Kadidiatou Diani face à Elisa De Almeida lors de PSG - OL
Kadidiatou Diani face à Elisa De Almeida lors de PSG – OL (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

L’OL féminin est officiellement qualifié pour les play-offs de D1

Avec son nul contre le PSG (1-1) dimanche, l’OL a mis fin à son sans-faute. Toutefois, les Lyonnaises ont officiellement décroché leur ticket pour les play-offs en fin de saison.

Il y avait forcément de la déception dans les rangs lyonnais dimanche soir. Malgré une domination certaine, l’OL a été obligé de partager les points (1-1) avec le PSG. Pire, la formation lyonnaise n’est pas passée loin de subir sa première défaite de la saison, toutes compétitions confondues. Heureusement, un débordement de Delphine Cascarino et un csc d’Elisa De Almeida ont empêché les Fenottes de connaitre cet affront à domicile. "Je pense qu’on méritait la victoire, mais je suis un peu déçue, car on ne s’est pas créé assez d’occasions, a déclaré Ada Hegerberg. C’était important de revenir pour nous et le public, parce qu'en ce qui concerne l’ascendant, le classement parle de lui-même. On n’est pas inquiètes, mais il faut regarder tous les détails pour voir ce que l’on doit améliorer."

Frustrées et à la fois satisfaites d’avoir trouvé les ressources pour revenir dans la partie, les joueuses de Sonia Bompastor comptent toujours dix points d’avance sur le PSG et encore bien plus sur le Paris FC et Montpellier, quatrième. Car, cette saison, rien ne sert de courir, il faut arriver à temps avec l’instauration des play-offs. Une phase finale que verra officiellement l’OL après son point pris contre le PSG. "Je l’apprends (que l’OL est qualifié). L’objectif reste le même pour nous : terminer à la 1re place avec un maximum de victoires, a rappelé la coach lyonnaise. Il nous reste encore pas mal de matchs. On a un petit avantage en termes de points vis-à-vis du PSG, du Paris FC et de la 4e équipe. Ça ne change pas nos ambitions, même si ce match nul est un petit coup d’arrêt."

Un coup d'arrêt qui n'empêche pas l'OL d'être toujours invaincu.

8 commentaires
  1. Docteur Traboule
    Docteur Traboule - lun 12 Fév 24 à 15 h 35

    Aaaarrrrgh!
    Des play-off?
    Du basket maintenant?!?!
    Rien ne me sera épargné

    Signaler
  2. Avatar
    hngfoto - lun 12 Fév 24 à 15 h 38

    Si l'OL perd tous les matchs restants et que Montpellier gagne tous les matchs restants, L'ol terminerait à égalité de points avec Montpellier.
    Par contre, si Reims gagne tous ces matchs (y compris le match en retard), L'ol pourrait théoriquement être 4eme derrière Reims mais devant Montpellier à la différence particulière. Donc l'explication ici est insuffisante car Reims est potentiellement le vrai 4eme à la fin des matchs en retard.

    Signaler
  3. Avatar
    JM-C - lun 12 Fév 24 à 17 h 17

    Attention, le classement de la phase préliminaire est important car il détermine quels clubs se rencontrent et qui reçoit.

    Extrait du règlement:
    "Les demi-finales se jouent en match à élimination directe et opposent le club classé 1er
    au classement au 4ème et le 2ème au 3ème, sachant que le club le mieux classé à l’issue de la phase préliminaire reçoit.
    L’équipe vainqueur se qualifie pour la Finale.
    En cas d’égalité du nombre de buts marqués à la fin du temps réglementaire, les
    équipes sont départagées par l’épreuve des tirs au but."

    Il vaut mieux terminer dans les 3 premiers pour éviter le PSG en demi-finale s'il termine vainqueur (cas peu probable) et plutôt premier pour recevoir le PSG en finale (encore qu'en ce qui concerne les confrontations OL-PSG récentes ça ne semble pas être un avantage décisif).

    Le scénario catastrophe n'a quasiment aucune chance de se produire car L'OL a déjà rencontré 2 fois les 5 premiers du championnat et termine contre Bordeaux à la 22e journée alors qu'il y a encore à disputer PFC-Reims, PSG-PFC et Reims-PSG lors des 3 dernières journées.

    Signaler
  4. JFOL
    JFOL - lun 12 Fév 24 à 18 h 57

    Déjà qualifiées, comme c'est surprenant 🤣
    Logique évidemment au vue des excellents résultats
    Bonjour le faible intérêt pour suivre la suite de la saison jusqu'au playoff devant sa télé ou au stade
    J'espère que c'est que pour cette saison ... parce que la, on est proche du ridicule

    Les play off seront certainement intéressants mais si l'OL a des blessées ou des suspendues et perdent en demi après avoir mis toute l'année une branlée a tout le monde, ca sera une vraie farce

    Aux Etats unis, ça fonctionne super bien mais ont elles dans la saison une coupe des USA, une autre coupe comme la C1 en Europe ?

    Modéré
    1. knoumkoufou
      knoumkoufou - lun 12 Fév 24 à 19 h 30

      Équivalence coupe oui, équivalence coupe d' Europe non, la géographie Amnord (USA, Canada, Mexique) NE s' y prêtant pas (pour l' instant, mais il n' y a pas de demande non plus).

      Modéré
  5. Avatar
    JackP - lun 12 Fév 24 à 19 h 27

    Cette histoire de playoffs a été inventée par la fédération pour donner une chance supplémentaire au PSG qui est déjà ultra favorisé par l'arbitrage à chaque match. La saison est pourtant déjà bien chargée. Il faut juste espérer qu'il n'y aura pas de coup tordu contre l'OL.

    Signaler
    1. isabielle
      isabielle - lun 12 Fév 24 à 19 h 41

      Pour les play-off c'est une décision du Comex de la fédé... mais aussi de Canal qui accepte de payer des droits télé en hausse, mais qui veut multiplier les diffusions de matchs à enjeux (et abandonner les rencontres des "faire-valoir" de la D1).

      Signaler
      1. knoumkoufou
        knoumkoufou - lun 12 Fév 24 à 19 h 51

        Comex donc Aulas (pas que mais aussi).

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut