László Bölöni (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

OL - Metz : "Le dernier match contre Grenoble était plus important", estime Bölöni

A la lutte pour la montée en championnat, le Metz doit se déplacer à Décines samedi pour les 32es de finale de la Coupe de France. László Bölöni ne veut pas mettre trop de pression sur ses joueurs avant le match.

Une affiche entre le 8e de Ligue 1 et le 6e de Ligue 2. Samedi à Décines, l'Olympique lyonnais et Metz se disputeront un ticket pour les 16es de finale de la Coupe de France. Remontés au classement avant de défier les Rhodaniens, les Grenats seront en confiance pour cette affiche. Leur entraîneur, László Bölöni, ne fait pas une montagne de ce rendez-vous.


"Se mettre plus de pression, ça ne servirait à rien"


Le coach roumain semble assez détaché par rapport au duel qui l'attend. "Je n'aime pas faire des différences entre le fait qu'on se prépare à affronter Lyon ou Grenoble. Pour moi, le dernier match était plus important que celui face à l'OL, a-t-il affirmé. Mes joueurs seront sans doute motivés, mais moi, je me concentre pour ne pas mettre plus de pression, ça ne servirait à rien. Ils savent ce qu'ils doivent faire et je ne conditionne pas mon équipe pour une rencontre en particulier."

2 commentaires
  1. Moimoi - ven 6 Jan 23 à 9 h 45

    En complément de cet article, ce match gagné par Metz face à Grenoble s'est déroulé chez eux le vendredi 30 décembre à 21h et le score a été de 1-0.
    On ne parle pas d'un match qui date de mercredi dernier par exemple : ils ont largement eu le temps de se reposer et de se préparer.

    Pour rappel, l'OL a perdu à domicile contre Clermont 1-0 deux jours après le match de Metz et a donc eu moins de temps pour se reposer et se préparer.

    Le discours de M. Bolognaise (vs nos Tagliatelles) est à côté de la plaque, d'autant que la pression n'est pas sur eux mais sur l'OL, évidemment.

    Pour comparer les places des deux clubs dans leur championnat respectifs : Metz est 6e à 11 points du 1er (Le Havre), mais à seulement 6 du 2e (nous euh Bordeaux pardon), alors que l'OL est 8e à 16 points du 2e et 20 de Paris.

  2. le_yogi - ven 6 Jan 23 à 12 h 52

    En tout cas ça fait plaisir de le voir toujours sur un banc Laszlo, j'avais un peu perdu sa trace ces dernier temps, un personnage haut en couleur qui a bien animé notre D1 de l'époque !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut