(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Arena - ASVEL : l'OL Groupe expose ses arguments pour recevoir les Jeux 2024

Fin mars, l'OL Groupe avait manifesté son envie de mettre à disposition sa future Arena pour les Jeux 2024. Dans un communiqué commun, Bruno Bernard, Jean-Michel Aulas et Tony Parker donnent leur argument pour obtenir gain de cause.

Puisque le tournoi de basket olympique ne se disputera pas à l’Arena Paris Sud 6, il faut maintenant trouver un nouveau lieu pour accueillir la phase préliminaire de la compétition. Fin mars, l'OL Groupe avait déjà fait part de son envie de recevoir les Jeux 2024 dans sa future Arena (lire ici). Prévue pour fin 2023, cette salle servira au club de l'ASVEL à l'avenir, ainsi qu'à d'autres événements.

Dans un communiqué commun, Jean-Michel Aulas, patron de l'OL, Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Tony Parker, dirigeant de l'équipe villeurbannaise, réaffirment leur intention d'organiser "un second tournoi de sport collectif (de basketball ou de handball) en complément du tournoi olympique de football". Dans ce courrier adressé à Tony Estanguet, président du comité d’organisation, les signataires rappellent qu'ils avaient exprimé dès octobre 2020 ce souhait.


S'appuyer sur le situation géographie du lieu


Ils donnent également des arguments, avec notamment les nombreuses compétitions qui se sont déroulées, ou qui se tiendront dans les années à venir, à Décines. On peut citer la Coupe du monde féminine de football (2019), l'Euro masculin (2016), ou encore le Mondial de rugby en 2023. L'objectif est de créer "un seul et unique site olympique "basket-football", permettant de mutualiser les aménagements, la communication, les ressources nécessaires à l’exploitation des deux sites et de simplifier les discussions avec le stade sur certains sujets (marque commerciale notamment)", explique la lettre.

Enfin, "la situation géographique de ce nouvel écrin, à seulement deux heures de TGV de Paris, au cœur d’un carrefour européen de mobilité, et plus particulièrement sa proximité directe avec le stade de Lyon, seront de nature à vous aider à respecter vos plus importants principes et engagements, environnementaux, sportifs et budgétaires", justifient pour conclure les auteurs de ce texte.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut