Hacken – OL féminin (Photo by Adam IHSE / TT NEWS AGENCY / AFP)

Ligue des champions : l’OL décroche un 1er succès à Zürich (0-3)

Dans l’obligation de gagner, l’OL n’a pas eu à forcer son talent face au FC Zürich (0-3). Ayant fait le break dès la 1re mi-temps, les Lyonnaises se relancent dans cette campagne européenne.

Le contrat avait été fixé par Sonia Bompastor mercredi et il a été rempli. Après deux contreperformances contre Arsenal (défaite 5-1) et la Juventus Turin (1-1), l’OL se devait de l’emporter face au FC Zürich pour continuer à croire en ses rêves de doublé. Enfin plus que le doublé, en ses chances de qualification. Contre une valeureuse mais limitée équipe suisse, les Fenottes n’ont pas forcément eu besoin de forcer pour faire la différence (0-3). Il faut dire qu’après seulement quatre minutes de jeu, les Lyonnaises ont réussi à faire ce qu’elles avaient tant de mal depuis le début de la saison.

Ouvrir rapidement le score pour "faire mal" comme l’avait souhaité Sonia Bompastor. Prolongée en début de semaine, Melvine Malard a parfaitement fêté ce nouveau contrat avec l’ouverture du score. Semblant plus libérée même si certaines décisions restent encore trop individuelles, l’attaquante lyonnaise s’est involontairement montrée décisive sur le but du break lyonnais. Après avoir parfaitement décalé Eugénie Le Sommer, la Réunionnaise a vu son contrôle raté se transformer en passe décisive pour Signe Bruun (2-0, 34e). A son avantage contre Le Havre, la Danoise valide enfin cette bonne passe individuelle avec un but, son premier de la saison. Et même un deuxième sur une nouvelle offrande de Malard cette fois bien sentie (66e).


Marozsan a rejoué au football


Dans un système hybride entre le 4-4-2 ou le 4-1-4-1 avec Lindsey Horan plus reculée, l’OL s’est enfin montré offensif même s’il a encore péché. Avant que Bruun ne fasse le break, Delphine Cascarino avait été mise en échec par la portière adverse quelques secondes auparavant tandis que Eugénie Le Sommer (31e), Benyahia (86e) ou encore Malard (50e, 54e) se sont essayées de loin. Tout n'est pas encore parfait face à une équipe de Zürich qui ne s'est pas montrée à l'attaque mais par les temps qui courent s'imposer par trois buts d'écart est toujours bon à prendre. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, le large score a permis à Dzsenifer Marozsan de faire son retour à la compétition pendant un quart d'heure.

11 commentaires
  1. JUNi DU 36 - jeu 24 Nov 22 à 20 h 41

    Joli match. Ça fait plaisir de voir les filles avec autant de rigueur et d'enthousiasme.
    Bravo aux Zurichoises aussi qui n'ont pas fermées le jeu. Et la gardienne chapeau pour des arrêts magnifiques 👍

    Signaler
  2. OL-91 - jeu 24 Nov 22 à 20 h 42

    Un meilleur collectif. Il faut prendre en compte que les Suissesses jouent fairplay et plus mesuré que les tamponneuses d'autres clubs.

    Signaler
  3. dede74 - jeu 24 Nov 22 à 20 h 48

    Et, que dire de l'arbitrage, très bon et neutre, du trio allemand, en Suisse allemande ? nous en doutions et bien, si tous les arbitres étaient aussi bons, ce serait super.
    OK, le match était plutôt facile à diriger mais quand-même, il faut reconnaître que ce trio jouait juste !

    Signaler
    1. isabielle - jeu 24 Nov 22 à 21 h 40

      .... désolé, j'avais vraiment une crainte pour l'arbitrage.... serais-je devenu un peu parano ?

      Signaler
  4. Le Bon - jeu 24 Nov 22 à 20 h 51

    Match très sérieux, les entrées ont été bonnes, mais je suis inquiet pour Selma.
    Alice a encore franchi un palier mais en avait plein les pattes à la fin. Signe aussi. Mais cela fait plaisir de la voir se libérer.
    Maro sait encore jouer au foot.
    Benyahia une future grande et Becho qui a mûri.
    Plus toutes les autres.
    Il va falloir récupérer pour dimanche...

    Exact pour l'arbitrage, Dédé.

    Signaler
  5. Dede Passion 69 - jeu 24 Nov 22 à 20 h 52

    Le boulot est fait, c'était indispensable.

    Match plaisant à regarder, peu de fautes, pas d'anti jeu, l'excellent commentaire d'Olivier, et il faut le souligner , un arbitrage parfait .
    Horan monstrueuse qui porte 'l'équipe, nos gamines Alice, Inès, Becho, très intéressantes et largement au niveau.
    Melvine toute proche du doublé sans une gardienne excellente, avec aussi une passe dé. On ne va pas la bruler tout de suite.

    La route est maintenant ouverte pour la qualif.

    Merci les filles !👏

    Edit, dede, j'ai posté avant d'avoir lu ton com, oui l'arbitrage 👍👍👍

    Signaler
  6. Poupette38 - jeu 24 Nov 22 à 21 h 24

    D'accord avec vos commentaires .
    Je respire, je ne connaissais pas l'équipe de Zurich, sauf qu'à la belle époque l'OL leur en passait 7 ou 8 mais c'était une autre époque .
    Les zurichoises n'ont pas été trop dangereuses (toujours hors jeu) .
    Selma n'avait pas l'air très en forme, sera t'elle présente dimanche ?
    Gros match dimanche , repos, repos

    Signaler
    1. Dede Passion 69 - jeu 24 Nov 22 à 21 h 34

      Exact , Selma se tenait la cuisse strappée, et a même boitillé q.q. minutes ...
      Inquiétant, ce désir de bruler les étapes, mais c'est la LDC, et frustrant de ne pas y être, voire même de risquer de perdre sa place.
      M'étonnerai qu'elle joue dimanche....

      Signaler
  7. isabielle - jeu 24 Nov 22 à 21 h 38

    je suis ok avec vous tous, les fans des fenottes....
    Merci aux suissesses de ne pas avoir fermé le jeu et de ne pas avoir blesser une lyonnaise par maladresse.
    Pour dimanche ce sera encore un combat de rue avec les parisiennes, alors prudence, gardez le rythme les filles, et continuez à jouer juste.... ça va l'faire !

    Signaler
  8. dede74 - jeu 24 Nov 22 à 21 h 57

    A la pause, la Juve et Arsenal 0-0, le italiennes ferment bien la porte, difficile de leur marquer des buts, elle pratiquent bien le catenaccio on s'en est aperçu? Arsenal joue moins bien que contre nous, c'est vrai que nous n'étions dans le match ce soir là snif.
    Match plus "rugueux" que le nôtre !
    Si nous continuons à jouer comme ce soir, ce sera bien, pour dimanche et pour mercredi prochain.

    Signaler
  9. JUNi DU 36 - jeu 24 Nov 22 à 22 h 19

    Barcelone en a passé trois au Bayern

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut