Gédéon Kalulu lors de sa formation à l’OL.

La Ligue 1, Gédéon Kalulu "l’a touchée du bout des doigts à l’OL"

A 24 ans, Gédéon Kalulu va découvrir la Ligue 1 cette saison. S’il a participé à la montée d’Ajaccio, c’est sous les couleurs de Lorient qu’il touchera à ce rêve espéré à l’OL.

Le 5 août prochain, l’AC Ajaccio sera au Parc OL pour lancer la saison 2022-2023 contre l’OL. Néanmoins, il n’y aura pas de traces de Gédéon Kalulu dans les rangs corses. Ayant grandement participé à la remontée du club dans l’élite la saison dernière, le défenseur congolais a mis les voiles durant après trois saisons sur l'île de Beauté. Direction la Bretagne et le FC Lorient. Pour Kalulu, il faudra donc attendre mars 2023 pour faire son retour sur ses terres, dans l’enceinte de Décines.

Néanmoins, Gédéon Kalulu va pouvoir vivre une grande première lors de la 1ere journée de Ligue 1. A 24 ans, le frère d’Aldo va découvrir pour la première fois le championnat de France après avoir goûté à la réserve de l’OL puis un prêt à Bourg Péronnas et enfin trois saisons à Ajaccio. Après avoir pris son mal en patience et franchi les étapes les unes après les autres, l’ancien San-Priot va pouvoir savourer avec comme entrée un derby contre Rennes, d’un certain Bruno Genesio. "La Ligue 1, je l’avais touchée du bout des doigts avec l’Olympique Lyonnais, où j’ai été formé, avoue-t-il à Ouest France. J’ai eu la chance de côtoyer le groupe professionnel de Bruno Genesio pendant deux ans, mais sans avoir l’occasion de jouer en Ligue 1."


Kalulu : "On apprend à tout âge"


S’il avait rêvé s’imposer sous le maillot lyonnais comme Pierre, son cadet, Gédéon Kalulu estime que son heure n’était pas venue dans son club formateur, ne se cherchant pas d’excuse sur ce regret. Encore trop vert et peut-être pas assez pro, il n'a pas eu cette chance mais comme bien se rattraper durant son aventure avec les Merlus. "La concurrence était rude à mon poste. J’étais plus jeune aussi. J’avais du potentiel, mais il me manquait sans doute l’expérience qu’avaient mes coéquipiers, poursuit-il. Il manquait peut-être aussi cette concentration sur le long terme, pour être capable de rester performant sur 90 minutes. On n’est jamais parfait, on apprend à tout âge, mais je pense qu’aujourd’hui, je possède ces éléments que je n’avais pas à l’époque." Quatre ans après son rendez-vous manqué avec l'OL, Gédéon Kalulu va plus que pouvoir le toucher des doigts, il va pouvoir croquer sa chance à pleines dents.

8 commentaires
  1. Yassman - ven 8 Juil 22 à 15 h 35

    J'aime beaucoup cette humilité.

    Il n'a aucune amertume et concède qu'il n'était pas prêt.

    Bonne chance à toi et belle carrière !

    1. Juninho Pernambucano - ven 8 Juil 22 à 20 h 03

      Bonne pioche pour Lorient.
      Bel état d'esprit et un joueur qui a su être patient et monter en gamme sans brûler les étapes.

    2. godefroy - sam 9 Juil 22 à 7 h 22

      C’est clair, rafraîchissant ce genre de propos

  2. Darn - ven 8 Juil 22 à 15 h 48

    Et un but encaissé en mars 2023 !

    1. OL-91 - ven 8 Juil 22 à 16 h 54

      À qui se fier, le danger viendra donc de partout !

  3. JUNi DU 36 - ven 8 Juil 22 à 19 h 49

    Non j'ai dit non je descend à Gedeon... 😁

  4. Cicinho - ven 8 Juil 22 à 21 h 20

    Je l'avais vu jouer en moins de 19 en def centrale et j'avais beaucoup aimé sa qualité de relance, il était sans doute un peu petit pour jouer à ce poste d'où le décalage à droite, mais je pense qu'il peut faire son trou en l1

  5. poussin - sam 9 Juil 22 à 7 h 34

    il veut pas devenir latéral gauche comme son frere ???

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut