Pierre Sage, entraîneur de l'OL, lors de la défaite contre Rennes
Pierre Sage, entraîneur de l’OL, lors de la défaite contre Rennes (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Ligue 1 : dans le dur, l’OL peut compter sur les faux-pas de ses concurrents

Battu pour la deuxième fois en deux matchs en 2024, l’OL est retombé dans une spirale négative en Ligue 1. Toutefois, la formation lyonnaise reste barragiste et n’est qu’à trois points de la 12e place.

Après l’embellie de décembre, la déconvenue de janvier. Requinqué par ses trois victoires de suite en Ligue 1 avant les vacances de Noël, l’OL n’a pas réussi à surfer sur cette dynamique en championnat. Pour ses deux premiers matchs en 2024, la bande à Pierre Sage s’est inclinée à deux reprises. Contre Le Havre (3-1) puis face à Rennes (2-3), vendredi soir. Un zéro pointé qui ne fait clairement pas les affaires lyonnaises dans la course au maintien.

L’entraîneur lyonnais répète qu’il fallait encore 18 points sur la phase retour pour assurer une place dans l’élite et l’OL prend déjà du retard sur ce tableau de marche qui correspondrait désormais a minima six victoires sur les quinze prochains matchs. Mission impossible ? Il ne faut pas enterrer les coéquipiers d’Alexandre Lacazette trop vite, d’autant plus que dans leur malheur, les Lyonnais peuvent compter sur un relatif statu quo dans cette bataille pour ne pas descendre.

En s’inclinant en ouverture de la 19e journée, l’OL aurait pu voir ses concurrents directs prendre de l’avance ou combler ce retard. Finalement, la formation rhodanienne est toujours barragiste à l’issue de cette nouvelle journée de championnat. Aucun des concurrents ne s’est imposé et le club lyonnais pointe à trois longueurs de la 12e place occupée par Montpellier avant de recevoir l’OM dimanche (20h45).

Seulement, c’est plutôt dans le rétroviseur qu’il faut surtout regarder et en accrochant respectivement Strasbourg (1-1) et Le Havre (3-3), Clermont et Lorient ont repris un point sur les Lyonnais. Ces derniers n’ont qu’une petite unité d’avance sur le voisin clermontois tandis que les Merlus sont à une victoire. Pouvant aussi bien regarder vers le haut que vers le bas, l’OL montre que la lutte pour le maintien s’annonce acharnée et qu’il faudra vraiment une série pour se donner de l’air. 

6 commentaires
  1. Juninho38
    Juninho 38 - lun 29 Jan 24 à 14 h 15

    leurs concurrents justement , se sont bien battus et n'ont pas perdu hier , à savoir clermont et lorient !!!!
    deux équipes qui n'ont rien à envier à l'ol , on en est la !!

    Modéré
  2. Toitoi
    Toitoi - lun 29 Jan 24 à 14 h 17

    Si l'OL ne gagne pas, n'est même pas fichu de faire un nul sur ses terres, alors nous continuons de voir les autres s'éloigner lorsqu'ils font des nuls !

    Et c'est pire que ça, puisque cela signifie que malgré la médiocrité des autres, nous faisons encore pire !

    Modéré
  3. Avatar
    Ambroise - lun 29 Jan 24 à 14 h 38

    C’est un mini championnat des équipes en difficulté cette saison.

    Ni l’OL ni les autres ne sont en capacité d’enchaîner 5 résultats positifs en championnat.

    Une fois ce mercato refermé nous verrons bien qui a su faire les bons ajustements pour relancer son club.

    Allez l’OL.

    Signaler
  4. Juninho38
    Juninho 38 - lun 29 Jan 24 à 17 h 36

    Voir l'OL se retrouver à batailler avec les petites équipes du bas de tableau, on n'avait plus vu ça depuis Raymond Domenech.
    Grandeur et décadence.
    Et malgré tout , il y avait 40000 supporter vendredi soir
    Quel public et quel gâchis !

    Modéré
    1. Aveugle, honteux mais lyonnais
      Aveugle, honteux mais lyonnais - lun 29 Jan 24 à 22 h 02

      Désolé, j'ai appuyé sur la mauvaise touche. Je voulais juste réagir à ce que tu avais écrit. Je ne suis pas fan de Domenech. Il a ses qualités et ses défauts, mais pour moi, je l'associe à un joueur fidèle à son club et qui s'est engagé pour lui (je n'ai pas l'age pour l'avoir vu jouer) et à un entraineur qui a mené le club en 1e division et qui a posé les jalons de la réussite (ca, je l'ai vécu). Donc, je te trouve très sévère. J'ai du respect pour lui pour cela. Il est né dans le quartier de la famille de mon père. C'est un pur lyonnais.

      Modéré
  5. Juninho38
    Juninho 38 - lun 29 Jan 24 à 21 h 18

    des nouvelles de romain faivre , et d'un concurrent direct de l'ol

    A la lutte pour son maintien en Ligue 1, le FC Lorient va perdre Romain Faivre (25 ans, 17 matchs et 5 buts en L1 cette saison). Après la tendance d'abord évoquée par L'Equipe dimanche, d'autres sources confirment que le prêt du milieu offensif sera interrompu. Bournemouth va effectivement récupérer son joueur, dont les relations avec le coach lorientais Régis Le Bris seraient tendues.

    Attendu en Angleterre dès mardi, Faivre devrait être remplacé par l'ailier de Nice Badredine Bouanani (19 ans, 7 apparitions en L1 cette saison), annonce Foot Mercato, qui parle d'un prêt payant sans option d'achat.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut