Alexandre Lacazette lors de Brest - OL en décembre 2022
Alexandre Lacazette lors de Brest – OL en décembre 2022 (Photo by DAMIEN MEYER / AFP)

Ligue 1 : l’OL est la troisième équipe qui tente le plus sa chance

En panne sèche de buts dans le jeu depuis trois matchs, l’OL est pourtant l’une des équipes qui tentent le plus de tirs en Ligue 1. Une statistique qui interpelle alors que le club lyonnais n’a que la 10e attaque.

Comme le dirait si bien Laurent Blanc, "essayer c’est bien, réussir et y arriver c’est mieux". Cette déclaration, l’entraîneur de l’OL l’a faite au moment d’expliquer le visage de son équipe pendant les matchs et de son envie d’essayer. Elle vaudrait également pour le secteur offensif et ses difficultés à trouver le chemin du but. En championnat, les Lyonnais n’ont plus marqué dans le jeu depuis le match contre Brest. Alexandre Lacazette a bien marqué contre Strasbourg mais ce fut sur penalty. L’OL a toutes les difficultés du monde à trouver la faille et ce n’est pourtant pas faute d’essayer.


40% de tirs cadrés pour 28 buts


Depuis le début de la saison, les coéquipiers de Corentin Tolisso ont pris leur chance à 273 reprises. Un total qui fait de l’OL la troisième équipe à avoir le plus tenté depuis 19 journées derrière Lille (283) et le PSG (282). Avec 40% de tirs cadrés, le club lyonnais reste d’ailleurs dans le top 5 dans cet exercice. Seulement, ces tirs ne se concrétisent pas assez avec des buts. Dans le top 5 des actions offensives, l’OL n’est finalement que la 10e attaque de Ligue 1 à la mi-saison (28 buts). Une inefficacité qui a très sûrement coûté des points sur les 1710 minutes jouées depuis début août.

20 commentaires
  1. Dragon2332 - jeu 19 Jan 23 à 13 h 54

    40% de tirs cadrés genre les passes d'Aouar au goal adverse ? 😂😂😂

    Et sinon, lorsque le ballon touche un poteau ou la barre mais ne rentre pas, il n'est pas considéré comme cadré ...

    Signaler
  2. le_yogi - jeu 19 Jan 23 à 13 h 59

    "réussir et y arriver c'est mieux", je me souviens qu'avec JP on avait déjà échangé au sujet de la comm cryptique de Lolo, eh bien là j'aurais encore besoin qu'on m'explique la juxtaposition de ces 2 verbes 😆 Comment on pourrait éventuellement "réussir" sans pour autant y "arriver" ? Je ramasse les copies dans 2 heures 😆

    Signaler
    1. OLVictory - jeu 19 Jan 23 à 14 h 07

      On dirait du Luis Fernandez
      Le jouor, il doit y parvenir, y arriver, réussir, aboutir, transformer, atteindre son but, venir à bout, concrétiser, il doit faire tout ça le jouor !

      Signaler
      1. le_yogi - jeu 19 Jan 23 à 14 h 11

        Excellent !!! C'est ouf je pensais être le seul à discuter de ça avec mes quelques camarades footeux. Déjà oui, le "jouor" 😆 et puis il a cette syntaxe si caractéristique qui consiste à accumuler minimum 3 synonymes à chaque fois, comme si ça étayait sa démonstration. Souvent pour dire des truc en réalité très simples d'ailleurs ! Il me régalait dans "Luis Attaque", du grand art. Car en plus il a pas mal d'humour sur la question, donc c'est de bonne guerre 🙂

    2. Darn - jeu 19 Jan 23 à 16 h 20

      Tu peux réussir à marquer mais ne pas arriver à gagner... Cf. contre le RCSA.

      Je me fais l'avocat du diable cryptique.

      Signaler
      1. le_yogi - jeu 19 Jan 23 à 19 h 09

        Ok je note, plutôt pas mal comme explication ^^

  3. Philippeb - jeu 19 Jan 23 à 14 h 02

    Les statistiques !
    Tenter sa chance quand quinze joueurs sont dans la surface, c'est pas pareil que d'arriver à deux ou trois.
    Lyon joue toujours en attaque placée, passes dans les pieds, sans débordements ni permutations, contre des adversaires qui défendent en bloc et qui contrent. Bien sûr le taux de réussite des tentatives n'est pas le même.
    Pareil pour la possession, on l'a facilement.
    Quand on est dans la difficulté on n'essaye pas de jouer comme le Barça de Guardiola, on serre le jeu, bloc plus bas, avec un peu d'espaces devant. Ça fait des années que ça dure...

    Signaler
    1. OLVictory - jeu 19 Jan 23 à 14 h 09

      Autrement dit mais en plus rapide, cultiver la possession stérile

      Signaler
  4. SapeCommeJallet - jeu 19 Jan 23 à 14 h 14

    J’ai vu d’autres stats passer sur Twitter aujourd’hui, qui mettent l’OL quasiment en tête sur tout les aspects.
    Par exemple l’OL est l’équipe qui récupère le ballon le plus vite de L1 après l’avoir perdu.
    Quand on a Rennes, Lille, Lens, Marseille pour qui le
    Pressing est le point le fort…
    Après quand on voit le deuxième but encaissé contre Strasbourg, on peut récupérer autant de ballons qu’on veut si on prend un but sur une passe du gardien à l’attaquant en traversant tout le terrain, on comprends mieux nos résultats.

    Signaler
    1. le_yogi - jeu 19 Jan 23 à 14 h 28

      Oui cette stat est particulièrement intéressante. J'espère qu'elle fera réfléchir 2 minutes les apprentis managers colleurs d'affiches et ceux qui pensent que tout n'est qu'une question de se "bouger" ou de "mouiller le maillot"... Les efforts sont là, mais pas dans la bonne direction semble-t-il. Donc la question est plutôt au niveau du puzzle tactique et de son animation, et de comment redonner confiance à ce groupe. Je me demande juste dans quelle mesure le style qu'on a pratiqué sous Bosz pèse sur ces stats ? Car c'était surtout sa patte le pressing haut. On voit un peu moins ça avec Lolo.

      Signaler
  5. OLVictory - jeu 19 Jan 23 à 14 h 20

    Toutes ses stats auraient tendance à contredire un peu l'idée d'un milieu de terrain faible.
    On manque surtout de vitesse pour surprendre l'adversaire et probablement encore plus de précision chez nos joueurs offensifs

    Signaler
  6. Lyonnais19 - jeu 19 Jan 23 à 14 h 55

    On a pas suffisamment de joueur pour marquer. Ca peut paraître basique comme explication mais si on regarde notre équipe. Quel joueur est capable de passer le barre des 10 actions décisives en championnat par an (passes et buts) : Lacazette, Toko, Tété. Voilà
    Si on compare ces dernières années nous avions 4 à 5 joueurs à vocation offensive sur le terrain capable de passer cette barre (Depay, Traore, Fekir, Mariano, Aouar voire Ndombele avec ses passes) puis Depay, K2R, Toko, Paqueta et Aouar. Nos milieux ne sont pas décisifs. Il faut au moins 4 ou 5 joueurs qui sont capable de ca dans un effectif, ça n'oblige pas le 9 à marquer en permanence. Le danger vient de partout et c'est plus compliqué à défendre. Et surtout ceux qui sont sur le terrain sont plus cliniques face au but. Caqueret Lepenant ou Mendes n'en sont pas capable, d'où l'inutilité de les faire jouer ensemble.
    Coco Tolisso en était capable avant mais vu qu'il a reculé sur le terrain c'est plus compliqué.

    Signaler
    1. OLVictory - jeu 19 Jan 23 à 15 h 03

      Sur le papier, Lacazette, Toko, Tété, Aouar, Cherki, Tolisso, Dembélé, l'ont déjà fait.
      Le truc, c'est qu'ils ont tous une excuse pour ne plus le faire.

      Signaler
      1. Lyonnais19 - jeu 19 Jan 23 à 18 h 58

        Je parlais au niveau du 11 titulaire.

    2. westkanoute - jeu 19 Jan 23 à 15 h 04

      tu oublies Dembélé dans l'équation.
      Il en est capable puisqu'il l'a déjà fait.

      Signaler
    3. Sebepe - jeu 19 Jan 23 à 15 h 24

      très bonne observation. Gusto ne marque pas non plus, Tagliafico a quelques stats offensives (quand Toko veut bien le lancer coté gauche).
      Qu'il est loin le temps où on alignait Fekir, Mariano, Traoré et Toko 4 attanquants à +15buts dans la saison.

      Signaler
      1. Darn - jeu 19 Jan 23 à 16 h 47

        Memphis plutôt que Toko non ?

  7. Olyonn@is - jeu 19 Jan 23 à 15 h 01

    Tu as tout dis Lyonnais19!

    +1000

    Signaler
  8. OL-91 - jeu 19 Jan 23 à 17 h 30

    Mais premier pour la baballe.

    Signaler
  9. Olyonn@is - jeu 19 Jan 23 à 17 h 34

    Je plussoie la baballe notre cheval de bataille.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut