Vincent Ponsot, ancien directeur du football à l'OL
Vincent Ponsot, ancien directeur du football à l’OL (crédit : David Hernandez)

Ponsot : "On a été agressés, mais c’est à nous de changer les choses" pour OM - OL

Au lendemain de l’annonce du maintien de la rencontre OM - OL au Vélodrome et de l’absence de sanction, l’OL, par l’intermédiaire de Vincent Ponsot, a une nouvelle fois pris la parole. Le club est encore abasourdi par certains arguments avancés par la Préfète des Bouches-du-Rhône pour assurer la sécurité le 6 décembre.

C’est une douche froide qui s’est abattue sur l’OL mercredi et jeudi concernant les incidents en marge d’OM - OL. Après avoir exposé tous les éléments à sa disposition à la commission de discipline mercredi, le club lyonnais s’attendait à voir des sanctions tomber. Il n’en a rien été puisque cette dernière s’est considérée comme incompétente afin de traiter du dossier. Cette incompréhension est toujours bien palpable à Décines, au surlendemain de cette annonce. Vincent Ponsot, qui quittera bientôt ses fonctions de directeur du football, s’est longuement attardé ce vendredi sur le déroulé des évènements des dernières heures.

"La commission a pris une décision politique avec un élément que je peux comprendre : c’est à l’extérieur du stade, donc pas compétent. Seulement, je et le club n’adhèrent pas au fait que rien ne puisse bouger en l’état, a-t-il déclaré dans un point presse auquel a participé Olympique-et-Lyonnais. Un joueur ou entraineur touché, ça n’est jamais arrivé. Je ne peux pas adhérer à cette philosophie-là. Ça doit justifier que la commission se positionne clairement. Elle a tout l’attirail réglementaire pour se saisir du dossier."

"Quel est le message envoyé avec ces décisions ?"

N’ayant pas encore reçu la notification écrite de ces non-sanctions, l’OL est toujours dans l’attente pour pouvoir faire appel. Car, le club lyonnais ne compte pas rester les bras croisés comme il l’avait déjà indiqué jeudi. Néanmoins, Vincent Ponsot a confirmé que l’OL ne souhaitait pas voir l’OM sanctionné sportivement comme l’avait été le club lyonnais au moment du jet de bouteille. "On ne veut pas de points de pénalité ni de match perdu pour l’OM. On veut jouer sur terrain neutre. On ne veut pas retourner là-bas dans ces conditions-là." Les conditions, l’OM et la préfecture des Bouches-du-Rhône les ont changées pour pousser la commission des compétitions à accepter la tenue de ce report au Vélodrome le 6 décembre prochain.

Seulement, à écouter le directeur du football de l’OL, la préfète n’est pas loin d’avoir rejeté la faute sur l’OL concernant les incidents du 29 octobre. "Elle exige l’interdiction des supporters de l’OL, qu'on sécurise mieux le bus du club avec du double vitrage et un film anti-blast et qu’on partage l’hôtel dans lequel on veut aller. En gros, c’est notre faute et notre garantie de sécurité doit passer par là. Les instances politiques font le choix de ne pas se positionner. On a été agressé, mais c’est à nous de changer les choses."

Regrettant le message envoyé, l’OL réfléchit à faire deux recours dont l’un auprès du Comité Olympique afin de pouvoir jouer sur terrain neutre. En tout cas, ce dossier est loin d’être refermé et la "crainte d’une vengeance si les non-sanctions restent en l’état" pour le match retour est bien présente à Décines. 

29 commentaires
  1. Avatar
    Forest Gone - ven 10 Nov 23 à 13 h 15

    C'est limite la faute du double vitrage du bus qui n'a pas tenu l'impact. Consternant à niveau.

    1. Avatar
      Montcoua - ven 10 Nov 23 à 14 h 17

      Ben oui...le caillassage est toléré dans notre pays: au foot, dans les manif, dans les ZAD et dans les banlieues. Ce qui est inadmissible c'est l'inconséquence des victimes qui n'ont pas pris les mesures de protection nécessaires. 😁

    2. Koko
      Koko - ven 10 Nov 23 à 16 h 20

      si la préfète se fait violer c'est de sa faute et non du violeur ?
      sérieux, elle manque d'éducation.

  2. Avatar
    OLBeijing - ven 10 Nov 23 à 13 h 20

    le bus n'avait qu'a pas porter de mini-jupe.

    1. Conelus
      Conelus - ven 10 Nov 23 à 13 h 35

      Ah ah c est exactement ce que j ai pensé.
      Ce qu elle dit c est exactement la même chose que : si tu porte une mini jupe et que tu te fait violer faut pas te plaindre.

      Ça la fou mal pour une femme

      1. Toitoi
        OLien - ven 10 Nov 23 à 13 h 46

        Ca ne devrait pas être le cas mais, malheureusement, il est plus prudent, dans certains endroits, de ne pas en porter, de même qu'il aurait en effet été plus discret pour l'équipe de voyager en bus banalisé, même si dans un monde normal, ça ne devrait être le cas.

  3. orangecj85
    orangecj85 - ven 10 Nov 23 à 13 h 30

    Si la préfète peut aider le club pour obtenir des bus blindés et un équipement militaire pour chaque joueur et membres du staff, afin qu'ils puissent assurer leur transit en toute sécurité dans un environnement qui à priori restera hostile !! Surréaliste

    1. isabielle
      isabielle - ven 10 Nov 23 à 13 h 39

      Depuis quelques jours, la vente de lance-pierre est interdite dans les Bouches du Rhône 🤕
      N'est-ce pas une grande action et vraie mesure préventive ?.... en tout cas la préfète s'en félicite 😂
      Faut pas trop lui en demandé non plus ! 🥴

  4. Avatar
    GoNL - ven 10 Nov 23 à 13 h 44

    Intervention impeccable de Ponsot. Ça fait longtemps que la direction n’a pas pris une position forte et franche dans l’intérêt du club, et sans aucune ambiguïté, ça fait plaisir

    1. Avatar
      N!c0 - ven 10 Nov 23 à 14 h 03

      Exact. Là, on est même sur une posture de Président je trouve.
      Directeur du football, c'était pas fait pour lui, mais son retour à la place de Cucci, je crois que je dirais pas non ^^

      1. Avatar
        Olyonn@is - sam 11 Nov 23 à 13 h 13

        Vous blaguer les mecs!😂😂

        Je préfère encore Cucci.

        Ponsot c'est le mec qui n'a rien gagné depuis qu'il est en poste...
        C'est la lose incarné ce mec!
        Pas étonnant qu'on ne gagne pas.

    2. Avatar
      LoloM - ven 10 Nov 23 à 14 h 16
  5. JFOL
    JFOL - ven 10 Nov 23 à 13 h 45

    Aucunes sanctions 😵🙃😭
    Nos joueurs sont certainement un peu traumatisés et on leur demande d'y retourner comme si rien ne s'était passé ?
    🤮🤮
    On est chez les fous

    Prime a l'impunité 👏👏

    Ça doit bien se marrer a l'étranger de voir ce cirque en France

  6. Juni38
    Juninho 38 - ven 10 Nov 23 à 13 h 45

    Je vous le dit , cette préfète je lui en collerai bien une . ça me met hors de moi une telle irresponsabilité et un tel mépris .

    Je soutiens 100% les propos de ponsot , il va neiger

    1. Avatar
      Montcoua - ven 10 Nov 23 à 14 h 15

      Un Textor Boy devenu Ponsolâtre ! 😂
      Ponsot, président !!!

      1. Juni38
        Juninho 38 - ven 10 Nov 23 à 14 h 30

        JMA Revient !!!
        Ponsot président !!

        😂

    2. Avatar
      JNDzeFirst - ven 10 Nov 23 à 14 h 24

      Et les politiques semblent s'être donné le mot puisque je viens de lire une réaction de notre ministre des sports suite à la sanction concernant les supporters lyonnais et leur interdiction de déplacement à Marseille: "La sanction qui est imaginée aujourd’hui est probablement la moins mauvaise des options qu’il restait".

      On marche vraiment sur la tête...

      1. Juni38
        Juninho 38 - ven 10 Nov 23 à 14 h 31

        puis je dire que c'est une grosse counasse celle la ?

  7. JFOL
    JFOL - ven 10 Nov 23 à 13 h 49

    Pensez vous que laburne, qui a été président de l'OM, a pu influencer cette décision ?
    Je me pose la question

  8. Avatar
    Cicinho2 - ven 10 Nov 23 à 13 h 59

    La position de la prefete est cohérente avec la position des autorités : on a fait tout comme il fallait, on n’à rien à se reprocher.
    Et comme l’OM n’y est pour rien non plus...

  9. Avatar
    Cicinho2 - ven 10 Nov 23 à 14 h 03

    En fait, à partir du moment où Grosso a eu 30 jours d’ITT, l’OL aurait dû refuser de jouer tous ses matchs dans ce laps de temps.
    Et pour le match au vélodrome, si la sécurité est insuffisante, faire jouer le droit de retrait, ça existe pas dans le foot?

    1. Avatar
      LoloM - ven 10 Nov 23 à 14 h 11

      En vrai tu soulignes un point dont personne ne parle : les conséquences de l'ITT de notre entraîneur sur nos résultats sportifs. Cette affaire est lunaire

      1. Toitoi
        OLien - ven 10 Nov 23 à 14 h 52

        Totalement lunaire, et les conséquences sont glaçantes. D'ailleurs, ce qui suit pourrait vous étonner : lisez pour savoir.

        Si Fabio n'avait pas été blessé, nous n'aurions certainement pas fait 2 nuls et 3 défaites depuis son arrivée.

        Aussi, je propose que l'OL récupère les 13 points de l'OM, ce qui lui donnerait 13 + 4 soit 17 points, nous serions actuellement à la première place qualificative pour l'Europe la saison prochaine (Ligue Europa Conférence), quant à Marseille, ils seraient à 0 point, et encore, parce que je suis gentil.

      2. Jean-Jacques 2 bouts
        Jean-Jacques 2 bouts - ven 10 Nov 23 à 14 h 58

        Le pire c'est qu'on ira jouer ce match ! Pas le choix ! Les attaques auront potentiellement lieu sur n'importe quelle partie du parcours entre Lyon et Marseille donc. 300 kilomètres de possibles guet-apens, à un feu rouge, un péage, un rond-point, etc...
        Le trajet de la peur.

      3. Toitoi
        OLien - ven 10 Nov 23 à 15 h 03

        Ne dramatisons pas Jean-Jacques 2 bouts, ce n'est pas demain la veille que les supporteurs extrémistes marseillais recommenceront.

  10. Jean-Jacques 2 bouts
    Jean-Jacques 2 bouts - ven 10 Nov 23 à 17 h 00

    Tu as peut-être raison. Sauf pour le "pas demain la veille". Là tu t'avances un peu.

  11. Avatar
    LELAVALLOIS - ven 10 Nov 23 à 22 h 08

    Y retourner avec un char Leclerc ...

    Lyon doit boycotter cette mascarade ...

  12. Avatar
    rubendias69 - ven 10 Nov 23 à 23 h 37

    Une seule et UNIQUE solution = LE BOYCOTT
    Au moins là on fera bouger les lignes car il est clair que l'OM est intouchable, de la lfp aux instances étatiques
    BOYCOTT MILLE FOIS

  13. Avatar
    Olyonn@is - sam 11 Nov 23 à 13 h 15

    Ponsot vivement qu'on le vois moins.
    Il faut le mettre au placard.
    Comme Nounou Cheyrou.
    Qu'on n'entend plus parler d'ailleurs...🤣😂

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut