Thiago Mendes entouré de Juninho, Jean-Michel Aulas et Florian Maurice
Thiago Mendes entouré de Juninho, Jean-Michel Aulas et Florian Maurice (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

OL : "Les rôles n'étaient pas assez clairs" entre Maurice et Juninho

Ancien chef du recrutement à l’OL, Florian Maurice a vu débarquer Juninho comme directeur sportif en 2019. Une cohabitation difficile qui a poussé l’ancien attaquant à partir un an après.

Dans deux semaines, il fera son retour au Parc OL. Depuis son départ de l’OL en 2020, Florian Maurice a déjà eu l’occasion de revenir entre Rhône et Saône dans le costume de directeur sportif du Stade Rennais. S’il ne l’a jamais revendiqué publiquement, il aurait aimé que ce rôle lui soit proposé de son temps passé à l’OL, son "club de cœur". Malgré de bons états de service en qualité de membre de la cellule du recrutement lyonnais puis chef de cette même cellule entre 2009 et 2020, Maurice n’a jamais reçu l’appel de Jean-Michel Aulas pour lui proposer ce poste qu’il occupait finalement officieusement avec Bruno Genesio à ses côtés. "Le timing et les conditions n’étaient peut-être pas les bonnes pour que le président me propose le poste", avoue-t-il aujourd’hui dans les colonnes du Progrès.

"Le président m'a allumé après mon départ"

Face à la gronde des supporters depuis plusieurs mois et les demandes de départ de Bruno Genesio, le président lyonnais avait préféré jouer sur la corde sensible. Pour calmer tout son monde, Jean-Michel Aulas avait convaincu Juninho de revenir à l’OL à l’été 2019 en qualité de directeur sportif. Une nomination qui a forcément eu des conséquences sur le rôle joué par Florian Maurice jusqu’ici.

Entre les deux anciens joueurs, la relation n’a pas été des plus fructueuses et l’ancien international français le regrette désormais. "Le président avait tout à fait le droit de choisir de faire venir Juninho, et cela aurait pu mieux marcher entre Juni et moi. Les choses n’étaient pas assez claires sur les rôles de chacun. Quand j’ai décidé de partir, j’aurais sans doute dû agir de façon différente dans ma sortie, mais j’estimais que c’était le moment pour moi."

Comme il le fait aujourd’hui avec Juninho, le président Aulas n’avait que moyennement gouté au départ de Maurice. Si les choses se sont aplanies à présent, Maurice compte bien jouer un mauvais tour à l’OL dimanche 9 avril.

6 commentaires
  1. OLVictory - lun 27 Mar 23 à 9 h 44

    Comment s'étonner d'une situation peu claire quand le patron manie en permanence le double sens et les formules ambiguës ?

  2. Loin de Lyon - lun 27 Mar 23 à 13 h 05

    Question polémique du jour. En 11 ans à la cellule de recrutement, Maurice a-t'il fait mieux que Cheyrou qui est là depuis, quoi 2 ans ?
    De Maurice, j'ai surtout le souvenir de joueurs achetés très chers et qui ont très souvent déçus.

  3. JUNi DU 36 - lun 27 Mar 23 à 14 h 20

    C'est vrai acheté cher, mais par contre souvent revendu au même prix . Mais je suis d'accord sur le fond, même si j'aime beaucoup Florian un max de joueurs n'auront pas donné satisfaction, les Traore, Marcal, Kone, Andersen, Mapou et même Marcelo et quelques autres noms que j'ai oublié auront été de gros échecs.

    1. Toutchanger - lun 27 Mar 23 à 18 h 12

      Salut Juni du 36 !
      Pour faire plus simple, souvenons nous plutôt des bons transferts ça ira plus vite 😉

      Mendy et Ndombele. Des joueurs qui étaient d'ailleurs suivis par de très nombreux clubs mais bravo à lui de les avoir signés.
      Pour le reste c'est un zéro pointé.

      Même les "bons joueurs" qu'il aura ramené auront floppé, car en plus de ceux que tu cites on peut aussi rajouter Terrier, JRA...

      Être directeur Sportif (ou chef du recrutement) ce n'est pas seulement signé des joueurs prometteurs et suivis par d'autres clubs, c'est bâtir une équipe, un groupe, avoir une vraie vision pour l'équilibre de l'équipe en fonction du jeu prôné et de la politique de transferts (plus-value, joueurs confirmés ect)...
      Certains ont tendance à l'oublier et ce n'est pas anodin !

      1. Tongariro - lun 27 Mar 23 à 18 h 38

        Denayer aussi globalement ca aura quand même été une réussite, malgré sa dernière saison chaotique.

        Pour le reste, les noms que vous citez parlent d'eux mêmes... le bilan des recrutements de Maurice est calamiteux.
        Ses lubies de l'été 2019 ont flingué le mandat de Juninho (Koné, JRA, Andersen) ainsi que Kadewere début 2020 (désolé Juni ^^ c'est pas un mauvais joueur mais payé bien trop cher).

        Le fait que Juni ait cédé du terrain à Maurice dès ce mercato (car Juni venait d'arriver) a flingué son mandat...

    2. Nenae - mar 28 Mar 23 à 13 h 15

      J´ai l´impression que Flo Maurice comme Responsable du Recrutement ça aura été proche du 50/50 soit ce qui est ´Normal´, ni bon ni mauvais juste le standard dans bcp de clubs sportifs professionels.
      Il aura eu du mal a apporter de vraies plus-value sportives, des titulaires indiscutables pendant 2-4 ans.

      Quelques réussites : Mendy, Ndombelé, Denayer. Mariano, Memphis (via Cheyrou), Valbuena, Jallet, Morel, Tousart, Marcelo, Marçal
      Quelques gros Echecs : Mammana, Andersen, JRA, Koné, Nkoulou, Mbiwa, Traoré, Cheick Diop, Rybus, Beauvue
      Quelques inconnues, décéptions sans etre des échecs : Terrier, Darder, Teté, Dubois, Kadewere, KTE

      je ne sais pas oú classer M.Dembélé....

      Je suis d´accord que le dernier mercato géré avec Juninho à été un modèle de mauvaise coopération, mésentente et incohérences pour un échec à 130m€.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut