Logo de l'OL
Logo de l’OL (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

L'OL ouvre une formation pour travailler dans les structures sportives

L'OL a lancé une formation visant à préparer aux métiers dans les structures sportives. Celle-ci est destinée aux jeunes migrants et à quelques joueurs et joueuses de l’académie confrontés à des difficultés scolaires.

Encore une nouveauté du côté de l'OL. Après Laurent Blanc sur le banc rhodanien, l'Olympique lyonnais a annoncé ce mardi le lancement d'une formation préparant à travailler dans les structures sportives. Ces cours sont ouverts aux primo-arrivants sur le territoire français et aux bénéficiaires d'une protection internationale, ainsi qu'à quelques joueurs et joueuses de l’académie confrontés à des difficultés scolaires.

Avec les associations Kabubu et Formapi, en plus de l'aide de Pôle emploi et de l’Afdas, les apprenants âgés de 18 à 29 ans bénéficieront à la fois de cours théoriques et d'une alternance pour obtenir le titre professionnel d’employé administratif et d’accueil. Ils suivront également des cours de français professionnel et de remise à niveau numérique. Le cursus comprend également des cours d’initiation à l’animation et des ateliers professionnalisants.

Après cela, les jeunes auront la possibilité d’accéder à une seconde formation en alternance dans une structure sportive, de décembre 2022 à juin 2023. Cette formation nommée Fier "valorise le rôle fédérateur et inclusif du monde du football et du sport en général", conclut le communiqué.

7 commentaires
  1. Le_Lyonniste - mar 11 Oct 22 à 20 h 29

    Pour les migrants ? Et les autochtones, non ?

  2. le_yogi - mar 11 Oct 22 à 21 h 30

    Pour ce qui rêvaient d'avoir Ponsot comme directeur d'études 😛

  3. JUNi DU 36 - mar 11 Oct 22 à 23 h 19

    Si un jour tu te retrouve migrant tu sera bien content qu'on t'aide. Réfléchit un peu et soit tolérant au lieu de jouer le facho de service.
    Met de côté aussi tes polémiques mensongères, les autochtones ont les moyens de faire tout un tas de formation depuis bien longtemps. Celui qui n'en trouve pas c'est qu'il le veut bien.
    C'est une formation pour aider les migrants à passer un cap, pour les aider dans la vie. Qu'est ce que tu préfère qu'ils aillent se prostituer ? Vendre de la dope, ou voler à la place ? Ah oui tu veux les foutre dehors sûrement pffff🤮
    Tu vois ces deux derniers mois j'ai hébergé un couple de clandestin et j'en suis fier et je recommencerai si il le faut.

    1. Darn - mer 12 Oct 22 à 9 h 01

      Espèce d'islamo-gauchiste !!!!

      Plus sérieusement, heureusement qu'il ne semble y avoir que Le_Lyonniste que cela dérange.

      1. JUNi DU 36 - mer 12 Oct 22 à 10 h 53

        G😂
        Heureusement oui, je me permet de le reprendre car on pourrait se passer de se genre de commentaire. Au lieu d'en discuter intelligemment et de voir le côté positif et humain de cette formation lui c'est direct la polémique. Et on sent bien que si il se lance plus loin ce sera "les étrangers dehors". Il se retient car il a déjà été averti et a eu plusieurs coms de supprimer, il glisse juste des petites phrases comme ça pour que ça passe un peu mieux.

  4. OLVictory - mer 12 Oct 22 à 11 h 08

    Les formations pour les citoyens et résidents français réguliers ne manquent pas, sauf erreur de ma part. Surtout en apprentissage, la voie de l'excellence pour les métiers.

    Donner une chance à des jeunes qui ont envie de trouver un travail et donc de s'intégrer, c'est quand même le meilleur moyen pour avoir un pays qui vit paisiblement.
    Mes parents en ont profité en fuyant leur pays en guerre et je pense que mes frères et moi avons respecté nos devoirs envers ce pays qui a été généreux envers nous.
    L'ascenseur social est souvent en panne, si l'OL participe à le réparer un peu, c'est tout bénef pour tout le monde.

  5. westkanoute - mer 12 Oct 22 à 17 h 28

    bonne initiative du club, en plus ils pourront voir mickey à ol land.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut