Laurent Blanc, nouvel entraîneur de l’OL (crédit : David Hernandez)

Avant OM - OL, Blanc assure que "la pression sera sur les deux clubs"

Malgré deux victoires de suite, Laurent Blanc n'est pas du genre à s'enflammer. A deux jours de l'Olympico, le coach de l'OL se satisfait de la dynamique de ses joueurs mais assure que tout n'est pas encore parfait surtout dans le contexte marseillais qui arrive.

Les absents pour Marseille

"Le groupe va bien et a très bien travaillé cette semaine. Il n’y a pas de suspendu à l’inverse du dernier match. Il y a encore un jour d’entraînement samedi mais on a pu travailler ce qu’on voulait. On ira dimanche à Marseille."

La 2e mi-temps contre Lille

"Elle a confirmé certaines choses. Ca n’a pas été une surprise que Lille soit meilleur dans le domaine athlétique. Lille a été meilleur dans tous les domaines en première mi-temps. On sait qu’on a des difficultés là-dessus. Quand une équipe nous propose ce genre de bataille, on n’est pas assez armé et il faut répondre par autre chose. Marseille est aussi une équipe physique, il faut voir leur match contre Lens. On est en déficit sur ce point-là mais on ne va pas toujours le ressasser. Un match à l’extérieur est toujours compliqué, encore plus à Marseille."

Le top 5 à un point en cas de victoire

"Laissez jouer les matchs. L’enjeu on le connait et je vous répondrai la semaine prochaine. Il faut aller à Marseille avec de l’ambition. Je le répète souvent et il faut prendre des points avant la Coupe du monde. Mais il faudra en prendre en deuxième partie de saison parce que le nombre de points est insuffisant dans cette première partie. On en est là et n’allons pas trop vite."

L’OM qui craque en fin de match

"L’athlétique est souvent relié à la commande qu’est la tête. Je ne suis pas là pour parler de Marseille mais vu leur production, ils sont en malchance totale au niveau des résultats depuis six matchs. Ils ont fait un très beau match contre le PSG, ils ont fait du jeu. Ils perdent à domicile contre Lens alors qu’ils peuvent gagner 4-0 à la mi-temps. Ils sont dans une période délicate comme nous puisqu’on n’a pas fait ce qu’il fallait depuis le début de la saison."

2e clean-sheet de la saison

"C’est une satisfaction du match contre Lille. Ils ont eu des occasions mais à la fin ça fait 1-0. On prend et à renouveler si on peut. Des buts, on en marquera."

Vers un changement tactique ?

"Je ne suis pas parti avec un système, j’essaye de parer au plus pressé depuis le début. Il fallait le faire contre Lille parce que le désavantage était trop important au milieu. On n’avait pas la maitrise. On a joué dans un certain système mais j’attends avec impatience la deuxième partie où on pourra travailler une manière de jouer qui nous ressemblera. Aujourd’hui, on cherche des points."

A 5 ou à 4 derrière ?

"Diomandé a combien de matchs en Ligue 1 ? Tu as une solution de plus si tu joues à trois. A nous d’essayer de trouver le bon équilibre, de s’adapter un peu à l’adversaire. Marseille ne va pas changer sa manière de jouer. A nous de monter une équipe à 5 ou à 4 derrière mais qui soit solide. Ils vont vouloir nous prendre à la gorge dès le début du match. Ils le font souvent et plutôt très bien mais un match dure 90 minutes. Dans cette période, il faut répondre présent."

Les différence entre le début de saison et maintenant

"C’est un tout. Quand tu n’es pas dans une bonne période, tu n’as pas de bons résultats, il y a des choses qui deviennent compliquées. S’ils avaient tout bien fait, je ne serais pas là. Il y a eu des manques, à nous de les travailler. On a un effectif qui est plutôt offensif que défensif. On a des joueurs derrière mais des jeunes joueurs. On a un laps de temps et de travail pour tout comprendre et s’améliorer. A Lyon, les jeunes progressent très vite parce qu’ils jouent. Quand tu joues en pros, il faut progresser vite, il faut être performant de suite."

L'apport de Boateng

"C’est un joueur qui a de l’expérience par rapport aux autres. Il a connu beaucoup de chose dans sa carrière. Les autres n’ont pas connu ça et j’espère qu’ils le connaitront. Il doit aussi se préparer individuellement et c’est compliqué. (Son procès) C’est une situation complexe pour lui, pour nous, pour le club. Laissons les choses passer et on verra par la suite."

L'OM ou l'OL sous pression ?

"Les deux. Eux ils reçoivent, il faut qu’ils gagnent impérativement avec une série négative mais on ne peut pas dire que Lyon est sur une superbe série non plus. Les deux clubs ont l’obligation de faire un gros match mais surtout un bon résultat."

Les avancées depuis trois semaines

"Il y a du mieux au niveau communication, au niveau échange. Je sens qu’il y a des gens qui ont envie de prendre part à ce début d’histoire. Pour qu’il y ait une histoire, il faut des joueurs, un entraîneur, un staff et pour que ça marche bien il faut des résultats. On est dans cette recherche là."

La peur d'un excès de confiance ?

"Croyez-moi pour avoir un excès de confiance vu d’où on arrive, ce serait très rapide. Ou alors il y a des gens qui perdent la confiance et qui la retrouvent à une rapidité. Il faut un peu plus de temps pour retrouver toute la confiance. Ca peut être un geste, un but, un tacle. Il y a un élément déclencheur et ça peut être plein de choses. Pour que tout le monde soit en total confiance sur le même moment, ça va prendre du temps."

23 commentaires
  1. Philippeb - ven 4 Nov 22 à 18 h 14

    Assez convaincant comme d'hab, Laurent Blanc. Il n'y a qu'un truc que je ne crois pas trop trop, c'est l'histoire du niveau physique des joueurs. Je veux bien que certains soient un peu en retard sur les autres, Boateng, Da Silva et Aouar c'est évident puisqu'ils ne jouaient pas. Mais je crois que Lolo pousse un peu , peut-être pour dynamiser le groupe, pour entraîner tout le monde, pour accompagner la montée en confiance...J'imagine que ce n'est pas pour se trouver une excuse, il est au dessus de ça.
    Et puis, je n'ai jamais été grand fan de Bosz, mais de là à imaginer que ce point de base de la base ait été vraiment négligé, ça paraît trop gros.

    Signaler
    1. Tigone - ven 4 Nov 22 à 18 h 36

      Ça a été répété que la préparation physique de Bosz était utopique avec sa méthode "avec le ballon".
      Sans parler de la programmation des entraînements (1 par jour).

      Signaler
      1. Roro Blouch - ven 4 Nov 22 à 20 h 15

        Ce n'est pas utopique, ça marche au Pays-Bas. Le problème n'est pas là, on a fait venir un entraîneur d'une autre culture en lui demandant de l'imposer aux joueurs, au mépris de la culture foot française et des habitudes lyonnaises en particulier. Parfois, l'échec se joue au contexte plus qu'aux personnes présentes. Dans le cas de la prépa physique, il semble évident que ce n'est pas la méthode elle-même mais son adéquation au groupe puisqu'elle marche à l'étranger.

      2. Olyonn@is - sam 5 Nov 22 à 13 h 05

        Bosz une belle brêle.🙄Le plus nul entraîneur du 21 ème siècle de Lyon,et il y en a encore qui le défendent.

      3. Tongariro - sam 5 Nov 22 à 13 h 09

        Je crois pas que y ait encore beaucoup de monde qui défendent ce bon vieux Peter 😀
        Suffit de voir comme ceux qui l'ont soutenu au début (et j'en sais quelque chose, en faisant partie) ont vite tourné la page...

  2. Philippeb - ven 4 Nov 22 à 18 h 30

    Tiens sur L'équipe TV ils sont en train de tresser des louanges à l'entraîneur de Rennes, il l paraît qu'il est très bon, un certain Bruno G, et en plus il viendrait de Lyon, il a marqué 76 buts sur un an avec son club en 2022, total parmi les meilleurs en Europe
    Je viens de vérifier le record e de Lyon sur une saison c'est 87 buts. C'est au cours de 2017-2018 et le coach était un certain Pep G.

    Signaler
    1. Juni forever OL - ven 4 Nov 22 à 18 h 32

      T as son portrait dans ta chambre ou tes toilettes ?

      Signaler
      1. OL-91 - ven 4 Nov 22 à 18 h 54

        D'autres l'ont sur papier...

      2. Olyonn@is - sam 5 Nov 22 à 13 h 08

        😂

    2. Tongariro - ven 4 Nov 22 à 18 h 46

      @philou le coquinou :

      C'est quel titre rapporté par Genesio que t'as préféré toi ?
      L'élimination en 8ème contre le CSKA alors que la finale d'EL était chez nous ?
      Celle en Coupe de la Ligue contre Montpellier ? Plutôt celle en Cdf contre Caen ? Strasbourg en Cdf c'était pas mal aussi non ? Sans oublier le festival contre Rennes pour le match qui a scellé son sort ?
      Ou non en fait je sais : celle en Coupe de la Ligue contre Guingamp alors que la finale était chez nous ?
      Pas mal d'ailleurs ces trois défaites contre Guingamp en 2016-17 sur la saison, tcc, non ? 13 défaites en L1 durant cette saison d'ailleurs...
      Et la défaite à domicile contre Lorient 1-4 avait rien à envier aux errements défensifs de Bosz hein ?
      De la même manière que l''enchainement 3-3 contre Bordeaux, 3-3 contre Dijon, 3-3 à Angers début 2017-18 était un chef d'oeuvre de gestion de fin de match de sa part ? Heureusement que le CF de Fekir contre Monaco à la dernière minute en octobre lui avait sauvé les miches alors que BG était sur la selllette.

      Bref arrête de te mentir, BG a foiré à Lyon, et ces podiums sont surtout dus au fait que :
      1) la L1 était plus faible à ce moment là que maintenant (on finit avec 65 pts en 2015-16 (pas la faute à Genesio certes mais quand même ca montre le niveau) et quand un club français brillait en Europe, bah justement c'est la finale de Marseille en 2018 qui est la raison numéro 1 du fait que l'OL accroche un podium).
      2) BG a été sauvé par des individualités en attaque (Fekir, Memphis, Lacazette) que jamais un gars comme Bosz n'a pu avoir.
      Ah tiens en parlant de Bosz j'ai oublié la magnifique compo de BG à l'aller à Amsterdam en demi 2017 : ce double pivot Tousart Gonalons, Tolisso en 10 et Fekir seul en pointe... J'en ai encore la trique tu vois. 16 tirs cadrés (24 au total) pour l'Ajax, l'OL totalement atomisé.. Ah oui j'oubliais Lopes du coup : BG peut le remercier de l'avoir autant sauvé pendant 3 ans, pour le coup Garcia 2020-21 peut être jaloux..
      Bref arrête le révisionnisme et de faire le calimero, BG a progressé mais son passage à l'OL est mauvais. Et quand je dis qu'il a progressé, j'attends de voir car la saison dernière il a été élu meilleur coach de L1 alors qu'il finit avec autant de points que Nice, rate le podium et se foire en Conférence League..
      Je lui souhaite que du bon et j'admets qu'il a progressé (il a défoncé l'OL récemment notamment) mais de là à réinventer le passé, faut arrêter...

      Signaler
      1. OL-91 - ven 4 Nov 22 à 18 h 55

        Génésio est le meilleur spectateur de son équipe.

      2. Valbranque - ven 4 Nov 22 à 19 h 18

        Il faut tout de même rendre à César ce qui est à César! L’OL a remporté l’Eusebio Cup sous la houlette de Pep! 😂

      3. Philippeb - ven 4 Nov 22 à 19 h 51

        Et bien justement je ne trouve pas qu'il ait tellement progressé. Regarde les résultats. Toi même il y a quelques jours tu nous disais que l'effectif de Rennes était très bon. Donc avec un très bon effectif il ne fait pas mieux qu'à Lyon. C'est seulement que ses mérites sont maintenant reconnus.
        D'ailleurs tous les chroniqueurs ajoutent chaque fois " ses mérites n'était pas reconnus à Lyon, moi je l'ai toujours aimé"

        Quant au poster, j'ai passé l'âge. En tout cas moi je n'ai pas celui de Bensebaïni !

      4. Tongariro - ven 4 Nov 22 à 20 h 00

        @Philippe :
        bah du coup je comprends pas ton comm, BG est pas si bon que ça alors ?
        Moi je pense que la saison de Rennes l'an dernier est bonne globalement mais les résultats finaux sont décevants.
        Pour autant, je trouve son Rennes bien plus dense et cohérent collectivement que son OL.
        Après pour être honnête je mets pas le blâme que sur Genesio à l'OL, car on voit bien que la mentalité de branleurs et le manque de cohérence collective a touché tous les effectifs lyonnais depuis je ne sais combien de temps.

      5. georges06 - sam 5 Nov 22 à 8 h 02

        4 victoires 5-0 à l’extérieur le même saison.
        Je crois que ça compte dans les « + » de Bruno Genesio.
        C’est une très bonne personne, un bon entraîneur qui mérite mieux que la considération qui lui est consacrée ici.
        Un vrai lyonnais comme moi et comme je les aime.
        Bravo Bruno pour ton parcours.

      6. Olyonn@is - sam 5 Nov 22 à 13 h 15

        Il faut arrêter de fumer la moquette avec B.Genesio,ce n'est qu'un banal entraîneur de ligue 1 qui n'a rien gagné sinon il serait dans un grand club.(pareil pour Bosz rien gagné).Laurent Blanc lui a été plusieurs fois champion.

    3. Tongariro - sam 5 Nov 22 à 13 h 16

      @georges : j'ai rien contre l'homme Bruno Genesio (je l'ai jamais taillé comme Garcia) mais je demande juste à ce qu'on refasse pas l'histoire concernant son passage à l'OL. Y a eu de bonnes choses mais bien trop de déceptions majeures. Et il a duré très longtemps : 3 ans et demi c'est l'un des coaches qui a duré le plus longtemps à l'OL.

      Signaler
      1. Olyonn@is - sam 5 Nov 22 à 13 h 23

        La défaite contre le CSK je l'ai toujours un peu en travers alors que Bruno avait de très bons joueurs, après c'est pas mal ce qu'il fait à Rennes même si ils se prennent un peu trop de buts.

  3. toinio - sam 5 Nov 22 à 8 h 43

    Bravo Bruno pour ton parcours… loin de Lyon.
    Tongariro a bien rafraîchi la mémoire sur son post de 18h46.

    Ce mec a été l’entraîneur de mes pires déceptions.
    Le seul match où j’ai pu emmener mon papa (supporter de la première heure) au Groupama Stadium avant son décès, on se prend un lamentable 3-1 contre Bordeaux avec entre autres, un magnifique Cornet avant centre qui plombe l’égalisation parce qu’il ne savait pas qu’il avait le droit d’utiliser son pied droit.

    Le 4-1 contre Lorient… mon fils avait eu le bonheur de faire partie des enfants qui rentraient avec les joueurs au début du match. Il vivait un rêve éveillé avant de vite retomber en réalité après cette tôle monumentale, contre un relégué en fin de saison…

    Genesio a eu des joueurs qu’aucun autre entraîneur après n’a pu avoir pour au final avoir comme seul palmarès… ses victoires contre l’OL l’année dernière.

    Par contre, l’homme paraît très bien.

    Signaler
    1. Dede Passion 69 - sam 5 Nov 22 à 9 h 00

      Donc, 3 générations de supporters de l'OL , bravo monsieur toinio ! 👍

      Comme moi, mais il n'y en aura pas de 4ème, car pas de petits enfants .....
      ALLEZ L'OL !

      Signaler
    2. Tongariro - sam 5 Nov 22 à 13 h 13

      @toinio : ah mince c'est triste pour ton papa 🙁
      Mais en tout cas oui tu résumes bien ce que je pense du passage de Genesio. J'en veux pas à l'homme, mais je demande juste que les gens ne réécrivent pas l'histoire sur les nombreuses déceptions qui ont émaillé son parcours ici. Même s'il a aussi pâti du manque global de cohérence dans la direction (et l'ambition) du club, il avait quand même de sacrés joueurs à sa disposition et en a pas fait grand chose.

      @dede : ah pas de petits enfants ?? Je te pensais un papy heureux Dede !! Bon tu me diras ça prend du temps les petits enfants, donc ne pas en avoir t'en laisse plus pour la Corse et l'OL 😉

      Signaler
  4. toinio - sam 5 Nov 22 à 14 h 53

    Arffff oui Dede, 3eme génération avec mon fils (on ne peut guère faire mieux, mon papa étant né en 1946 et le club en 1950)

    Mais, premier problème, c’est que j’ai l’impression que ça te suit jusque dans la tombe cette affaire. Ce n’est pas qu’une impression en fait, mon papa a suivi les derniers matchs de prépa avant la LDC de l’été 2020 sur son lit de « presque-mort » comme si de rien n’était, malgré les souffrances. Il n’a pas vu l’OL accéder aux 1/2 finales et il a avec lui la feuille de match de la première fois où il m’a emmené à Gerland (victoire 5-0 contre Béziers en 1987)

    Le deuxième, c’est que niveau « supportariat », je suis plus con que ne l’était mon papa, et mon fils, à 15 ans, semble prendre un chemin encore plus grave que le mien 😱

    @tonga : exact, il ne faut pas oublier toutes les purges subies sous l’ère BG… les matchs de 13h ou la digestion ne devait pas passer uniquement pour les joueurs de l’OL, les déjà trop fameux blocs bas au Groupama avec un nombre de défaites à domicile intolérable, les piteuses éliminations… le tout orchestré par FloMo et certains de ses recrutements biens foireux aussi.

    Comme quoi, changer d’air peut créer des vocations.

    Signaler
    1. OLVictory - sam 5 Nov 22 à 16 h 12

      J'attends avec impatience de pouvoir emmener mes petit-enfants au stade, 4e génération 😆

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut