OL – ASVEL : une concertation pour l’Arena aura lieu cet été

Ce lundi, la métropole de Lyon semblerait avoir adopté un créneau concernant une concertation publique sur l’Arena de l’OL. Durant les débats, différents points de vue et opinions ont été exprimés par deux maires de l’agglomération lyonnaise.

Alors qu’elle devait être prévue du 6 mai au 19 juin 2020 dans un premier temps, la concertation concernant le projet ambitieux de l’OL Arena, tenue par Jean-Michel Aulas et Tony Parker, aurait été décalée du 8 juillet au 25 octobre prochain. Lyon Capitale indique que le conseil de la métropole de Lyon se serait décidé, en début de semaine, de reporter l’échéance. Le déroulement de cette procédure administrative aurait pour but de pouvoir débattre sur les paramètres à prendre en compte pour la réalisation de ce complexe. « L’opportunité du projet, ses objectifs, ses caractéristiques et ses principales orientations liées à l’évolution du PLU-H, ses impacts significatifs sur l’environnement et l’aménagement du territoire, les solutions alternatives, y compris pour ce projet, de l’absence de sa mise en œuvre », indique le média lyonnais.

Des opinions exprimées différentes

En marge de la séance pour repousser la date de cette concertation, les maires de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, et de Décines-Charpieu, Laurence Fautra, ont été présents d'après le journal mensuel. Ceux-ci se sont exprimés leur avis quant à la réalisation du complexe d’Aulas et de Parker. Jean-Paul Bret, qui a vu le projet de la salle villeurbannaise tomber à l’eau au profit de l’OL Arena, aurait exprimé ses doutes quant à l’OL City. Ce dernier en aurait profité pour critiquer le manque de réaction des exécutifs locaux vis-à-vis de Jean-Michel Aulas, en faisant un parallèle avec l’actualité sportive. « Chacun connaît la pugnacité du président de l’OL. Il est visiblement plus facile d'agir avec la métropole qu'avec la Fédération française de football. Ici, nous ne manifestons pas la même résistance », s'est-il indigné.

De son côté, Laurence Fautra a manifesté son enthousiasme tout en restant sur la retenue et la vigilance quant à la réalisation de ce projet sur sa commune. « Cette concertation permettrait de donner toutes les chances de réussite à ce projet, s’est-elle réjouie. Outre son impact environnemental économique et social, il convient de mesurer les dépenses publiques liées à la construction et l'exploitation de cette infrastructure venant s'intégrer dans un ensemble. Il faudra enfin prendre en compte les besoins locaux liés au fonctionnement de salle sur l'accessibilité, la circulation, le stationnement et les transports publics », a-t-elle conclu.

2 commentaires
  1. Le_Lyonniste - mer 10 Juin 20 à 0 h 02

    J'espère qu'elle sera belle.

  2. alexandre52 - mer 10 Juin 20 à 2 h 22

    la salle va être combien de personne ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut