Les joueurs de l'OL après l'entraînement du 3 octobre 2023
Les joueurs de l’OL après l’entraînement du 3 octobre 2023 (crédit : David Hernandez)

OL : passer du "moi je" à "nous sommes l'Olympique lyonnais"

Pour se sortir de la zone de relégation et de la crise, les joueurs de l'Olympique lyonnais vont devoir former une vraie équipe. Un véritable enjeu à quatre jours de recevoir Lorient (ce dimanche à 15h).

Collectif. Qui est le fait de plusieurs personnes selon le Larousse. Collectivus, rassemblé en latin. C’est bel et bien l’enjeu des prochaines semaines pour l’Olympique lyonnais. À savoir si les joueurs qui composent cet effectif 2023-2024 sont prêts à faire les efforts. Ensemble. Tous ensemble. Bon dernier de Ligue 1, l’OL est à un tournant avec la réception de Lorient, ce dimanche (15h) et de Clermont le dimanche suivant (22/10 à 20 h 45). Deux rencontres ô combien importantes pour la suite des événements. Au-delà de la dimension tactique, physique et mentale, les coéquipiers d’Alexandre Lacazette, de retour de suspension, vont devoir appliquer une recette simple, mais tellement indispensable. C'est-à-dire de former une vraie équipe. "Faire les efforts ensemble, jouer les uns avec les autres, les uns pour les autres. D'arrêter de regarder ses propres statistiques et de se mettre au service de l’équipe." Tel est le discours martelé, émission après émission, par notre consultant Nicolas Puydebois.

"Nourrissez-vous des critiques pour devenir des enragés"

Assez seul à oser prendre la parole publiquement, quitte à agacer le vestiaire actuel, l’ancienne doublure à l’OL a été rejoint la semaine dernière par son compère et ami Grégory Coupet. "Vous connaissez la recette les gars, faites le dos rond et bossez comme des ânes. Nourrissez-vous des critiques pour devenir des enragés de façon COLLECTIVE et faites confiance à votre coach, il sera votre meilleur guide", a écrit sur X (Twitter) l’ancien portier des plus belles heures lyonnaises. Fabio Grosso, justement, ne cesse de tenir le même discours à ses ouailles, sans, pour l’heure, être totalement satisfait des réponses données.

"Ils ne gagnent pas et ils ne travaillent pas assez"

Et pourtant, c’est l’une des clefs pour tenter de s’en sortir. Sans esprit d’équipe, sans ce sens du collectif, l’OL n’y arrivera pas. C’est implacable. Anthony Mounier qui a fait ses gammes à l’OL, depuis la Grèce, fait le même constat. En mode nostalgie. "C’était ça le grand OL. Les joueurs n’étaient jamais rassasiés. Maintenant, certains ont beaucoup à apprendre. Ils ne gagnent pas et ils ne travaillent pas assez", a-t-il déclaré dans les colonnes du Progrès. Mais le dire est une chose, le faire en est une autre.

"Ce n’est pas l’un sans l’autre, c’est l’un avec l’autre"

Tellement encensés par leur entourage respectif et une institution trop permissive, une majorité de joueurs adoptent la méthode Coué. On a encore vu des attitudes inacceptables tant à Brest (1-0), à Reims (2-0) que lors des dernières séances d’entraînement. La tendance à trouver un bouc-émissaire, tantôt les supporters, tantôt les journalistes et les anciens joueurs (surtout Nicolas Puydebois accusé par le vestiaire de tous les maux actuellement), ne permettra nullement à cette équipe de faire front. L’unité se doit d’être totale. Et comme l’a si bien dit Franck Haise après le succès de Lens contre Arsenal en Ligue des champions, "le public nous a transcendés, mais je pense qu’on a transcendé le public aussi. Les joueurs ont transcendé le public. C’est toujours une symbiose, une synergie. Ce n’est pas l’un sans l’autre, c’est l’un avec l’autre et quand c’est comme ça, ça fait des belles soirées." Rien de tel qu'appliquer la même méthode à Lyon, pour passer du "moi je" à "nous sommes l'Olympique lyonnais."

108 commentaires
  1. Toitoi
    SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 11 h 11

    "Moi je" plutôt que "moi jeu", non ?

    Manque un astérisque avant "Tellement encensés par leur entourage respectif" et reste encore un "moi jeu" en fin de texte.

    D'ailleurs, le dernier paragraphe en italique est toujours une citation d'Anthony Mounier ? Cela m'étonne qu'il parle de Nicolas Puydebois d'une part, et que Nico ait été "accusé par le vestiaire de tous les maux actuellement" d'autre part.

    1. Avatar
      Razik Brikh - jeu 5 Oct 23 à 14 h 01

      Non. Nico est bien accusé par le vestiaire ("il s'est fait beaucoup d'ennemis" m'a même dit un membre du staff), mais ce n'est pas Mounier qui le dit 🙂

      1. Bioman
        Bioman - jeu 5 Oct 23 à 14 h 07

        Quand tu parles de vestiaire, tu parles de joueurs ou de membres du staff ?

        Je ne pensais pas que la voix Puydebois portait autant...

      2. Toitoi
        SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 14 h 17

        Du coup, le dernier paragraphe entièrement en italique sauf la dernière phrase était un petit oubli, je comprends mieux.
        Top article, maintenant que tout est recta ! Et je ne dis pas ça (que) parce que c'est toi 😘

        Pour ma part, je considère que si Nico s'est mis du monde à dos chez les joueurs, c'est qu'il a tapé dans le mille.
        S'agirait pas de rappeler que ce sont les joueurs qui sont sur le terrain et qu'ils doivent agir, les "pauvres"... Les faire travailler, qu'ils prennent leur responsabilité ? Mais vous n'y pensez pas, voyons.

      3. Avatar
        Razik Brikh - jeu 5 Oct 23 à 14 h 28

        De joueurs... Oui, les dernières émissions ont circulé en interne.

      4. cavegone
        cavegone - jeu 5 Oct 23 à 14 h 45

        Tu m'étonnes qu'il y en a qui sont fâchés !
        Vous pensez qu'ils sont de marbre ? Ils peuvent aussi sentir une forme de trahison interne aux suiveurs/supporters de l'OL non ?

        Nico a peut-être un décalage générationnel mais sa frustration l'aveugle peut-être un peu aussi.
        Il est dur mais ne donne pas d'exemple concret. Dire qu'"ils ne travaillent pas" sans point de comparaison j'ai du mal à le suivre.

      5. Toitoi
        SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 14 h 46

        C'est du délire d'accuser Nico d'être responsable de quoi que ce soit. De quoi d'ailleurs ? Du changement d'entraîneur ? Que les joueurs ne courent pas, ne jouent pas en équipe ? Quelle c*nnerie.

        Non, j'y vois juste la preuve de l'accroissement de l'importance d'O&L dans le monde des médias.

      6. le_yogi
        le_yogi - jeu 5 Oct 23 à 14 h 52

        Oui je suis du même avis que toi Cave, je serais intéressé par des analyses de ce qu'on voit concrètement sur le terrain, avec une vraie lecture tactique et des solutions proposées, plus que des poncifs sur la culture de la gagne et le degré de mouillage de maillot. Après c'est pas pour autant que Nico n'a pas le droit de s'exprimer, qu'on soit d'accord ou non. Mais est-ce que ne pas être d'accord avec lui et le dire veut forcément dire qu'on le pointe comme responsable de ce qui arrive à l'OL ? Je ne sais pas ce qui a été dit par le "vestiaire"... ?

  2. Avatar
    Da1989 - jeu 5 Oct 23 à 11 h 12

    oui ça pique...ou alors c'est un "jeu" de mot

  3. Avatar
    Razik Brikh - jeu 5 Oct 23 à 11 h 14

    Oui, c'est corrigé. Non, au départ, je voulais choisir du "moi je au jeu". Machinalement, j'ai laissé le "jeu".

    1. Avatar
      Da1989 - jeu 5 Oct 23 à 11 h 20

      Y’avait bien un truc avec le jeu 😅
      Pas de soucis razik 👍

    2. Bioman
      Bioman - jeu 5 Oct 23 à 11 h 35

      C'était pas mal comme formule...

    3. Darn
      Darn - jeu 5 Oct 23 à 13 h 53

      Un titre qui ne casse pas des briques, Razik.

      1. Bioman
        Bioman - jeu 5 Oct 23 à 14 h 04

        Tu seras donc radié de ce site...:-)

      2. Avatar
        Razik Brikh - jeu 5 Oct 23 à 14 h 04

        Carton jaune !!! 🙂

      3. Darn
        Darn - jeu 5 Oct 23 à 14 h 07

        Mérité.

  4. Avatar
    thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 11 h 22

    Cette phrase qui résume la philosophie (affichée en tout cas) de Grosso :
    "C'est-à-dire de former une vraie équipe. Faire les efforts ensemble, jouer les uns avec les autres, les uns pour les autres. D'arrêter de regarder ses propres statistiques et de se mettre au service de l’équipe."
    Qu'est-ce que je l'adore. C'est précisément la définition même du sport collectif, que beaucoup de joueurs ont oubliés (et pas qu'à l'OL rassurons nous).

    Et je pense d'ailleurs que c'est pour ça que Cherki et son jeu hyper perso va en baver avec Grosso. Il est déjà à un match sur le banc face à Brest (rentré qu'à 10 min de la fin) et une titularisation par dépit face à Reims, remplacé 5 min après le début de la 2nde période (ce qui veut tout dire)

    1. Roro Blouch
      Roro Blouch - jeu 5 Oct 23 à 11 h 37

      On avait besoin d'en finir avec les communiquants qui essayent de récupérer les joueurs par les discours. Bosz et Blanc ont tous les deux échoués en voulant finasser sur les mots. Grosso a pour lui d'arriver et d'être clair non pas dans les discours mais dans les actes : on double les entraînements, on recadre quand les exercices sont mal faits. Le fait qu'il ouvre les séance à la presse montre d'ailleurs qu'il rompt avec cette sale manie des familles incestueuses de sourire en public, il arrête de protéger les petits secrets du groupe et le force à faire face directement à la critique sans qu'il n'y ait plus de paratonnerre.

      S'il échoue, on ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir essayé !

      1. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 11 h 41

        @Roro Blouch, oui cela fait bien longtemps que ces méthodes auraient dû arriver dans le club (chose que Juni voulait ramener il me semble).
        Et il n'a pas tort, pour progresser, il faut travailler dur, que ce soit pour le club (retrouver les premier rôles) ou les joueurs (intégrer l'équipe nationale, un top club, ...). Les lyonnais des années 2000 ne sont pas devenus champions de France en se tournant les pouces, rien que l'exemple de Juni restant faire des séances supplémentaires avec Vercoutre est un bon exemple.

      2. Dragon2332
        Dragon2332 - jeu 5 Oct 23 à 17 h 03

        @thal0995 : juste pour rire mais

        Juninho voulait que les joueurs travaillent plus
        Et il fait venir Bosz qui supprime la moitié des entrainements ...

      3. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 17 h 05

        @Dragon2332 ah je dois avouer que c'est assez comique

  5. cavegone
    cavegone - jeu 5 Oct 23 à 11 h 30

    Cette posture elle est relativement aisée, la soupe est bonne ça bosse pas tout ça….
    Oui ok mais cette génération c’est ça, ça devient vite de professionnels du « je me cache » afin de préserver sa petite situation. Et quand ça se gâte trop on fait virer l’entraîneur éventuellement…

    Le club en interne doit réagir, il doit prendre l’interview de Dembele et agit en conséquence. Car avec ces gusses la bâton ne fonctionne pas. La carotte oui.

    Or je vois Sylvinho, Bosz, Blanc ou Grosso le premier truc qu’ils ont fait c’est de critiquer les joueurs et leur performance en leur demandant pas de jouer au foot mais de gagner des duels…
    Garcia horripile tout le monde mais brosser les chaussures de ses joueurs et surtout la star de l’équipe ça fonctionne beaucoup mieux.
    En tout cas chez nous c’est ce qui a le mieux marché ces dernières années.
    Alors même si c’est vrai je crois que si on mets pas un peu le hola sur les critiques on aura le résultat inverse qu’escompté.

    Frank Haise c’est rare qu’il égratigne ses joueurs au contraire il prend tout sur lui. Ben pour moi il a tout compris.
    Continuons ce bashing constant, de vouloir défendre avant d’attaquer et effectivement la ligue 2 viendra….

    1. Toitoi
      SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 11 h 39

      Ah, tu commences à l'envisager, c'est bien.

      1. cavegone
        cavegone - jeu 5 Oct 23 à 14 h 16

        L'envisager que ?
        Si on prend les joueurs pour des machines à obéir et leur crier dessus j'ai toujours pensé que c'était idiot.
        Mourinho disait : "beaucoup d'entraineurs oublient qu'ils gèrent des hommes et non des footballeurs".
        Je crois en effet que trop d'entraineurs qui pensent avoir tout compris n'écoutent pas assez les doléances de leurs athlètes.

      2. Toitoi
        SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 14 h 27

        Envisager que la Ligue 2 peut arriver à l'OL.

      3. cavegone
        cavegone - jeu 5 Oct 23 à 14 h 52

        Ha non aucunement.
        Je dis juste que notre combat se situe là, car jamais on sera en première partie de tableau non plus.
        Mais je prends le pari avec toi qu'on descendra pas. Comme je l'ai fait l'an dernier avec OLV.
        En tout cas là après 7 journées je suis pas une seconde inquiet.
        Mais on va évidemment rester attentif car un redressement ne va pas se faire en un claquement de doigts.

      4. Toitoi
        SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 14 h 58

        Ah mais je ne dis pas que l'OL va descendre, je dis que si l'OL ne change pas ce qu'il fait sur le terrain, il va descendre.
        En plus, je ne veux pas que l'OL descende.
        Cependant, autant avant j'étais déçu du jeu de l'OL, autant depuis juin, je suis inquiet par ce jeu.

    2. Bioman
      Bioman - jeu 5 Oct 23 à 12 h 21

      Haise prend sur lui, peut-être devant la presse, ce qui ne doit pas l’empêcher de secouer les joueurs en privé... Après on dira ce qu'on veut mais au final quand ça foire ( à l'OL ces dernières saisons notamment) c'est bien le coach que l'on vire...A lui donc de faire ce qu'il faut pour relancer l'encéphalogramme ultra-plat des joueurs dont il a la responsabilité. Et ça de n'importe quelle façon !

      1. cavegone
        cavegone - jeu 5 Oct 23 à 14 h 19

        "ce qui ne doit pas l’empêcher de secouer les joueurs en privé..."
        franchement je ne crois pas. ça sert à rien de crier sur quelqu'un à part à le braquer.
        Par contre certainement qu'il sait reprendre les écarts manifestes de comportement, surtout pour les plus jeunes, mais ça ils le comprennent en général ils sont pas idiots ils connaissent la règle.
        Mais virer Marcelo pour avoir rigolé pour un pet franchement comment Bosz et Juninho pensaient pouvoir être soutenus ? Et ils lui demandent ensuite de résilier son contrat à l'amiable...Non ça peut pas marcher.

        Si tu tapes faut bien le peser avec les joueurs actuels. Surtout quand les résultats ne sont pas terribles.
        Comme de dire "gagne les duels" il vaut mieux expliquer et travailler le comment en direct avec le joueur plutôt que de l'exiger sans autre forme d'écoute.

        Cherki typiquement Grosso n'a aucune chance en s'y prenant ainsi enfin je crois.

      2. Docteur Traboule
        Docteur Traboule - jeu 5 Oct 23 à 14 h 40

        Grosso ne se défausse pas sur les joueurs. Il fixe des règles, celles qui sont en vigueur dans 99% des clubs de foot de haut niveau. Ceux qui enfreignent ces dispositions dégagent pour un temps donné.
        Après on repart de zéro.

        Je trouve ça plutôt sain. En tout cas, différent de ce que pratiquaient Bosz et Blanc, dont la gestion de l'effectif dépassait l'entendement. Avec Grosso, on n'aurait pas eu Poto titulaire contre vents et marées, Boateng aurait dégagé fissa… Blanc se débrouillait pas trop mal, mais il a souffert de la politique de Textor et de l'affaiblissement du sportif: pas de milieu défensif, départ des deux seuls joueurs potables, etc.

      3. cavegone
        cavegone - jeu 5 Oct 23 à 14 h 54

        Je ne dis pas qu'il se défausse mais on va être attentif à ce qu'il fait avec Cherki.
        Je pense que le gugusse a besoin qu'on ne dise que du bien de lui pour lui faire part des ses axes d'amélioration en privé.
        Mais l'afficher comme il l'a fait au premier match en l'envoyant sur le banc au profit de Moreira à mon avis c'est mal passé.
        Bon après c'est un casse-bonbon je crois qu'à la place de Fabio je demande à m'en débarrasser pour assainir la mentalité du vestiaire ! 😆
        Pas sûr que j'ai les qualités requises pour le job ! 😆

        J'espère que Fabio va me faire mentir en tout cas et se faire aimer des ses joueurs et qu'ils soient prêts à se péter une jambe pour lui, car c'est ça la clé, c'est ça les grands entraineurs.

      4. le_yogi
        le_yogi - jeu 5 Oct 23 à 15 h 01

        Franchement il faudrait lancer une analyse coût-bénéfice sur la présence de Cherki, car après tout ce temps j'avoue que j'ai toujours du mal à avoir un avis. C'est vrai que parfois la présence d'un individu toxique peut suffir à en mettre sur les dents 15 autres, mais je ne sais pas si c'est vraiment le "perturbateur" qu'on décrit. C'est vrai que sur le terrain il gueule sur les autres, croque beaucoup de ballons, mais quand on l'enlève j'ai comme l'impression que c'est encore plus le désert. Je pense qu'on a besoin de lui, mais dans une version hautement optimisée, il faudrait peut-être quelqu'un derrière lui en permanence pour à la fois le redresser gentiment tout en lui donnant la dose de tendresse nécessaire 😅 Ça aurait pu être un job pour Nono en tant que nourrice/happiness manager ? 😝

      5. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 15 h 03

        @cavegone afficher Cherki dès le 1er match n'était peut être pas la meilleure solution effectivement. Mais d'un autre côté, quand quelqu'un reste aussi borné, tête de c** et autocentré sur ses dribbles et sa personne malgré les remarques de 2 entraîneurs (qui sont loin d'être des peintres), il te reste quoi comme solution pour essayer d'enfin déclencher un déclic ?

      6. cavegone
        cavegone - jeu 5 Oct 23 à 15 h 08

        Oui je crois que c'est Alvaro et peut-être O'brien qui se sont pris la tête avec lui à l'entrainement.
        Moi j'ai souvenir d'un reportage chez OL TV ou tu le vois au naturel, personnellement j'aurais du mal à ne pas le remettre en place; Il a vite le bulbe quand même. Et oui forcément ça pèse sur les autres quand t'es pas monstrueux sur le terrain. Quand t'es monstrueux comme Juni là ça change tout. D'ailleurs Govou avait beaucoup de mal avec Juninho tout comme avec Houllier mais y avait rien à redire en terme de gestion du terrain les soirs de matchs alors....

        Mais là dans la période actuelle t'as un gamin qui la ramène....
        Benzia d'ailleurs a eu ce problème à Lille du temps difficile de Bielsa, il venait gueuler au micro à la mi-temps et ça n'a pas du tout été apprécié...Il a été rejeté du groupe.

      7. Toitoi
        SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 15 h 10

        Rayan, je pense qu'il va falloir que le club songe à le vendre cet hiver (contre recrutement, obligatoire dans ce cas) s'il n'évolue pas en 3 mois sous la patte de Fabio.
        Il ne lui restera plus qu'un an et demi de contrat...

      8. Mimoun
        Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 15 h 15

        En réaction au post de le_yogi : "Franchement il faudrait lancer une analyse coût-bénéfice sur la présence de Cherki, car après tout ce temps j'avoue que j'ai toujours du mal à avoir un avis." Je suis exactement dans le même état d'esprit, je déplore autant ses attitudes individualistes que l'impression qu'il ne se passera plus rien en attaque lorsqu'il n'est plus sur le terrain.... Ses gestes envers ses coéquipiers sont sans doute aussi à réguler : ok sur la preuve qu'il est motivé, mais attention il n'est pas le capitaine et n'a rien prouvé dans sa carrière donc normal que ses coéquipiers le prennent mal...
        J'avais un peu le même dilemne avec Memphis, exaspérant quand il venait s'enfermer avec ses dribbles dans la défense adverse et perdait forcément le ballon mais on sentait qu'il pouvait faire basculer le match à lui tout seul... La différence c'est que Memphis a montré qu'il pouvait être décisif sur des matchs, parfois importants, alors que Cherki non... Mais là encore, je me dis qu'il peut nous faire un match énorme chaque week-end... Sera-t-il un Ben Arfa ou pas, je lui accorde encore un peu de temps, il a commencé tellement jeune qu'on a l'impression d'avoir déjà la réponse mais pas sûr...

      9. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 15 h 16

        @cavegone "Alvaro et peut-être O'brien qui se sont pris la tête avec lui à l'entrainement." sérieusement vu la différence de gabarit ? Il a volé jusqu'où sur le terrain ? Ils ont fait du lancer de nain avec ? Je veux tout savoir XD
        Et oui je te rejoint sur le fait qu'avoir un mec aussi peu performant mais qui a un bulbe pareil en se la ramenant, ça donne envie de distribuer des claques par douzaines ....

        @SG-1 je te rejoint également. Si un entraîneur/formateur comme Grosso n'arrive pas à le faire évoluer (surtout en étant passé derrière Bosz et Blanc), c'est que Cherki est un cas désespéré. Alors autant le vendre comme tu le suggère

      10. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 15 h 19

        @Mimoun oui Cherki a commencé tellement jeune effectivement. Mais il a attaqué sa 3ème saison en pro, et voir exactement les même problèmes sans amélioration (voire même une aggravation) au bout de presque 3 saisons en pro, jeune ou pas jeune, ce n'est pas normal. Surtout quand tu as eu des coach comme Blanc ou Bosz et que tu as accès à des excellentes installations

      11. cavegone
        cavegone - jeu 5 Oct 23 à 15 h 52

        Mimoun justement la différence entre le Memphis Oranje et le Memphis de l'OL était par moment flagrante. Avec Génésio il faut bien se remémorer que Memphis était remplaçant derrière Martin Terrier.
        Garcia a remis Memphis au centre, comme le meilleur joueur du club qu'il était, je veux même croire que Memphis a hésité à prolonger grâce à ça. Et il a été énorme avec Garcia. (malheureusement il a raté un an de foot avec Rudi).

        Cherki c'est un peu la même. On pourra pas le formatter, soit on lui donne les clés et on le flatte soit ça foire.
        Je le crains.

      12. le_yogi
        le_yogi - jeu 5 Oct 23 à 15 h 58

        Oui bonne analyse du cas Memphis @Mimoun&Cave. Qui pour moi restera un grand bonhomme de ces dernières années à l'OL. Mais quand on parle de laisser les clés, Memphis en faisait quelque chose. Quid de Cherki ? Qu'est-ce qu'on peut lui donner de plus en termes de "clé" ? Bon il manque peut-être un ou deux bons joueurs, mais je n'ai pas constaté qu'il hissait spécialement son niveau lorsqu'il est installé en électron-libre dépositaire du jeu...

      13. Bioman
        Bioman - jeu 5 Oct 23 à 15 h 59

        @Cave Attention je n'attends pas que Grosso pousse des gueulantes à tire larigot, ceci étant il fait passer des messages en retenant ou ne retenant pas certains joueurs, qui peuvent ou pourraient se considérer comme cadres. Et ça c'est déjà un message fort pour certains...

      14. cavegone
        cavegone - jeu 5 Oct 23 à 16 h 07

        ben si je pousse le raisonnement en fait donner les clés à Cherki c'est de le défendre mordicus quitte à être de mauvaise foi et lui garantir sa place.
        Sinon ça ne rime à rien. Comme a fait Puel avec Ben Arfa à Nice. Bon ou pas il a sa place. Et on dit du bien de lui. Et il fait le reste.

        C'est un raisonnement basé sur une confiance mutuelle mais là je sais que beaucoup ici seront d'office contre.

        On verra mais je le redis je pense que Fabio fait fausse route et ce sera compliqué de rétablir cette confiance avec ce jeune qui a facilement le boulard et exige avant de donner.
        Grosso l'a sorti au moment où Rayan est le seul un peu décisif offensivement en plus, le message est assez faussé justement. "T'es bon mais je te sors par principe" sur des faits de vie mais non de jeu, je crois que Rayan aura du mal à le comprendre.
        Dembele était pareil, il a explosé quand Xavi a sorti la brosse à reluire poussant le club à accéder à tout et n'importe quoi.
        Au final au Barça il était très fort et comme par hasard ne se blessait plus.

      15. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 16 h 11

        @cavegone justement, construire une équipe autour et pour un jeune qui a facilement le boulard et exige avant de donner est littéralement toxique ...
        Donner tout les droits et autant d'importance à un joueur très irrégulier, au boulard énorme alors qu'il n'a rien prouvé, qui ne progresse quasiment pas depuis plus de 2 ans malgré le défilé d’entraineurs tous aussi différents les uns des autres et qui n'a aucun sens du collectif (c'est bête pour un sport co....), c'est l'explosion interne assurée et le suicide sportif

      16. Toitoi
        SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 16 h 33

        On ne négocie pas avec les terroristes ! Enfin, je veux dire : il ne faut pas céder aux caprices.

      17. Avatar
        GoNL - jeu 5 Oct 23 à 16 h 33

        Cavegone,
        Tu oublies un détail au sujet de Memphis: Garcia lui a donné les clés du vestiaire au moment où il est arrivé à maturité (26 ans), un an après sa blessure aux croisés qui quelque part a dû le faire grandir en tant que personne. Il n’était plus le jeune crack de la CdM 2014 mais un sportif accompli. Pareil pour HBA à Nice, il était arrivé au bout de sa croissance 😬.
        Cherki n’a encore rien prouvé, même pas à un petit niveau. Il n’est pas encore capable de s’appuyer sur un mix de bonnes et mauvaises expériences pour être prêt à recevoir un coup de brosse à reluire. Je ne suis pas sûr que ce genre de signal activerait des réflexes positifs chez lui. Il a déjà perdu beaucoup de temps (2021-2022), le temps presse.

      18. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 16 h 36

        @SG-1 la belle référence 🙂

  6. Avatar
    zorel69 - jeu 5 Oct 23 à 11 h 52

    Grosso critique ces joueurs, encore heureux on est dernier de ligue 1 mais à côté de ça il les soutient.
    Quand je vois Grosso à la fin du match de Reims aller sur le terrain taper dans la main de chaque joueur et les accompagner pour aller saluer les supporters lyonnais qui ont fait le déplacement, je me dis que ce gars là est quand même bien différent des précédents entraineurs.

    1. Avatar
      JUNi DU 36 - jeu 5 Oct 23 à 12 h 06

      C'est clair, rien que Blanc on avait l'impression qu'il faisait tjrs la gueule.
      Je ne suis pas étonné pour Grosso quand il jouait il était comme ça aussi.

  7. dede74
    dede74 - jeu 5 Oct 23 à 13 h 30

    Bonjour Razik,
    ""Ce n’est pas l’un sans l’autre, c’est l’un avec l’autre""

    J'aurais ajouté, et surtout, l'un pour l'autre, ce qui n'est pas souvent le cas actuellement !

    1. OLVictory
      OLVictory - jeu 5 Oct 23 à 13 h 36

      C'est bien pensé !

  8. Avatar
    Jean-Jacques 2 bouts - jeu 5 Oct 23 à 13 h 43

    On a tous le seum à cause de Lugdunum.

  9. Mimoun
    Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 14 h 28

    Cette affaire de passer du "je" à "nous" nous ramène, me semble-t-il, à l'ADN Olympique Lyonnais. En effet, la "culture d'entreprise", c'est à dire en gros ce qu'Aulas appelait "l'ADN", peut se définir simplement en disant que telle société a développé une bonne stratégie de culture quand ses salariés en parle en disant "nous, les Peugeot" et non plus "je travaille chez Peugeot"... On retrouve au centre de ces notions l'histoire de l'entreprise (du club), les valeurs communes, les objectifs à atteindre... Alors certes, il ne faut pas le mettre à toutes les sauces ou s'en servir comme le faisait Aulas, mais il y a bien un levier sur lequel s'appuyer pour un bon manager (coach ?)

    1. Toitoi
      SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 14 h 37

      Nous verrons bien si le fait de passer à d'un "entraîneur professeur" à un "entraîneur pote" amène le changement tant espéré.

      1. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 14 h 40

        @SG-1 au vu du nombre de séances en augmentation (beaucoup plus de double séances qu'avant, ce qui doit piquer pour des "divas" bien que je n'aime pas ce terme), et du nombre de sanctions via des renvois en tribunes et des changements prématurés, est ce que le terme "entraîneur pote" est vraiment approprié ? 😂

      2. Toitoi
        SG-1 - jeu 5 Oct 23 à 14 h 49

        J'hésitais avec "entraîneur sympa", sans doute plus exact, mais je ne voulais pas qu'on m'accuse de ne pas trouver Blanc sympa 😀

        Je préfère quand même l'opposition entre "entraîneur professeur" et "entraîneur sympa".
        C'est l'image que j'ai de Fabio vis-à-vis de ce qu'il montre aux médias, ainsi que les souvenirs que j'ai gardés de lui en tant que joueur.

      3. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 15 h 00

        @SG-1 oui par contre je te rejoint, il a l'air d'être très sympa et abordable

      4. cavegone
        cavegone - jeu 5 Oct 23 à 15 h 01

        Mouais j'ai pas la même vision non plus. Mais après tout le temps nous révèlera quel type d'entraineur est Grosso.
        En tout cas comme joueur j'adorais ses analyses d'après match, pleines de bon sens et d'autocritique quand il fallait.

  10. Docteur Traboule
    Docteur Traboule - jeu 5 Oct 23 à 14 h 42

    Grosso va tirer le meilleur parti de cet effectif. Peut-être pourra-t-il sauver notre place en L1. Mais la menace de sanctions financières et administratives pèsera toujours...

  11. Mimoun
    Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 15 h 02

    Les échanges autour de la façon de gérer le groupe, notamment pour faire caricatural "bâton ou carotte" (cf cavegone à 11h30) ou, sur un autre registre, "entraineur-professeur/entraineur pote" (SG-1 14h37) sont intéressants...
    J'avais déjà réagi à deux propos de Nico Puydebois, avec qui je partage les analyses de ce qui ne va pas, mais pas toutes celles du "comment y remédier"... Les réactions des joueurs (cf l'article et les précisions de Razik à 14h01 et 14h28) semblent montrer qu'effectivement la solution simple du "yaka mettre untel en réserve, ou untel en tribune ou sur le banc" n'est pas la panacée (même si elle peut être une réaction saine à certains comportements, l'exemple récent du retard à la causerie d'avant match en est à mon sens un bon exemple).
    Ce que disait je ne sais plus qui ici en rappelant que les entraineurs se succèdent et disent peu ou prou la même chose à savoir que les joueurs ne travaillent pas assez, que c'est chacun pour sa pomme, qu'il y a un déficit trop important de préparation physique, qu'il faut retrouver les vraies valeurs d'une équipe de foot, revenir aux bases etc... me rappellent un peu les ministres de l'éducation qui se succèdent et affirment chacun leur tour leur attachement aux "lire, écrire, compter" et qu'il faut "remettre de l'autorité à l'école"... Obession récurrente, et chaque nouveau ministre annonce qu'avec lui ça va changer... Tout comme chaque nouveau coach de l'OL dit aussi qu'il va remédier aux maux du club...
    Il est sûrement beaucoup plus facile de réussir ce challenge à l'OL qu'à l'éducation nationale, à condition de bien appréhender cette notion "d'autorité" auprès des joueurs... J'ai un peu la flemme de développer, mais il s'agit de les faire progresser tout en les respectant, et ce n'est pas si facile. Croisons les doigts pour Grosso, il a des qualités, peut-être réussira-t-il là où ses prédécesseurs ont échoué...

    1. cavegone
      cavegone - jeu 5 Oct 23 à 15 h 16

      C'est sûr que tu peux pas coacher en ligue 1 avec 100% de communication non-violente, mais sortir au micro pour protéger ses joueurs déjà ça serait pas mal.
      De mettre en avant quand ils ont amélioré leur score de VMA suite à leur travail ou mettre en avant les KM parcourus pour défendre tel ou tel joueur (je pense à Mendès par exemple qui était conspué pour marcher et qui courait plus que tout le monde...mais jamais Bosz n'a pris sa défense).

      Un peu de bienveillance entamerait peut-être un cycle vertueux sans se renier non plus mais déjà être un peu moins à charge pour reconstruire la confiance et l'amour du club. On voit bien que même Léo Messi faut le brosser dans le sens du poil sinon t'en tires rien.

      1. Mimoun
        Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 15 h 26

        Bien d'accord avec la nécessité de bienveillance. Nous avons trop tendance à rappeler le salaire (exorbitant, certes) des joueurs pour justifier des choix de "sanctions exemplaires".
        NB : quand j'évoque l'autorité je parle d'autorité éducative, pas d'autorité autoritariste...

      2. le_yogi
        le_yogi - jeu 5 Oct 23 à 15 h 32

        Intéressant ce que tu dis Cave. Beaucoup de spectateurs raisonnent en termes punitifs, l'équipe perd alors ils veulent des coups de bâton pour punir les "fautifs". Mais même d'un point de vue pragmatique comme tu le soulignes, beaucoup de joueur sont des affectifs, ils ont besoin de se sentir soutenus pour progresser. Sans pour autant qu'on leur passe tout évidemment, mais au moins souligner leurs efforts quand il y en a.

        Quand je repense à ce qu'a pris Thiago le maestro... lui qui pouvait être le véritable métronome de l'équipe lorsqu'il était en confiance, ça me fout le bourdon... 🥲

  12. vav
    vav - jeu 5 Oct 23 à 15 h 03

    Le collectif n’est pas au niveau, c’est sûr.

    Mais on se doit vraiment d’élargir l’analyse au « eux ils » aussi dans ce cas: on doit analyser les adversaires du jour pour construire un plan de jeu adéquat ! Et là aussi la comparaison avec Lens saute aux yeux, j’invite tout le monde à écouter l’interview de Haise qui parle des montées 3+2 d’Arsenal ajuste après le match. Lens a battu Arsenal parce qu’il ont eu un peu de chance, de l’efficacité, un super état d’esprit mais surtout (c’est mon argument) un plan de bataille sur mesure et parfaitement exécuté !!

    Est-ce que le team Grosso fait ce travail tactique d’adaptation aux équipes adverses ? (C’est une vraie question, et je ne crois pas avoir souvent entendu les stages précédents parler des adversaires, ce qui par ailleurs en dit long sur notre nombrilisme…)

    Il est grand temps d’arrêter l’hémorragie à l’OL. Et de ne rien laisser au hasard. Travail physique, adhésion au projet, spécialistes à leurs postes et travail tactique (général et spécifique aux adversaire). Le B-A-ba, mais des principes complément galvaudés chez nous depuis des lustres

    1. le_yogi
      le_yogi - jeu 5 Oct 23 à 15 h 16

      Wow très bon commentaire ! Sur le nombrilisme déjà.
      Et puis comme tu dis, à Lens Haise a amené une vraie culture tactique. Bon là ils ont un peu pataugé en début de saison, mais j'ai toujours pensé que les succès qu'ils avaient dans leurs recrutements sont liés au fait qu'ils aient un système parfaitement en place, ou chacun sait ce qu'il a à faire dans son rôle. Du coup: 1) plus facile pour cibler les joueurs dont on a besoin 2) quand une recrue arrive, il y a une clarté sur ce qui est attendu, et un collectif soudé dans lequel s'insérer. Exemple quand Doucouré par à Crystal Palace, ils vont te chercher Abdul Sameed à Clermont, et il se font parfaitement dans l'équipe on voit presque pas la différence. Là on verra pour Fofana et Openda, mais dans l'idée Diouf et Wahi je trouve ça super cohérent comme choix. Et je pense qu'on va beaucoup en reparler de ces 2 là.

    2. Mimoun
      Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 15 h 20

      Bien d'accord avec notre nombrilisme et le fait qu'"on doit analyser les adversaires du jour pour construire un plan de jeu adéquat". Tu cites Lens mais je pense que Newcastle hier soir c'est aussi la preuve d'un entraineur qui d'un coté à "penser" l'adversaire alors que de l'autre le coach l'a "sous-estimé"...

      1. le_yogi
        le_yogi - jeu 5 Oct 23 à 15 h 35

        Ça prouve aussi que l'argent saoudien est en train de concurrencer celui du Qatar 😅
        Par contre au passage j'ai été impressionné par la ferveur du public parisien à l'extérieur, ils ont mis une sacré ambiance (au début en tout cas), rivalisant avec la foule locale ! Même les commentateurs anglais étaient impressionnés. On peut dire ce qu'on veut de la parenthèse Qatarie, mais ça reste un club qui a une véritable identité (je ne parle pas des quelques nazillons qui trainaient dans les travées du Parc dans les années 90 bien sûr !).

      2. Juninho 38
        Juninho 38 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 53

        c'est vrai que les saoudiens sont en train de prendre la main sur le football mondial !

        Et guimareche ( comme l'appelle le prez ) a senti le vent venir

  13. OLVictory
    OLVictory - jeu 5 Oct 23 à 15 h 46

    Un entraineur arrive, constate un déficit physique, il établit un programme pour y remédier.
    Un second arrive et fait le même constat, conclusion le premier entraineur était mauvais.
    Un troisième arrive et fait encore le même constat, alors ils sont tous mauvais ou ce sont les joueurs qui finissent par imposer leur niveau d'engagement ?
    Plus je vous lis et plus je pense que les joueurs font ce qu'ils veulent et décident de tout à la fin.

    1. cavegone
      cavegone - jeu 5 Oct 23 à 15 h 59

      "Plus je vous lis et plus je pense que les joueurs font ce qu'ils veulent et décident de tout à la fin."

      Moi je crois surtout qu'il ne font pas ce qu'ils n'ont pas envie de faire...
      Et ça on ne peut pas les y forcer sans susciter leur adhésion totale.

      Tu me dis de courir un marathon je le ferai pas même si tu me payes très cher.
      Dis moi que je cours pour des enfants malades là ce sera très différent.
      Il faut trouver leur "moteur" en somme avant de leur imposer quoi que ce soit.
      On fonctionne tous un peu comme ça.

      1. OLVictory
        OLVictory - jeu 5 Oct 23 à 16 h 34

        Non mais sérieusement…

  14. Avatar
    moira32 - jeu 5 Oct 23 à 16 h 13

    Vu le niveau de l'équipe Fabio fait du bachotage en multipliant les exercices et les séances pour que le groupe se sente un plus fort mais c'est bien un aveu de faiblesse de l'équipe. Avec Nabil, Memphis et les autres c'était pas la peine car c'était des surdoués.

    1. Avatar
      thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 16 h 15

      @moira32 effectivement tu as raison. De toute façon il n'y a pas de secret et ce n'est pas nouveau : quand les temps sont durs, il faut se reposer sur les bases avant tout.

      Si on nous répète constamment qu'il faut des bases solides, ce n'est pas pour rien.

  15. Avatar
    JEANO - jeu 5 Oct 23 à 17 h 26

    Beaucoup de débats autour de cette équipe, malheureusement souvent négatifs mais c’est un peu la dure réalité, je pense qu’il faut néanmoins respecter les joueurs car ce sont les premiers qui en souffrent.
    Moi aujourd’hui je remercie l’OL de m’avoir permis de voir jouer de très bons footballeurs, la performance notamment de Bruno GUIMARAES hier ou celles de Lucas PAQUETA et d’autres (FEKIR, BARCOLA, GUSTO, LUKEBA) montrent qu’il était possible d’avoir une très belle équipe.

    1. Avatar
      Tondu - jeu 5 Oct 23 à 17 h 50

      Allons Jeano, tu n'es pas à Lens ici 😉
      Ici certains "supporters" ne supportent pas
      Quand un joueur n'est pas en forme, ils ne cherchent pas à l'aider, ils l'enfoncent en l'insultant lui et/ou sa famille.

  16. Avatar
    JUNi DU 36 - jeu 5 Oct 23 à 19 h 21

    Ouai d'ailleurs il y en a qui sont pas culotté de venir parler de bienveillance alors qu'ils crachent sur Antho depuis des années, ou Toko par exemple qui a même pris des insultes ici même pfff

    1. Mimoun
      Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 20 h 38

      Tu as raison, mais nous sommes tous (moi le premier) parfois en contradiction entre ce que l'on dit et ce que l'on fait... Par contre pour les insultes j'ai assez peu d'indulgence, pour ne pas dire tolérance zéro, et il y a ici quelques spécialistes : j'en suis moi-même souvent victime (je ne parle pas de toi).

      1. Tongariro
        Tongariro - jeu 5 Oct 23 à 20 h 43

        Le harceleur qui se plaint d'être insulté...

        Bientôt le pyromane qui réclame de l'eau ?
        Le vigneron qui prône la sobriété ?
        Le pornographe qui prône la chasteté ?
        Rudi Garcia qui prône l'honnêteté ?
        Gabriel Attal qui prône la vérité ?

        Quelle farce tu nous offres mon bon vieux Mimoun...

      2. Mimoun
        Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 20 h 45

        Qui harcèle qui ?

      3. Tongariro
        Tongariro - jeu 5 Oct 23 à 22 h 04

        Je sais pas, relis tes messages au cours des derniers mois et tu comprendras peut être.

        Ca t'évitera de venir chialer ensuite comme un mioche quand je te réponds vivement.

        A ton âge, c'est un peu pathétique non ?

      4. Mimoun
        Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 22 h 06

        Qui est pathétique ?

      5. Tongariro
        Tongariro - jeu 5 Oct 23 à 22 h 31

        Le pyromane qui chiale quand l'incendie vient se retourner contre lui et le menacer de ses flammes.
        Toi, donc.

      6. Mimoun
        Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 22 h 40

        C'est un peu répétitif mais pourtant c'est à chaque fois pertinent, y compris cette fois-ci :
        "qui est pyromane ?"

      7. Tongariro
        Tongariro - jeu 5 Oct 23 à 22 h 45

        Le fait même que tu poses la question démontre ta nature profondément sociopathe.

        Trouve toi une autre occupation que moi au cœur de ta sinistre vie.

        Que tu te sentes mal car ton existence sur cette planète s'achève bientôt et que tu n'en as rien fait de constructif ne te donne aucun droit à venir me pomper l'air chaque semaine ici.
        Et que tu ne sois pas le seul à le faire n'est pas non plus une excuse.
        Au contraire, même.

      8. Mimoun
        Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 23 h 02

        Mais punaise Tonga c'est toi qui est venu réagir à mon commentaire qui ne parlait ni de toi ni de tes idées, reprends le fil ! Faut arrêter la parano et te demander pourquoi tu penses que tant de gens ici "te veulent du mal" !
        Bonne nuit

      9. Tongariro
        Tongariro - jeu 5 Oct 23 à 23 h 34

        Oui oui bien sûr Mimoun ca fait pas plusieurs semaines que tu viens régulièrement sous mes comms juste pour provoquer, bien sûr bien sûr.

        Allez bonne nuit tu me fatigues car je suis sûr que tu vaux tellement mieux que ça...

  17. Juninho 38
    Juninho 38 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 31

    Et avec Blanc c'était "ils sont ( les lyonnais ) "

    LOL

  18. Juninho 38
    Juninho 38 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 35

    Les joueurs seraient en train de découvrir qu'ils pratiquent un sport collectif ?
    Et en plus il faut leur expliquer ?
    Alors que c'est censé être la base de leur métier et qu'ils sont des professionnels ?
    Assez surréaliste tout ça .

    1. Avatar
      thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 42

      @Juninho 38 tu sais ce ne serait pas étonnant vu qu'aujourd'hui tout tourne autour des stats 😅

      Quand tu vois qu'ils en viennent de plus en plus à considérer un défenseur bon lorsqu'il marque souvent (ou fait beaucoup de passes décisives) plutôt que pour sa capacité à défendre ....
      Ou que le ballon d'or (déjà concept débile d'avoir des récompenses individuelles dans un sport collectif) ne consacre quasi exclusivement que des attaquants ou milieux faisant énormément de passes décisives (à quelques exceptions près).

      C'est triste à dire, mais les belles valeurs qu'on nous apprends petit autour de ce sport COLLECTIF ne compte clairement plus et tout se résume aux stats individuelles, aux performances individuelles, .....

      Donc pour en revenir à ta remarque, oui ça ne m'étonnerais pas qu'ils redécouvrent que c'est un sport collectif 😅

      1. Juninho 38
        Juninho 38 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 49

        effectivement cette mode infernale des datas , les rend individualistes au possible !
        On les quantifie , les mets en données , dès leur plus jeune age .
        Mais on ne leur apprend plus certaines valeurs , comme celles du groupe , d'aider les autres joueurs .
        Pour faire carrière ils doivent avoir de bonnes stats , l'équipe , le collectif , passent en second !!!

      2. le_yogi
        le_yogi - jeu 5 Oct 23 à 20 h 52

        En même temps il y a des statistiques collectives (y compris notre nombre de points après 7 journées), c'est peut-être celles-là qu'il faudrait leur montrer 🙂

      3. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 54

        @ Juninho 38 exactement et ton post en dessous complète très bien le mien et va même plus loin.

        Cette importance des stats et de l'individualisme à outrance dans un sport collectif à amener toute une génération (voire la nouvelle qui arrive) à ne devenir que des mercenaires. Et pourtant comme tu le dis, ces joueurs là n'aurais jamais percé il y a juste 20 ans (je ne sais même pas si ils seraient des 3èmes choix c'est dire).

      4. Juninho 38
        Juninho 38 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 54

        @yogi ça ils s'en foutent , ça les concerne pas directement .

        L'an dernier , Alex ne connaissait pas le classement de l'équipe , suite à une question qui lui avait été posée ...

        Cette année c'est plus simple à retenir ...

        Grosso , qui a été éduqué , à grandi et à joué dans une autre époque , est révolté par ce qu'il voit .
        Mais pourra t'il y remédier ?
        Tous les autres coach ont échoué à les faire jouer en équipe .
        On se souvient d'une attaque qui marquait beaucoup de buts , mais ce n'était que des solistes devant , il n'y avait aucun collectif déjà .
        Seul Bosz et Garcia par moments avaient créé le début de quelque chose ...

      5. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 56

        @ Juninho 38, ce que tu dis sur Alex c'est vrai ? Je ne l'ai pas vu passer mais ce serait incroyable

      6. Juninho 38
        Juninho 38 - jeu 5 Oct 23 à 21 h 10

        Oui ça avait fait le buzz , doit y avoir des vidéos .
        Il avait répondu en gros qu'il ne savait pas , que ça ne l'interessait pas , qu'il fallait se remobiliser , et blabla

      7. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 21 h 14

        Ah oui quand même. Venant du capitaine cela la fout mal. Comment tu veux être pris au sérieux derrière ? 😅

  19. Juninho 38
    Juninho 38 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 47

    Greg , nico , parlent du temps des titres dans les années 2000 , les joueurs n'étaient jamais rassassiés .
    Ok mais il y avait un capitaine et il s'appelait Juni .
    Un joueur qui aurait joué pour ses stats , il ne serait pas resté longtemps dans l'équipe .
    Aujourd'hui il n'y a plus de leader , et chacun fait un peu comme il veut .
    Et les choses ont changé , il y a beaucoup plus d'argent , les jeunes veulent tout , tout de suite , ce n'est plus la même époque .
    Le Karim Benzéma , saison 2007/2008 , élu meilleur joueur de L1 , il en est le meilleur buteur ( 20 ) .
    Et bien il reste la saison suivante , et il avait joué en 2004 déjà avec les pros .
    Aujourd'hui ça ne se passerait pas ainsi .
    Constuire un collectif avec des joueurs qui changent de club tous les ans , des jeunes qui partent à 20 ans ailleurs , c'est devenu très compliqué .

    1. le_yogi
      le_yogi - jeu 5 Oct 23 à 20 h 57

      En même temps, je me demande à quel point cette comparaison permanente à l'OL des années 2000, qui semble parfois être le seul prisme d'analyse de nos consultants, n'est pas un fardeau plus qu'autre chose... Je comprends qu'ils soient attachés à nous rappeler comment cette époque était belle et comment eux étaient formidables, et nous ne l'avons pas oublié non plus. Mais à un moment il faut peut-être arrêter de tout ramener à ça. Je vois pas grand chose en commun entre le contexte actuel et celui de l'époque 🤨

      1. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 21 h 01

        @le_yogi oui comparaison n'est pas raison effectivement. Les contextes sont vraiment différents.

        Néanmoins, on voit très bien la différence de mentalité entre l'OL des années 2000 où le collectif primait avant tout et où ils travaillaient dur pour gagner et l'OL actuel où ce sont (comme dans beaucoup de club) les stats perso qui comptent et où il ne faut surtout pas parler de séances supplémentaires (enfin jusqu'à l'arrivée de Grosso).
        Les contextes ne sont donc pas les même mais, normalement, peu importe le contexte, lorsque l'on travail dur, cela fini toujours par payer. On voit donc très clairement où il y eu un manquement ces dernières années.

        D'où les comparaisons

      2. Juninho 38
        Juninho 38 - jeu 5 Oct 23 à 21 h 07

        les contextes ne sont pas les mêmes , en effet !
        c'étaient des équipes qui gagnaient , et des titres .
        Tandis qu'aujourd'hui ça ne gagne plus , et ça perd souvent ...
        Il y a forcément des raisons ...
        J'ai jamais vu les équipes de l'époque se faire marcher dessus , même en coupe d'Europe .
        Aujourd'hui , n'importe quelle équipe leur roule dessus .

      3. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 21 h 13

        @Juninho 38 ça s'explique par le manque de travail et/ou de sérieux.
        Il suffit de voir que les mecs, malgré une préparation axée sur le physique sont soit disant hors de forme. Soit les séances était trop légères ou pas assez nombreuses (donc un potentiel manque de travail), soit il y avait bien un travail intense mais du coup un manque de sérieux (pas d'application/implication pendant la séance, manque de sérieux en privé comme de la malbouffe par ex, ....), soit les deux ...

        Normalement, peu importe le manque de qualité chez les joueurs, tu n'es pas sensé être hors d'état de forme au bout de seulement 7 journée avec juste le championnat à jouer, donc perso je ne vois que ça ...

      4. le_yogi
        le_yogi - jeu 5 Oct 23 à 21 h 14

        Bien sûr, mais on oublie un peu vite que la mentalité du groupe de l'époque s'est aussi forgée avec la résultats. Faut pas réécrire l'histoire comme si tout le monde étaient des "top winners" dès le départ quoi. J'ai du respect pour nos anciens, mais exiger d'une bande de moussaillons naufragés d'un navire en pleine mutinerie de développer une mentalité de commando marines intraitables juste parce qu'on leur dit que c'est l'ADN OL, ça me semble un peu fantaisiste. Ils sont biaisés par leur expérience où il y avait un alignement de plein de facteurs, et pensent qu'ils s'agit d'une simple recette à remettre en œuvre et que les résultats viendront tout seuls. L'OL des années 2000 c'est vite devenu une armada de joueurs dont au moins 7-8 dans le 11 avaient le top niveau Européen (en a-t-on un seul dans l'équipe actuelle ?), un système tactique iconique qui a été rodé sur plusieurs saisons. La part de mental est non négligeable, mais ça ne se limitait pas à une affaire de mouiller le maillot/culture de la gagne etc. La culture de la gagne, faut déjà la gagne pour la développer ^^

        A mon sens (mais mon avis ne vaut pas plus qu'un autre) il faut une impulsion qui vienne du terrain pour démarrer un cycle positif, un résultat qui tourne en notre faveur, même sur un concours de circonstances. Qui permette à Fabio de travailler au moins une semaine avec un groupe qui a retrouvé un peu de confiance, et qui sera forcément plus réceptif.

      5. Avatar
        thal0995 - jeu 5 Oct 23 à 21 h 23

        @ le_yogi, oui mais du coup si tu n'as pas de résultat comme en ce moment, c'est le serpent qui se mord la queue puisqu'ils ne pourront pas se forger cette mentalité qui leur permettra pas de gagner et ainsi de suite ... Faut qu'ils y mettent du leur pour essayer de casser ce cycle aussi, cela ne viendra pas toujours de l'entraineur ou du préparateur mental quand il y en a un (qui d'ailleurs pourrait toujours être utile si on en avait un).

        Mais oui je suis d'accord, il faut un déclic sur le terrain : être enfin les 1er à marquer même si cela fini en nul, enfin une victoire (même un pauvre 1-0 sur pénalty contesté) ou tout autre chose. Un peu comme avec Blanc à son arrivée où l'on commençait par alterner nuls et défaites avant d'avoir des victoires de temps en temps qui ont fini par arriver de plus en plus souvent

  20. Avatar
    Gonedamien38 - jeu 5 Oct 23 à 20 h 49

    Après Brest le dimanche je me suis rappelé qu'on a eu comme joueur sonygoal, coupet, abidal, reveillere, diarra, essien, juni, la benz, govou, malouda, licha, cris, cacapa, tiago, même mon kimi kallstrom, delmote, violeau, la toule et j'en oublie, quelle nostalgie. La league des champions passé encore sur tf1...

    1. Juninho 38
      Juninho 38 - jeu 5 Oct 23 à 21 h 02

      Coupet , Sonny , Cris , c'étaient tous des leader , des patrons sur le terrain . Et la toule , violeau , c'était pareil .
      Les mecs jouaient les uns pour les autres , mais c'est une autre époque comme dit déjà au dessus .
      Ils étaient aussi ... très bons , bien au dessus des joueurs d'aujourd'hui . ça aide aussi pour bien faire jouer une équipe .....
      Le niveau international .

      1. Avatar
        XUO - jeu 5 Oct 23 à 21 h 14

        En même temps, ce sont deux temps différents....et si c'est différent, c'est pour ça que c'est pas pareil . CQFD !

    2. Avatar
      JUNi DU 36 - jeu 5 Oct 23 à 21 h 24

      Ouai ça c'était avant que Bietry et Belkacem vendent leurs âmes au diable.

      Et oui juni j'ai déjà eu droit à là-même, mais en même temps il a pas tord notre Xuo 😁

  21. OL-91
    OL-91 - jeu 5 Oct 23 à 22 h 39

    Il y a un danger à pousser le groupe à être collectif.
    L'OL n'a brillé ces dernières années que par ses individualités et les recrues d'aujourd'hui vont devenir ce qu'elles sont, des joueurs ordinaires, avec une discipline efficace comme on en trouve chez les concurrents.

    1. Mimoun
      Mimoun - jeu 5 Oct 23 à 22 h 44

      Le foot est ainsi fait que le supporter réclame à chaque fois tout et (un peu) son contraire : un groupe soudé de joueurs qui pensent avant tout à l'équipe, mais avec des vedettes qui brillent par leurs actions montrant qu'ils sont "différents"....

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut