Alexandre Lacazette lors d'OL - Chambéry
Alexandre Lacazette lors d’OL – Chambéry (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Le trio Cherki-Lacazette-Tetê soulage l'OL contre Chambéry (0-3)

Bien aidé par le trio Cherki-Lacazette-Tetê, l'OL a éliminé Chambéry en Coupe de France ce samedi (0-3). En revanche, l'équipe semble toujours aussi friable défensivement. Retrouvez le top et le flop de la rédaction d’Olympique-et-Lyonnais.


Le top : le trio Lacazette-Tetê-Cherki 


Si l’Olympique lyonnais a pu battre plutôt sérieusement Chambéry ce samedi, il le doit en très grande partie à ses éléments offensifs. Le premier à ressortir du lot est bien évidemment Lacazette pour son triplé. L’avant-centre a fait parler sa science du placement pour inscrire trois buts. Pour les deux premiers, il peut remercier Tetê et Cherki. Le Brésilien a été double passeur. En plus de tout ça, il a réalisé à bon escient quelques différences, lui qui était en difficulté ces dernières semaines. Enfin, Cherki est bel et bien le dépositaire du jeu de l’OL. Lorsqu’il est servi, il parvient régulièrement à trouver le geste juste, à l’image de ses deux avant-dernières passes. Tout n’a pas été parfait pour les trois hommes, notamment en deuxième période où ils ont connu du déchet, mais ils ont su se montrer impactant. Jusqu'à la fin, ils ont fait passer un frisson dans la défense chambérienne, à l'image de cette action à la 86e, pas convertie par Tetê.     


Le flop : la trop grande fébrilité lyonnaise


On aurait pu citer le seul Thiago Mendes, passé à côté de sa performance contre l’équipe de N3. Trop de pertes de balle, un rendement trop neutre pour le Brésilien. Mais nous avons préféré nous focaliser sur la grande fébrilité affichée par l’OL sur cette affiche. Entre le début de match, la fin de la première période, et globalement une bonne partie de la deuxième mi-temps, les joueurs de Laurent Blanc ont parfois subi les vagues savoyardes. Beaucoup de passivité, un manque d’impact qui a favorisé le jeu de l’adversaire. Si Anthony Lopes s’en sort avec un clean-sheet, le club de Chambéry est passé plusieurs fois proche de faire sauter le verrou. Le constat est régulièrement le même, dès qu’une formation vient imposer un pressing cohérent aux Lyonnais, ils se trouvent en danger.  

9 commentaires
  1. OL-91 - sam 21 Jan 23 à 17 h 58

    Du bon mais des déchets.

    Signaler
  2. zikos35 - sam 21 Jan 23 à 18 h 08

    Moi je trouve qu'on a retrouvé le mauvais Cherki sur ce match.
    Tolisso associé à Mendes c'est compliqué, bon le second en même temps...
    Bonne entre de Lepenant, au contraire de Aouar qui se fout de nous.

    Signaler
  3. Poupette38 - sam 21 Jan 23 à 18 h 11

    Quand je pense que quelqu'un sur un autre fil donnait Mendes en top 👎

    Par contre Tetê trop souvent hors jeu 😡

    Signaler
    1. Darn - dim 22 Jan 23 à 9 h 03

      J'ai souvent défendu Mendès, mais là, il était ailleurs, il a été très mauvais.

      Signaler
  4. Juninho Pernambucano - sam 21 Jan 23 à 18 h 21

    Manque de maîtrise sur l'ensemble du match. Le milieu trop passif .

    Signaler
  5. OL971 - sam 21 Jan 23 à 18 h 51

    Je trouve qu'il y a une facilité a taper sur Cherki .... Il fait deux passes clés, il provoque , il tente. Il manque de mettre une superbe frappe pleine lucarne. C'est encore un gamin. Alors oui, il n'est pas encore à un niveau incroyable mais vu l'état général de cette équipe, c'est déjà pas mal.
    Quand on voit des joueurs a son poste et de son âge type Musiala par exemple , on attend pas d'eux qu'ils soient les meilleurs sur le terrain mais ils apportent de l'audace et de la fougue.

    Signaler
    1. Juninho Pernambucano - sam 21 Jan 23 à 19 h 00

      c'est le pb avec cherki . Il est tellement doué qu'on oublie qu'il n'a que 19 ans .
      Et ce qu'il fait à son âge c'est quand même très bien car c'est le seul à animer les offensives .
      S'il n'est pas la je ne sais pas comment on se crée des occasions .
      C'est un gamin qui pue le foot , il est sur la bonne voie .

      Signaler
  6. OL971 - sam 21 Jan 23 à 18 h 54

    J'ai bien aimé Barcola en deuxième mi-temps. Il a fait quelques gestes vraiment encourageant mais est-ce suffisant?
    Si le modèle c'est Arsenal on peut faire progresser une ligne d'attaque jeune autour de Lacazette. Mais Arsenal a des joueurs nde classe mondiale devant . On est encore loin du compte

    Signaler
    1. Juninho Pernambucano - sam 21 Jan 23 à 19 h 03

      j'aime assez ce qu'il fait . Il me fait penser à Sydney en plus grand , un physique qui lui donne une apparence de lenteur mais il va vite .

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut