Maxence Caqueret célébrant son but avec Alexandre Lacazette lors de Bergerac - OL
Maxence Caqueret célébrant son but avec Alexandre Lacazette lors de Bergerac – OL (Photo by ROMAIN PERROCHEAU / AFP)

Ligue 1 - Coupe de France : l’OL a entamé une quinzaine cruciale

D’ici au 7 avril, l’OL aura disputé trois matchs, deux en championnat qui doivent lui permettre d’assurer définitivement son maintien, ainsi que la demi-finale de la Coupe de France, qui peut lui ouvrir les portes de la finale.

On en saura plus dans moins de quinze jours. Après une période entre février et mars qui lui a permis de remonter au classement et d’envisager plutôt sereinement sa course au maintien en Ligue 1, l’OL attaque maintenant un moment charnière de sa saison. A la fin de la semaine, samedi, il accueillera Reims (21 heures), avant de jouer une des rencontres les plus importantes de son exercice, la demi-finale de la Coupe de France contre Valenciennes (mardi 2 avril, 20h45). 

Pour prendre dans l’ordre du programme, ce premier arrêt face aux Champenois est, potentiellement, celui qui éloignera définitivement le spectre de la relégation. “Ce serait fait, oui, je pense. Les adversaires en championnat vont aussi laisser des plumes donc en cas de victoire face aux Rémois, il aura fait une grande partie du chemin pour le maintien et pourra regarder vers le haut, observe Nicolas Puydebois dans Tant qu’il y aura des Gones. Ce sera une opposition intéressante, qui va permettre à l’équipe de se jauger, de passer au révélateur. Sur les dernières échéances, c'étaient plutôt des formations de bas de tableau.”  

Il est vrai qu’à leur tableau de chasse, les hommes de Pierre Sage ont plutôt accroché des clubs de la deuxième partie de Ligue 1 (Montpellier, Metz, Lorient ou encore Toulouse), même s’ils ont aussi dominé Marseille et Nice dernièrement. Face au groupe de Will Still, les Rhodaniens vont passer un test un peu plus relevé. “L’Olympique lyonnais est 10e aujourd’hui donc en gagnant contre Reims, il peut même avoir d’autres objectifs, estime Enzo Reale, footballeur formé à l’académie rhodanienne. C’est sûr que le chemin pour l’Europe est plus court en passant par Valenciennes, mais je pense qu’il a une carte à jouer, pourquoi pas grappiller place après place…Il ne faut pas s’interdire de regarder vers le haut avec la confiance accumulée.

Ce duel contre le VAFC sera indéniablement l’autre échéance cruciale de la quinzaine à venir. Cette demi-finale à la maison verra les partenaires d’Alexandre Lacazette accueillir la lanterne rouge de Ligue 2. Largement favoris de cette confrontation, ils n’auront pas d’autre choix que de s’imposer. Une élimination avant de voir Lille pour la finale sera forcément plus qu’une déception, un véritable coup d’arrêt, alors que la phase actuelle est positive pour les septuples champions de France (2002-2008). 

La préparation de ce duel sera donc primordial. “Ce n’est pas la même compétition, tu cloisonnes. Mentalement, tu n’abordes pas ces affiches de la même façon. Il y a l’entourage, les médias, l’atmosphère, tout ça est décuplé. Sur les trois prochaines sorties, la plus difficile sera Reims, Valenciennes, c’est a priori la plus facile, tout en étant compliquée à préparer dans les têtes car tu peux avoir une forme de relâchement, rappelle notre consultant. Mais au vu de l’état d’esprit affiché aujourd’hui, avec un staff vigilant à ce sujet, j’espère qu’ils activeront les bons leviers pour ce rendez-vous charnière. Ce serait une faute professionnelle d’être éliminé.” 

De ce résultat en coupe dépendra beaucoup de choses en suite, et donc notamment la manière dont l’équipe vivra le voyage à Nantes (dimanche 7 avril, 20h45). Candidats au maintien, les Nantais connaissent un passage très délicat, ainsi qu’un changement d’entraîneur avec le retour aux commandes d’Antoine Kombouaré. Les coéquipiers de Corentin Tolisso pourraient prendre encore un peu plus leurs distances avec les Canaris (9 points d’écart actuellement). “Ils sont 16es et l’OL les laisserait à leur place en l’emportant. En faisant 3 sur 3, il finirait en trombe la saison”, assure Nicolas Puydebois.

L’Olympique lyonnais serait en effet bien inspiré de remporter ses trois prochains matchs, pour ensuite ne pas connaître une fin d’exercice en eau de boudin. “Le calendrier est plutôt favorable avec les deux réceptions et un déplacement chez les Nantais qui sont dans le trou”, note Enzo Reale, désormais joueur du GOAL FC en National. Et même pourquoi s’offrir ensuite le droit de voir plus grand. “Il faut faire le boulot contre Reims et Nantes, et ensuite, ce sera le bonus. Si tu entames les quatre parties suivantes (Brest, Paris, Monaco et Lille) sans la pression de la relégation, il peut y avoir de bonnes surprises”, prévoit Nicolas Puydebois.

A l’aube de ces trois rencontres décisives pour la suite, l’OL a toutes les cartes en main pour vivre deux derniers mois de compétition exaltants. Charge à lui de valider les progrès aperçus depuis plusieurs semaines et de ne pas s’arrêter en si bon chemin.

5 commentaires
  1. Juni38
    Juni38 - mar 26 Mar 24 à 11 h 54

    temps froid, pourri et pluvieux samedi , merdum

    Signaler
  2. Juni38
    Juni38 - mar 26 Mar 24 à 14 h 54

    pas au point Copilot :

    Pour le match contre Reims, voici la composition probable de l’Olympique Lyonnais selon les dernières informations :

    Gardien : Anthony Lopes
    Défenseurs : Clinton Mata, Sinaly Diomandé, Jake O’Brien
    Milieux latéraux : Saël Kumbedi, Nicolas Tagliafico
    Milieux centraux : Maxence Caqueret, Corentin Tolisso, Skelly Alvero
    Attaquants : Mama Baldé, Rayan Cherki
    C’est une formation qui semble s’articuler autour d’un 3-5-2. Gardez à l’esprit que la composition peut changer en fonction des décisions de dernière minute de l’entraîneur ou d’éventuels problèmes de forme des joueurs1.

    Signaler
    1. Mimoun
      Mimoun - mar 26 Mar 24 à 15 h 18

      ça doit être la version bêta, dans les deux sens du terme...

      Signaler
  3. Avatar
    moira32 - mar 26 Mar 24 à 15 h 12

    J'ai crû comprendre que Clinton Mata était suspendu pour le match contre Reims.

    Signaler
  4. Avatar
    Olyonn@is - mar 26 Mar 24 à 18 h 36

    A en croire les articles l'OL a des semaines et des matchs cruciaux à chaque fois.🙄🙄🙄

    Modéré

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut