PSG - OL (5-0) : Tant qu'il y aura des Gones avec Jamal Alioui

Retrouvez un nouveau numéro de la saison de "Tant qu'il y aura des Gones" avec comme invité l'ancien joueur professionnel, Jamal Alioui. L'occasion de revenir sur la défaite de l'OL face au PSG (5-0).

Pour ce deuxième numéro de "Tant qu'il y aura des Gones" enregistré au restaurant le Garage (67 avenue Maréchal de Saxe, 69003 Lyon), c'est l'ancien joueur professionnel Jamal Alioui qui a accepté de débattre avec notre consultant Nicolas Puydebois. L'occasion de revenir sur la défaite de l'OL au Parc des Princes (5-0) et et d'évoquer les prochaines échéances du club rhodanien. Place au débat !

10 commentaires
  1. rastaman - lun 8 Oct 18 à 19 h 39

    Bravo pour l'émission les propos sont excellents mais ç'est vrai que ça fait bien trois ans qu'on voit l'ol agir ainsi ...Les montagnes russes...bref vous avez tout dit ...par contre même si Marcello est lent il est à mon avis meilleur que Morel...Après le mettre sur le banc de temps en temps pourquoi pas...

  2. Juni entraineur OL - lun 8 Oct 18 à 20 h 16

    Osez mettre MARCELO sur le banc pour remettre Morel,fallait le faire, il l'a fait!

  3. Pantagruel - lun 8 Oct 18 à 21 h 00

    Impeccable cette deuxième. Le style plus décontracté a bien fonctionné, je trouve. On a assisté à un vrai dialogue entre Nico et Jamal, et on a retrouvé Razik plus présent et sans langue de bois. La partie "débat" promet d'être une séquence phare de l'émission sur des sujets où les avis seront plus tranchés.

  4. Juninho Pernambucano - lun 8 Oct 18 à 22 h 50

    on sent une nette réticence à émettre la moindre critique de la génèse , c'est presque tabou on prend des pincettes , on ose pas de peur d'avoir des coups de fils de JMA .
    Seul Jamal a été assez clair là dessus en disant qu'à un moment donné il faut prendre ses responsabilité , qui est le coach , qui est censé dire aux joueurs comment jouer et surtout plus bas en seconde ?
    C'est indigne de toujours taper sur les joueurs et ressortir la grosse ficelle de la jeunesse quand ça arrange , comme ça a été justement souligné
    Qui est censé organiser l'équipe et installer une tactique de jeu en donnant des consignes aux joueurs et les faisant respecter ??
    Ils ont quel âge à paris certains ?
    19 / 20 ans .
    Ce sont des excuses bidon d'un coach qui n'assume jamais ses échecs et ses erreurs à chaque défaite , toujours pareil depuis 3 ans .

    1. OLVictory - mar 9 Oct 18 à 6 h 59

      Qui sont ces joueurs qui ont 19/20 ans à Paris, tu as la (longue) liste ? 😆
      A mon avis il doit y avoir Mbappé et Mbappé et peut-être aussi Mbappé.
      La moyenne d'âge du PSG c'est 27 ans. Et sans compter Buffon. La notre c'est 23.
      Dimanche ils jouaient avec 8 joueurs expérimentés et 3 jeunes, nous c'était l'inverse. Et encore en étant gentil et en comptant Memphis dans les joueurs expérimentés, sinon c'est deux sur 11, Lopes et Morel.
      L'expérience dans ce genre de matchs avec de nombreux faits de jeu c'est essentiel. Il fallait s'attendre à ce que cette équipe sans expérience explose à ce moment.

      1. Juninho Pernambucano - mar 9 Oct 18 à 8 h 45

        Kimpembe a quel age ?
        Non pas du tout , a manchester city l'equipe sans expérience aucune en LdC n'a pas explosé du tout , tu es encore à côté de la plaque
        C'est à partir du moment ou on a joué à 10 en déséquilibre que l'équipe a plongé , tu n'as toujours pas capté c'est pas grave.
        Pendant ce temps , Paris au contraire à 10 , est resté équilibré et a même haussé son niveau de jeu , avec un Neymar ayant plus d'espaces et se baladant , il n'avait personne sur lui .

      2. OLVictory - mar 9 Oct 18 à 9 h 27

        Kimpembe 23 ans.
        Contre City et d'autres matchs l'équipe n'a pas explosé car il ne s'est pas produit les faits de jeu qui se sont produits contre le PSG. Sinon je ne vois pas pourquoi le résultat aurait été différent.
        On a joué en déséquilibre, mais pourquoi ?
        On aurait très bien pu jouer avec Aouar/Ndombele devant la défense centrale dans un double pivot où les milieux soutiennent les attaques en alternance pendant que l'autre reste en couverture en position de 6.
        La vraie question c'est "pourquoi on ne s'est pas aperçu qu'on jouait en déséquilibre ?".
        On a plongé car on n'a pas su réagir avec lucidité. Parce qu'on a continué de jouer à 10 comme si on était 11 et comme si Tousart était toujours là, c'est l'erreur. Et cette erreur est venue car aucun cadre de l'équipe n'a pu diriger les autres joueurs en leur montrant ce qu'il fallait faire. Les joueurs ont perdu leur sang-froid en ne réagissant pas collectivement.

      3. batistuta - mar 9 Oct 18 à 11 h 19

        "Et cette erreur est venue car aucun cadre de l’équipe n’a pu diriger les autres joueurs en leur montrant ce qu’il fallait faire. "
        Aucun cadre de l'équipe ? Je rajouterai avant tout l'entraîneur.
        C'est à lui de coordonner la tactique de son équipe !

      4. OLVictory - mar 9 Oct 18 à 12 h 01

        Oui évidemment c'est à lui.
        Mais en cours de match il a besoin de relais dans l'équipe avec des cadres à chaque niveau de l'équipe, défense, milieu et attaque, pour faire passer le message et recadrer ceux qui ne suivent pas les consignes.
        L'entraineur c'est le contrôleur aérien qui guide, mais dans l'avion il y a un commandant de bord qui dirige.
        Hors ces cadres dans l'équipe, nous n'en avions aucun. Qui était le capitaine dans ce match, j'en sais même rien... Lopes ? Morel ? Cornet ? L'organisation de cette équipe c'est une grosse blague.
        Je me demande si les dirigeants en sont vraiment conscients aujourd'hui...

      5. Player - mar 9 Oct 18 à 15 h 52

        C’est un peu toujours la même rengaine :
        « C’est la faute aux joueurs »
        « Les joueurs ont un sacré boulard »
        « Ce n’est pas Genesio qui est sur le terrain »
        « Ils ne respectent pas ce que dit Genesio »
        .... etc, etc
        .
        - qui a en charge la gestion du groupe, et la mise en condition physique et psychologique des joueurs ?
        - qui définit la tactique initiale et les ajustements en cours de match suivant les événements ?
        - qui est responsable de la mise en œuvre de la tactique, et des éventuels recadrages auprès des joueurs si elle n’est pas appliquée ?
        - qui a dit qu’il était content des mercato, et que ses besoins avaient été satisfaits ?
        .
        On a changé tous les joueurs pour que Genesio dispose des profils qu’il voulait pour un système de jeu plus direct.
        Bof... saison pas terrible, on dit alors que l’équipe est jeune et peu habituée à jouer ensemble.
        A part Mariano, tous les joueurs sont alors reconduits pour une autre saison.
        Mêmes montagnes russes, mêmes problèmes de motivation.
        Au mercato, beaucoup de monde demandait de l’experience, avec 1 défenseur et 1 sentinelle avec de la bouteille... mais Genesio, non.
        .
        Donc, non, désolé, Genesio ne peut pas se cacher, il ne vient pas d’arriver... il est responsable, point.
        Si c’est une bonne saison, ce sera à porter à son crédit... sinon ce sera à son débit.
        J’espère qu’il va arrêter de se plaindre de ses joueurs : c’est bon, quoi, si tu veux de la solidarité dans ton équipe, commence par montrer l’exemple !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut