fonction du contexte qui nous intéresse, selon si on joue à l'extérieur ou à domicile. On regarde également des équipes qui nous ressemblent dans le style de jeu.

Ensuite, on entre un peu plus dans le détail, on observe certaines phases de jeu spécifiques. Par exemple, les coups de pied arrêtés, les ressortis de balle ou encore le pressing haut. On a également un autre projet que l’on mène sur l’ensemble de l’année. Après chaque journée de Ligue 1, on découpe les buts et les occasions de toutes les équipes. Avec un modèle OL que l’on a construit, on a ancré toutes nos définitions dans une base de données et on va découper les buts et les occasions avec les critères OL que l’on veut voir. Cela va nous permettre de comparer chaque équipe par rapport à une moyenne et à l’ensemble de la Ligue 1. On peut ensuite voir les faiblesses de l’adversaire.

Il vous reste 74 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut