Depeche Mode en concert le 4 juillet 2023 au Parc OL

Après Mylène Farmer et Muse, un autre groupe mythique de la scène internationale va poser ses basses au Parc OL. Au cours de sa tournée mondiale, Depeche Mode va faire une halte à Décines, le 4 juillet 2023.

Jean-Michel Aulas voulait faire du Parc OL une place incontournable de la scène sportive et du divertissement et réussi au moins sur un aspect. Quand l’OL continue de tanguer dans ce début de saison, la programmation des concerts dans l’enceinte décinoise tourne à plein régime. La période du Covid-19 et de l’annulation de programmes musicaux semblent un lointain souvenir. Après une édition estivale 2022 de tous les records, le Parc OL devrait encore afficher complet durant l’été 2023.

Après l’annonce d’un double concert de Mylène Farmer les 23 et 24 juin prochain et d’une halte de Muse dans sa tournée mondiale, un autre groupe international va poser ses basses à Décines. Le 4 juillet prochain, le groupe Depeche Mode sera présent au Parc OL pour un concert. L’ouverture de la billetterie aura lieu le mardi 11 octobre.

28 commentaires
  1. Mimoun - mar 4 Oct 22 à 15 h 38

    Enjoy the silence...

    1. Aliocha57 - mar 4 Oct 22 à 16 h 43

      Un de leurs meilleurs titres ! J'aime bcp les paroles, que je trouve très fortes. Mais avec ce groupe, c'est tout sauf rare.

  2. jolann69 - mar 4 Oct 22 à 16 h 05

    Bientôt on déprogrammera des matchs de l'équipe 1 pour des concerts, tu me diras ca nous évitera de souffrir un peu plus.

    1. Tongariro - mar 4 Oct 22 à 16 h 07

      😀 😀 😀

    2. Jer_ol - mar 4 Oct 22 à 16 h 52

      A défaut de s'émouvoir pour mon équipe de coeur je m'emouvrai le 4 juillet prochain pour mon groupe préféré !

      1. Darn - mer 5 Oct 22 à 8 h 12

        Ah sympa ! Mais avec un membre en moins...
        Profite bien !

    3. le_yogi - mar 4 Oct 22 à 16 h 53

      @Jolann, tout dépend du concert disons 😅

    4. Juni forever OL - mar 4 Oct 22 à 21 h 41

      Tout à fait ça !!
      🤣🤣🤣

    5. ChiesaLacombeDiNallo - mer 5 Oct 22 à 23 h 56

      Non, on ne déprogrammera pas les matchs, on les jouera à Gerland, ou dans le stade du Mans, il paraît qu'il est dispo.

  3. Tigone - mar 4 Oct 22 à 19 h 30

    L'ol n'est plus un club de foot!
    L'O&L participe aussi à ce cirque concert, business?

  4. tigana66 - mar 4 Oct 22 à 20 h 39

    Quand je pense qu'Aulas et Ponsot vendent nos meilleurs joueurs comme Paqueta pour construire une Arena… pendant l'hiver entre 2 concerts et un match de l'ASVEL, certains joueurs pourront s'amuser au futsal.
    L'OL en ce moment c'est un peu la grenouille qui voulait être aussi grosse que le bœuf.
    Franchement le stade est suffisant pour les concerts, la Halle Tony Garnier aussi.
    Bientôt ça sera la Foire d'OL Land avec le cirque Pinder et Magic Word pour concurrencer Luna Park… Franchement je commence à regretter les courants d'air de Gerland, les kebabs, merguez et la longue marche pour récupérer la voiture après les matchs.

    1. Juni forever OL - mar 4 Oct 22 à 21 h 42

      Moi aussi même si on m'a cassé 2 fois ma bagnole
      🤣👍

  5. JUNi DU 36 - mar 4 Oct 22 à 21 h 32

    Where's the revolution
    https://youtu.be/jsCR05oKROA

    Un de mes groupes préférés de tous les temps 🤩

    Ah les courants d'air de Gerland, rien que le fait que tu en parle j'ai l'impression de les ressentir encore 😂
    Je suis OK avec toi pour les autres lieu de concerts, ça ressemble à rien d'en faire encore un autre.

    1. Tongariro - mar 4 Oct 22 à 21 h 58

      Mythiques ces courants d'air de Gerland...

      Il me manque ce stade...

      1. JUNi DU 36 - mar 4 Oct 22 à 22 h 33

        Moi aussi

      2. ChiesaLacombeDiNallo - mer 5 Oct 22 à 23 h 58

        Un chef-d'œuvre architectural en plus.
        Je me demande s'il n'y a pas une malédiction du grand stade (déjà rien qu'avec le nom ridicule et vulgaire pour faire de la réclame). Quelle biffe!

  6. Juninho Pernambucano - mar 4 Oct 22 à 23 h 07

    J'allais toujours dans le virage de l'horloge avec mon père.
    On se garait loin on marchait longtemps et on avait les odeurs de merguez tout le long du trajet.
    A la mi temps on écoutait le speaker annoncer les résultats des autres matchs ( tout le monde jouait le même soir , il n'y avait pas ce business des télé actuel ) et le stade grondait quand il y avait une surprise .

    Maintenant je ne vais au stade que pour voir des concerts.
    Indochine ( énorme ) cet été et Muse l'an prochain ( j'étais allé les voir au Vélodrome en 2017 ).
    Mon père habite à Meyzieu a deux pas du stade mais n'y va plus.
    Il est triste de voir l'OL ne plus gagner .

    Le groupe OL est devenu une entreprise de spectacles , un parc d'attraction.

    1. Tongariro - mar 4 Oct 22 à 23 h 17

      Ton comm résume tellement bien la nostalgie de tant de supporters...

      Le Parc OL risque de continuer à sonner creux à ce rythme..

    2. Juni forever OL - mer 5 Oct 22 à 23 h 46

      En virage, l'hiver, les fesses sur le béton sans rien au dessus de la tête, il faisait froid a en crever 😱

  7. Gerard de Villieu - mar 4 Oct 22 à 23 h 46

    En fait, Gerland manque à l'OL!

    Bien sûr à nous aussi!

    J'y ai vu, avec mon regretté père, les derniers matches de Pierre Beetschen et Camille Ninel. Les Mignot, Leborgne, Djorkaeff.
    Les arrivées de Nestor Combin, Angel Rambert et plus tard son frère Nestor. Les débuts de Fleury Di Nallo. L'entraîneur Lucien Jasseron qui mena l'OL deux années de suite à la finale de la Coupe de France. Perdue face à Monaco en 63 sur deux matches et gagnée en 64 face à Bordeaux.
    Et l'épopée européenne de 63-64 en Coupe des vainqueurs de Coupes. OL-Odense: 3-1, OL-Oympiakos: 4-1, OL-Hambourg: 2-0, et en demi-finale OL-Sporting: 0-0, (puis 1-1 et finalement battu 1 à 0 lors du match d'appui à Madrid).
    À l'époque les matches se déroulaient le même jour et en journée sauf en Coupes d'Europe, c'était le mercredi soir je crois.
    Puis quelques années plus tard, au début des années 70, notre Bernard Lacombe et Serge Chiesa, Sans oublier Jean Tigana à la fin des années 70.
    Le purgatoire en 2ème division avec quand-même notre Eugène "Kaboongooo"... et l'arrivée "DU" Président et tout ce qui s'en est suivi...
    Ahhh Gerland! On ne sentait ses courants d'air que les jours de défaite.

    À Décines, nous sommes pratiquement tout le temps exposés aux courants d'air!

  8. Polygone - mer 5 Oct 22 à 0 h 37

    J ajouterai même que cette information ne devrait même pas apparaître sur ce site qui est avant tout sportif

    1. JUNi DU 36 - mer 5 Oct 22 à 0 h 47

      Au contraire ça fait du bien de parler de d'autres sujets, surtout dans ces moments compliqués.

  9. Juninho Pernambucano - mer 5 Oct 22 à 0 h 53

    On était assis à même le béton dans les virages , et parfois dans les escaliers les grands soirs comme celui où le record du stade fut battu avec la réception des verts.
    Il n'y avait pas de toit on était en plein vent et parfois sous la pluie, le froid .
    Il y avait quand même du monde et on se serrait pour se tenir chaud.

    Je me souviens du premier match de sydney Govou , de vikash dhorasso qui nous régalait .
    C'est jean tigana qui m'avait le plus impressionné.
    Coup d'envoi il était tout jeune , il dribble tout le monde au milieu, on se demandait qui c'était ?
    Et puis il y eu Sonny.
    Il faisait lever le stade , qu'est ce qu'il était beau à voir jouer.
    Je n'ai jamais revu un attaquant avec une telle classe, une telle technicité.
    C'était la belle époque.
    Et Bernard Lacombe était allé chercher juni au Brésil, il ne s'était pas trompé....

    1. tigana66 - mer 5 Oct 22 à 7 h 34

      Tigana, mon idole aussi et quels milieux il y avait, Chiesa, Tigana, Moizan, Fournier qui débutait. Et on pouvait les voir à la sortie des vestiaires (je me rappelle que certains fumaient leur clope). Et puis le jour de mon annif… un mois de mai 2002 magnifique, merci Juninho, Sonny, Diarra, Govou et tous les autres. Bonne journée à tous…

      1. Mopi do Brasil - mer 5 Oct 22 à 23 h 39

        Moi aussi, j'étais un grand fan de Tigana, et je le suis resté encore maintenant plein de souvenirs qui me reviennent juste en évoquant son nom.
        À Gerland, j'aimais aussi plus l'ambiance des kops installés en tribunes latérales, les merguez, l'impression de faire partie d'une grande famille. Quelle nostalgie dans les commentaires, aujourd'hui 😉

      2. ChiesaLacombeDiNallo - jeu 6 Oct 22 à 0 h 00

        En plus, Tigana a été un des meilleurs entraîneurs de l'histoire de l'OL. Par rapport à Domenech, le contraste était saisissant au niveau du fond de jeu. D'un seul coup, ça s'est mis à jouer au foot.

      3. Dufduf - jeu 6 Oct 22 à 0 h 05

        +1 . Avec Tigana nous avons vu la lumière. Le gars a , pour la première fois , fait terminer l'OL au-dessus de la 3ème place. ( Je ne reviendrai pas sur la médiocrité et la grisaille de son prédécesseur ) .
        Le plus beau jeu que j'aie vu pratiquer chez nous.

    2. Dufduf - mer 5 Oct 22 à 23 h 58

      @Juninho Pernambucano Merci de ne pas oublier Marcelo Kiremidjian dans nos recrutements brésiliens.
      C'est lui qui pointait du doigt les opportunités, avec un oeil quasi-infaillible.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut