Moussa Dembélé face au gardien du FC Porto, Diogo Costa (Photo by MIGUEL RIOPA / AFP)

L’OL qualifié 12 fois sur 14 après avoir gagné à l’extérieur

En battant Porto sur sa pelouse, l’OL s’est entrouvert les portes des quarts de finale de Ligue Europa. Dans son histoire, le club lyonnais s’est qualifié 86% du temps après avoir gagné à l’extérieur.

Il faut remonter à 2017-2018 pour trouver trace d’une défaite de l’Olympique lyonnais à domicile en Ligue Europa. C’était contre le CSKA Moscou (2-3) et ce match hante encore les supporters lyonnais. Cette défaite contre les Russes est d’ailleurs une anomalie dans le passé européen de l’OL.

En effet, en allant chercher une courte victoire (0-1) sur la pelouse moscovite, les hommes de Bruno Genesio avaient de quoi être optimistes au moment d’aborder le match retour. En effet, d'après Opta, quand l’OL s’était imposé à l’extérieur lors d’un match aller de coupe d’Europe, il s’était qualifié à 12 reprises sur 13 tentatives.


86% de réussite après avoir gagné à l’extérieur


Malheureusement, la règle encore en vigueur des buts à l’extérieur avait permis au CSKA (2-3) de se qualifier pour les quarts de finale et ainsi mettre un terme à la statistique qui disait que lorsque l’OL s’imposait 1-0 à l’extérieur, il s’était toujours qualifié pour le tour suivant.

Jeudi soir, l’OL est en ballotage favorable en Ligue Europa après sa courte victoire à Porto. Et avec l’histoire lyonnaise en coupe d’Europe, ce succès serait presque synonyme de qualification si l’on s’en réfère aux statistiques. Mais, on sait tous que la réalité du terrain est différente…

6 commentaires
  1. Darn - jeu 17 Mar 22 à 13 h 27

    Mauvais souvenir, stat qui fait peur, le stress monte d'un cran !

  2. Tongariro - jeu 17 Mar 22 à 13 h 49

    Le match contre le CSKA, j'y étais...
    Quelle honte.
    Alors que la finale était à domicile cette saison (que l'OM y était).

    Je pensais que ce match sonnerait la fin de Genesio qui avait été dépassé..
    Marcelo (si adulé par certains ici) avait été ridicule, comme Diakhaby, sans parler de Tete et Marcal (qui en plus s'était chauffé avec Genesio).
    Tousart nul au milieu aussi.
    Mais alors le pire du pire le trio Memphis Mariano Cornet où chacun jouait pour sa gueule, à tel point que j'avais été heureux de l'entrée de Traoré (c'est dire)...

    L'un des pires matches de l'OL de cette dernière décennie.
    Une humiliation, vu le contexte.

    1. Sony07 - jeu 17 Mar 22 à 14 h 01

      Tout dépendra de l'équipe qui jouera ce soir : celle qui a joué Porto où celle qui n'a pas joué contre Rennes...

    2. Jean-Jacques 2 bouts - jeu 17 Mar 22 à 14 h 05

      Ces stats ne valent plus rien avec la fin du but qui comptait double à l'extérieur. Je le regrette car je m'étais habitué à faire des calculs pendant les matches c'était pas toujours simple.

  3. patsso - jeu 17 Mar 22 à 14 h 56

    SEULE LA MENTALITÉ AFFICHÉE FERA LA DIFFÉRENCE ☝

  4. OL-91 - jeu 17 Mar 22 à 19 h 04

    Nos Lyonnais n'aiment pas les allers-retours et généralement naufragent dans un des deux. Le seul espoir vient qu'ils ont alterné récemment un mauvais match, un bon match, un mauvais match...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut