Vincent Ponsot, ancien directeur du football à l'OL
Vincent Ponsot, ancien directeur du football à l’OL (crédit : David Hernandez)

OL : Ponsot voit Bompastor et Abily comme "des membres de la famille"

Après trois saisons à la tête de l’OL, Sonia Bompastor a choisi de rejoindre Chelsea avec ses adjoints Camille Abily et Théo Rivrin. Forcément triste, Vincent Ponsot ne regrette pas le choix fait avec Jean-Michel Aulas il y a trois ans.

C’est une page qui se tourne à l’OL. Après trois saisons à la tête de l’équipe professionnelle, Sonia Bompastor a décidé de mettre les voiles. Dans le cadre d’un nouveau projet sportif et familial, l’entraîneure s’est engagée pour les quatre prochaines saisons avec Chelsea. Elle qui aurait aimé terminer sur une victoire en Ligue des champions quitte seize ans de sa vie le cœur lourd comme elle l’a confié à Olympique-et-Lyonnais, mais rempli de bons souvenirs. Joueuse, directrice de l’Académie puis coach, Sonia Bompastor a tout connu à l’OL, de quoi faire dire à Vincent Ponsot sur le duo Bompastor - Abily que "ce sont des membres de la famille, ce ne sont pas seulement des entraîneures."

Désormais à la recherche d’un nouvel entraîneur pour prendre la suite, Vincent Ponsot a laissé sa carapace de côté pour parler de toutes ces années passées aux côtés du duo. Nommé directeur général de l’OL féminin en janvier dernier, Ponsot a malgré tout eu affaire à la section féminine lors de son rôle précédent de directeur du football. Avec Jean-Michel Aulas, il a été à l’origine de la nomination de Sonia Bompastor comme première femme à la tête de l’OL. "On pensait qu’elles étaient prêtes depuis un moment, mais il fallait qu’elles en soient convaincues. C’était la garantie de la continuité, elles ont les valeurs du club, c’était le lien avec l’académie", a assuré le DG sur OLPlay.

Légendes de l’OL, Bompastor et Abily quittent le club sans rancœur. Cette séparation était inéluctable d’un côté comme de l’autre et Vincent Ponsot en était déjà conscient il y a trois ans. "Le seul problème de nommer ce genre de personnes à la tête de l’équipe pro est qu’on sait qu’un entraîneur n’a pas une durée de vie très longue. Il faut soit renouveler l’effectif, soit malheureusement que le coach parte à cause de la routine et c’est ce qui se passe aujourd’hui. Mais aucun regret." Il faut dire que le choix a permis à l'OL d'étoffer encore un peu plus son armoire à trophées.

12 commentaires
  1. Avatar
    brad - jeu 30 Mai 24 à 9 h 40

    Tout à fait d'accord avec Ponsot, elles étaient la continuité des valeurs l'OL, mais elles appartiennent malgré leurs départs à la maison l'OL et son histoire , pas de doute là-dessus !

    Signaler
  2. isabielle
    isabielle - jeu 30 Mai 24 à 9 h 47

    Un grand merci à Sonia et Camille... sans oublier Théo qui part aussi chez les British.
    Tout n'a pas été parfait, mais rien n'est jamais facile.
    L'investissement personnel dans la formation et l'intégration de pointures étrangères ont été les facteurs majeurs de la réussite de nos Fenottes...
    Bravo pour tout le travail accompli. 👏
    Merci aussi pour les Trophées, les émotions et les joies des nombreuses victoires... on finira par vite oublier les quelques déconvenues, c'est ainsi !

    Je reste convaincu que lorsque les opportunités de progresser se présentent, ils faut se lancer... rien n'est jamais définitif dans le sport, un jour, peut-être, elle sera de retour dans "sa maison"... qui sait ?

    La FA Women's Super League, bien plus disputé que notre D1, est attirante pour les "compétitrices", son départ parait donc logique... puisse notre LFFP évoluer assez rapidement vers un modèle comparable pour retenir et attirer joueuses et coachs de valeur à l'OL, c'est primordial pour rester au sommet.

    En attendant, bonne route Sonia 😇

    Signaler
  3. isabielle
    isabielle - jeu 30 Mai 24 à 10 h 11
    Signaler
  4. Avatar
    seb66 - jeu 30 Mai 24 à 13 h 15

    Dommage que cela ne se soit pas terminé par une victoire.

    Signaler
    1. Avatar
      Olyonn@is - jeu 30 Mai 24 à 19 h 02

      Ponsot the last survivor.

      Increvable.😆

      Signaler
  5. Avatar
    Dionys C - ven 31 Mai 24 à 2 h 45

    Je ne trouve pas très professionnel, ni élégant, de partir avant la fin de son contrat, et pour trouver quoi ? Sportivement elle va régresser à Chelsea, à moins qu'il n'y ait que le fric qui compte ? Le foot féminin est en train de prendre un bien vilain tournant ! Mais l'arrivée de Kang est peut-être à l'origine de tout cela, comme je l'avais prédit l'an dernier avec l'arrivée de Diani, l'OL ne me fait plus rêver, heureusement qu'il reste la Roja et le Barça mais pour combien de temps ?

    Signaler
    1. Valbranque
      Valbranque - ven 31 Mai 24 à 8 h 43

      Les ruptures de contrat font partie intégrante du foot professionnel. Je ne vois pas en quoi ce n’est pas très professionnel ou pas très élégant.

      Signaler
      1. Avatar
        Dionys C - sam 1 Juin 24 à 1 h 40

        Désolé mais un contrat c'est un contrat : ça se respecte surtout dans le sport où l'honneur devrait encore vouloir dire quelque chose... Mon petit doigt me dit qu'elle le regrettera un jour quand elle verra qu'elle ne jouera sans doutes plus d'autres finales de LDC. "Heureux qui comme Ulysse..." !

      2. OLVictory
        OLVictory - sam 1 Juin 24 à 8 h 36

        On honore un contrat ou on le rompt, les deux sont prévus et encadrés légalement.
        Le "respect" du contrat n'existe pas, c'est un mythe créé pour faire entendre aux supporters ce qu'ils ont envie d'entendre. Du pipeau pour flatter la clientèle !

  6. Juni38
    Juni38 - ven 31 Mai 24 à 9 h 03

    C'est elle qui part ou bien le club qui a décidé de faire table rase du staff technique ( après la défaite sans appel en finale ? ) .
    Pensez vous que Kang n'a rien à voir avec son départ ?

    Signaler
  7. isabielle
    isabielle - ven 31 Mai 24 à 12 h 22

    @Juni 38, Valbranque, Dionys... et plus

    ... n'oublions pas que Sonia est ambitieuse et on ne m' ôtera pas de l'idée que son départ s'explique surtout pas ça :
    https://www.sofoot.com/articles/angleterre-france-duel-entre-le-maitre-et-le-cancre

    Quand les opportunités se présentent à une compétitrice, il est logique qu'elle se laisse convaincre 😜
    C'est comme cela que l'on évolue dans nos sociétés dites "évoluées"

    Signaler
    1. Juni38
      Juni38 - ven 31 Mai 24 à 12 h 27

      oui mais Kang et Aulas veulent changer la donne et faire décoller le foot féminin en france ( si la finale n'a pas été retransmise c'est pour des basses raisons économiques de loi du marché , ils ont calculé que ça ne ferait pas assez d'audience ; il y avait la finale européenne de rugby en même temps , la finale de la coupe masculine le soir ...) .

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut