TKYDG

Textor, OL, Fenottes… Votre avis nous intéresse

Lundi à partir de 18h, l’équipe de "Tant qu’il y aura des Gones" est de retour pour une nouvelle émission. Entre la fin du stage à Dubaï, le dossier Textor proche de son dénouement, l’actualité de l’OL reste chaude dans cette trêve hivernale.

Ce lundi,votre émission "Tant qu’il y aura des Gones" sera bien présente à partir de 18h en compagne de Thierry Braillard, ancien ministre des Sports et aujourd’hui président de la fondation du sport français). Comme chaque semaine, l’actualité de l’OL sera décryptée avec notamment le projet John Textor enfin proche de son dénouement. Après de nombreux reports, la vente de l’OL Groupe devrait être effective le 19 décembre prochain. L’occasion de se pencher sur ce qui peut attendre le club avec l’Américain.

La prise de contrôle de Textor pourrait d’ailleurs avoir un rôle dans le futur proche lyonnais notamment durant le mercato. Bruno Cheyrou s’est exprimé sur le sujet à Dubaï, lieu du deuxième stage de l’OL. Après une défaite contre Arsenal, les joueurs de Laurent Blanc ont fini avec une victoire contre Liverpool dimanche. De retour à Lyon ce lundi, les Lyonnais vont avoir deux jours de repos avant d’attaquer la dernière ligne droite de leur préparation avec notamment un amical contre Sochaux, samedi.

Dans la dernière partie de l'émission, un focus sera fait sur les Fenottes qui ont perdu contre le PSG dimanche et sont désormais deuxièmes au championnat. Vous pouvez laisser vos interrogations et remarques sur ces sujets et sur d'autres thèmes dans l'espace dédié aux commentaires.

Ce numéro TKYDG sera diffusé en direct sur nos plateformes lundi dès 18h sur YoutubeFacebookTwitchTwitter , Lyon Capitale TVDailymotion et LyonPlay.

10 commentaires
  1. Hannibal LectOL - lun 12 Déc 22 à 13 h 42

    Un avis sur Textor ?
    Petit rappel des réactions en 1987 quand JMA a repris l'OL, en grave déficit, avec un budget et des résultats sportifs ridicules, et au bord du dépôt de bilan. Une majorité de "supporters" nous expliquaient que cela allait être une catastrophe, et qu'un président qui osait souligner que dans "sport professionnel" il y a professionnel, cad argent, cad développement économique, ne pouvait être qu'un dangereux arriviste sans véritable passion pour le club...
    La suite, on la connaît.

    Aujourd'hui, c'est Textor, un entrepreneur américain mais qui connaît la sensibilité française et européenne.
    Qu'en serait-il ? On verra bien / mais je préférerais toujours un entrepreneur à un état gazier (ou pas) dont le but n'est que politique.

    Aujourd'hui et depuis un certain temps, on voit bien que le club est dans une période d'incertitude parce-que de transition. Et donc on peut toujours se féliciter de voir s'ouvrir une nouvelle période et une autre stabilité. On jugera des résultats plus tard...

    Pour l'instant, prenons ce qu'on nous donne avec optimisme en sachant qu'il y a des milliers de clubs beaucoup plus à plaindre que l'OL, dont l'un à 59 kms de chez nous !.

  2. moira32 - lun 12 Déc 22 à 14 h 30

    passe difficile pour l'OL féminin qui doit faire face à une sacrée adversité marquée par les blessures
    de titulaires indiscutables ( Carpenter Majri Macario M Bock et Hederberg).
    Sans compter que Sonia n' a pas fait jouer Maro pressentie du côté du ... PSG.
    Bref vivement des lendemains qui chantent por l'année prochaine. Allez les fenottes !

  3. Mopi do Brasil - lun 12 Déc 22 à 16 h 04

    Des réflexions venues du Brésil où je prends plaisir à vous suivre.
    Si Aulas et les autres actionnaires n'avaient pas été aussi gourmands, nous aurions certainement un nouveau propriétaire avec plus de marge de manœuvre financière pour relancer le club et lui permettre d'être compétitif au niveau national et européen. Textor a dû racler les fonds de tiroir pour payer les actionnaires sortants. Cela m'attriste de voir Aulas sortir de cette manière, car j'ai toujours cru son amour pour le club sincère. Peut-être n'avait-il pas le choix à cause de Pathé et des chinois, et parce qu'il voulait aussi rester au pouvoir pour quelques années malgré la vente de ses parts ? Espérons que Textor oblige le club à faire appel à des experts au niveau de la direction pour redonner ses lettres de noblesse à la fonction de direction du football ou direction sportive, et remettre le foot de L1 au cœur des préoccupations du groupe.
    La parole de Cheyrou n'est plus audible depuis qu'il a fait preuve de suffisance concernant son mercato estival. Il a ensuite parlé d'un mercato important en hiver, fin août. Il semble plus prudent maintenant alors même que l'on nous avait annoncé 46 millions d'argent frais pour recruter. Ponsot est notre DG ou non ? Son poste est Directeur du Foot, mais il dit ne pas connaitre le foot. C'est lui qui parle en 1er, après Aulas, au nom du club, y compris sur les grands enjeux sportifs, lui qui détient le pouvoir décisionnel sur les décideurs sportifs. Et comment se fait-il qu'un DS ne connaisse pas l'enveloppe dont il dispose pour son mercato ? Tout est incohérent, brouillon, pas du tout à la hauteur du club et des enjeux.
    Textor semble être apprécié par tous à Botafogo, mais il a besoin de s'entourer de personnalités qui connaissent la L1 et le foot européen. Je doute que de faire entrer le président de Botafogo dans notre conseil d'administration soit le plus judicieux. Ce club a une gestion archaïque par rapport aux grands clubs de notre continent. On doit avoir un Conseil d'Administration de champion !

    1. OLVictory - lun 12 Déc 22 à 16 h 06

      Ça ne change pas foncièrement la donne, mais les Chinois vont vendre à perte.

      Directeur du Foot c'est le titre de poste le plus idiot que je connaisse, il ne reflète pas un instant la réalité

      1. Mopi do Brasil - lun 12 Déc 22 à 19 h 21

        Vraiment ? Je pensais qu'ils récupéraient à peu près leur mise. Mais, c'est une info intéressante. Merci.
        Concernant le titre de directeur du foot. Ponsot le reconnait lui-même, mais ne fait rien pour le changer. Ce n'est pas le plus important, mais c'est symbolique d'un dysfonctionnement de la direction. Et on ne peut pas demander aux joueurs d'être exemplaires, quand il y a autant de choses floues de la part de leur encadrement.

  4. michellahavane - lun 12 Déc 22 à 18 h 49

    Sincèrement je comprends rien à ce niveau-là je suis obligé de faire confiance à Monsieur Aulas qui je pense à porter le club au plus haut il a toujours porté dans son cœur donc j'espère le meilleur .
    En ce qui concerne les joueurs et le recrutement moi je veux des joueurs d'un bon niveau mais très couillu des mecs qui ne rechignent pas à la tâche alors pas d'africain pas de maghrébin parce qu'il s'écoule qu'il se regarde jouer ils sont toujours les meilleurs regarder Aouar regarder cherky ils ont du potentiel ils se croient les meilleurs mais ils avancent pas ils se regardent jouer j'en ai marre de ces gens-là .
    Les Africains disputent la coupe d'Afrique et pendant ce temps-là bah ils sont pas là non non il faut des gens qui se battent des couillus des Argentins des hollandais des Polonais.... Des martiens s'il le faut j'en ai marre de voir les gens se trainer sur un terrain de football .

    1. GoNL - lun 12 Déc 22 à 20 h 37

      Édifiant.
      Heureusement qu’il y a des lois et une touche Signaler contre ce genre de posts…

      1. Dede Passion 69 - lun 12 Déc 22 à 20 h 43

        OUI !!!!!!! C'est fait !🤬🤬

    2. Tongariro - lun 12 Déc 22 à 21 h 13

      A votre avis, quel est le pire dans le comm précédent :
      - le racisme qui suinte du message
      - l'ignorance de l'histoire de l'OL où parmi les plus grands joueurs y a des Africains subsahariens (Essien, Diarra, Job, Kabongo, etc) et des joueurs d'origine maghrébine (Benzema, Fekir, etc)
      - l'orthographe
      - le fait d'avoir toujours une confiance aveugle en Aulas (j'ai pas pu m'empêcher désolé 😉 )

      C'est un Grand Chelem.

  5. fidelalol - lun 12 Déc 22 à 21 h 38

    C’est ce qu’on appelle un con ….densé

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut