Corentin Tolisso face à Dango Ouattara (Lorient – OL) (Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Lorient - OL (3-1) : "On pèche à l’extérieur", regrette Corentin Tolisso

Défait pour la première fois de la saison à Lorient (3-1), l’OL doit faire face à ses vieux démons. Corentin Tolisso regrette que les bonnes dispositions à domicile ne se voient pas à l’extérieur.

Son entrée a coïncidé avec un visage bien plus séduisant de l’OL. Peut-être la preuve que son retour ainsi que celui d’Alexandre Lacazette allait apporter ce supplément d’âme au club lyonnais même s'ils ne seront pas les sauveurs. A la 46e minute, le ballon lobé de Corentin Tolisso vers son capitaine n’a pas été loin de faire mouche et changer le cours de ce match contre Lorient. Malheureusement, mercredi soir, l’OL est reparti avec zéro point du Moustoir (3-1) et toujours les mêmes problèmes face à des équipes compactes.

Après la rencontre, le numéro 88 regrettait que les éclaircies de Décines ne trouvent pas écho loin des bases."Ca a été compliqué, on n’a pas réussi à trouver l’espace. On a quand même eu des occasions mais le gardien a fait des beaux arrêts, a déclaré Tolisso au micro de Prime Video. On était sur une bonne dynamique, ça fait toujours mal surtout qu’on voulait vraiment venir faire quelque chose à l’extérieur. On a tout gagné à domicile et c’est à l’extérieur qu’on a péché, qu’on a perdu tous nos points donc il faut continuer à travailler, on a un gros match dimanche et il faut absolument gagner."


Tolisso : "On voulait ne pas prendre de but en contre..."


Entré en même temps que Moussa Dembélé, Corentin Tolisso a apporté une caution technique au milieu pendant la deuxième période, volonté pratiquement inexistante dans l’entrejeu lyonnais durant le premier acte. Mais à force de pousser pour recoller au score, l’OL s’est forcément fait avoir par la tactique adverse qui ne demandait qu’à exploiter les boulevards laissés par cette volonté de jouer vers l’avant. "On a essayé de jouer avec Moussa et Alex devant. Il fallait garder un certain équilibre pour ne pas prendre de contre. Malheureusement, on en a pris un… Il faut relever la tête, on a un gros match dimanche et il faut absolument gagner."

La culture de l’instant n’est jamais bonne mais à Monaco, l’OL ne pourra clairement pas se louper. Comme quoi, tout va très vite dans le foot.

19 commentaires
  1. Olbra - jeu 8 Sep 22 à 9 h 47

    C'est probablement plus complexe que ça, mais j'ai l'impression qu'il nous manque un peu de "pression" quand on joue à l'extérieur pour maintenir nos jouers réveillés.
    À domicile, les supporters jouent ce rôle. À l'extérieur, ce n'est pas le muet Bosz au bord du terrain qui le fait.

    Je ne pense pas qu'il soit une coïncidence que notre meilleure période récente ait été sous Garcia. Avec tous ses défauts (moi qui ne l'aime pas pourrais en citer quelques uns), il restait tout le temps en train de donner des instructions à bord du terrain et de crier histoire de garder nos joueurs réveillés.

    Signaler
    1. Darn - jeu 8 Sep 22 à 9 h 56

      Bosz muet ? Vraiment ? Tu n'as pas vu sa colère sur le but de Mendès ? Tu n'as pas vu l'arbitre le reprendre pour lui dire de se calmer ?

      Signaler
  2. Poupette38 - jeu 8 Sep 22 à 9 h 54

    Je n'ai pas pu regarder ce match mais de ce que j'ai entendu, on prend les 2 premiers buts sur une erreur individuelle non ?
    Ce que je ne comprend pas, c'est cette possession de balle stérile et qu'on insiste à jouer de cette manière .
    Alors que tu as la possibilité de passer 2e au classement, tu ne vois pas les joueurs se défoncer sur le terrain, aucune envie . Lens les a "défoncé" de cette façon en mettant beaucoup de rythme . A l'allure où l'OL joue comment voulez-vous les déstabiliser .
    Les prochains matchs me font peur, monaco, paris , Lens
    Moi aussi je le trouve trop passif au bord du terrain . Sampaoli le faisait très bien

    Signaler
    1. Philippeb - jeu 8 Sep 22 à 10 h 43

      Franchement le premier but sur une erreur individuelle c'est une mauvaise analyse,. Évidemment Mendes fait faute sur l'attaquant mais c'est pas particulièrement une erreur ( sauf si on veut crucifier Mendes !) Ça arrive à chaque match. Ce premier but s'explique surtout par un excellent coup franc du jeune Le Fée.
      Pour preuve il y'a presque exactement le même coup franc pour nous quelques minutes après et notre meilleur joueur Lacazette ne le marque pas.
      Et si ça avait été l'inverse ?

      Signaler
      1. Poupette38 - jeu 8 Sep 22 à 14 h 21

        Simple comme réponse, ça fait tellement longtemps que l'on a pas marqué sur un coup franc direct .
        Non, le dernier marqué sur un tir de Mendes a été remis du dos par le gardien
        Ce que je veux dire c'est que c'est un faute idiote juste à la limite des 16m + son comportement sur leur 2e but, ça fait beaucoup dans le même match

  3. Gerard de Villieu - jeu 8 Sep 22 à 10 h 20

    Et dire qu'on voulait jouer la Ligue des Champions...Sérieux?

    Signaler
  4. Philippeb - jeu 8 Sep 22 à 10 h 57

    Bosz est un petit malin, il arrive à faire croire que les joueurs n'ont pas couru en première mi-temps et que c'était beaucoup mieux en deuxième.
    Ouais ! Moi j'ai trouvé que c'était assez proche. Une philosophie naïve de notre part sur tout le match ou l'on presse haut avec donc très peu d'espace pour attaquer et des espaces derrière pour se faire contrer, le gagapressing de Bosz dans toute sa splendeur. Beaucoup d'énergie dépensée en première mi temps, mais le Lorientais marque son coup franc et Lacazette loupe le sien. Et Mendes fait une grosse erreur. 2-1.
    En deuxième mi temps Lorient nous contre encore, avec une occasion franche, but. Forcément Lorient avec deux buts d'avance gère et se referme encore plus, on a la possession et pas mal de demi occases. 1-0.

    Signaler
  5. olgoneforever - jeu 8 Sep 22 à 11 h 24

    Le coup franc de Le Fée est magnifique !...
    Juni...je ne me rappelle plus de l expression.... d ailleurs les coups de pieds arrêtés on en parle? ...
    C est bien les constats de pêche du captain peter et du matelot tolisso ... mais maintenant va falloir aller à la pêche au gros ! Et là il va falloir souquer ferme ...
    Encore une fois cette saison il y a un coup à jouer avec la CdM en hiver et pas d europe pour nous ... et pour l instant je ne sens pas captain peterdébordant d enthousiasme et de motivation ...et surtout d adaptation avec son équipage depuis plusdun an qu il tientla barre....patience comme a la pêche !

    Signaler
  6. kedocteur - jeu 8 Sep 22 à 11 h 31

    au delà de la mauvaise mi_temps de Thiago Mendes , il me semble qu'il faut que les têtes pensantes de l'OL réfléchissent à la tactique de Peter Bosch qui consiste, tout le monde le sait en France, à jouer très haut, donc à contraindre l'adversaire à jouer très bas et à "mettre l'autobus" devant leur gardien .Il faudrait pouvoir déborder ce mur, or depuis des années les différents entraineurs jouent avec des faux-pieds aux ailes: Rachid Ghezzal, Bertrand Traoré, Shakiri (qui n'avait jamais joué ailier) ,Tete à doite, Memphis Depay et Toko à gauche. Tous ont tendance à repiquer au centre et renforcer l'encombrement du terrain. Hier nos ailiers n'ont pas délivré un centre, seul Cherki après son entrée les a multiplié. Toutes les équipes de L1 savent que l'OL bute sur le mur adverse il est à craindre qu'à de rares exceptions toutes vont chercher à marquer en contre.

    Signaler
    1. Philippeb - jeu 8 Sep 22 à 12 h 40

      D'accord avec toi, en particulier sur Cherki, qui sait alterner les centres et la percussion au milieu. Des progrès dans le jeu collectif et évidemment il garde ses qualités individuelles extraordinaires

      Signaler
    2. OLVictory - jeu 8 Sep 22 à 12 h 54

      Je radote sur le sujet, désolé, mais je me demande toujours pourquoi on ne tente pas de permuter les ailiers quand on tombe sur des blocs bas et bien compacts.
      Sans l'improviser pendant un match, en préparant les joueurs avant, je ne vois pas pourquoi on se prive de cette variante qui avec un peu de chance pourrait un peu déstabiliser les bétonneurs.

      Signaler
    3. Conelus - jeu 8 Sep 22 à 17 h 00

      je radote, mais même si il m'a agacé mainte et mainte fois, c'est l'année de cherki. Il est pret et l'equipe à besoin de sa touche technique pour créer le danger. On le vois à chaque fois qu'il entre...

      Signaler
  7. Juninho Pernambucano - jeu 8 Sep 22 à 12 h 04

    pour remuer le couteau dans la plaie .
    Belle victoire 4-1 en mars , avec comme meilleurs joueurs : paqueta , Aouar , emerson ...

    no comment

    https://www.90min.com/fr/posts/lorient-lyon-1-4-les-notes-du-joli-succes-des-lyonnais-a-lorient

    Signaler
    1. OLVictory - jeu 8 Sep 22 à 13 h 00

      Je m'en rappelle parfaitement de ce match, j'ai l'impression que c'était la semaine dernière.
      On avait marqué vite, Lorient a été obligé de faire le jeu, ils ne savaient pas faire, carton !

      Signaler
  8. Philippeb - jeu 8 Sep 22 à 12 h 51

    Évidemment c'était des bons joueurs mais on en a aussi cette année.
    En plus Je pense que tu as mal lu, le meilleur c'était Romain Faivre avec 8 et tous les autres ont entre 6 et 7 sauf Gusto déjà. Un bon match collectif donc.
    Et Lorient a progressé ils étaient en queue de peloton, et maintenant dans les premiers. Et pourtant leur coach n'est sûrement pas bon, les grands coachs mettent des années à s'adapter et ils prônent le jeu offensif et attractif, pas le béton et la contre attaque.

    Signaler
    1. Lyon1950 - jeu 8 Sep 22 à 12 h 54

      Lorient a progressé depuis le début de l'année mais ne restera pas bien longtemps dans les premières places, tout comme nous, cela semble évident.

      Signaler
  9. OctoGone - jeu 8 Sep 22 à 13 h 09

    Si l'analyse est faite sur la différence entre domicile et extérieur, c'est une énorme bêtise.
    Ce match pourrait (et à déjà eu lieu 1000 fois) avoir lieu à domicile.
    Simplement contre Troyes ou Ajaccio il y a eu de la réussite et moins de qualité en face. Ca aurait pu tourner comme contre Metz, Brest, Reims, etc. au Groupama les dernières saisons.

    Mince... 75% des équipes de L1 jouent en bloc bas.
    Et depuis des années il n'y a aucun plan tactique pour s'adapter. Pire que cela, on aggrave nos faiblesses avec un recrutement incoherent. Sauf peut-être quand c'était Garcia et à une certaine période Genesio.
    Il y a donc soit de l'aveuglement soit de l'incompétence.

    Signaler
    1. Lyon1950 - jeu 8 Sep 22 à 13 h 15

      L'entraîneur a toujours joué comme il joue actuellement à l'OL, ce sont ses principes footballistiques.

      Il a eu des périodes plus ou moins longues de réussites aux Pays-Bas, championnat de moindre niveau que la Ligue 1, et en Allemagne, au-dessus.
      Sa manière de voir et de mettre en pratique le football fonctionne aux Pays-Bas et en Allemagne parce que les équipes ne jouent majoritairement pas de manière défensive.

      En Ligue 1, c'est plutôt l'inverse. Or, l'entraîneur refuse de s'adapter à la réalité de notre championnat, ou ne le réussit pas. Je n'ose pas le désigner sous le terme d'incompétent.
      Par contre, j'applique totalement ton "Il y a donc soit de l'aveuglement soit de l'incompétence" à nos dirigeants.

      Signaler
  10. Olyonn@is - jeu 8 Sep 22 à 13 h 30

    Plus qu'à sortir la canne...

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut