OL - Anciens : Timothé Cognat impressionne à Genève

Titulaire ce week-end lors de la victoire du Servette contre le FC Bâle (2-0), l'ancien lyonnais Timothé Cognat a, une nouvelle fois, impressionné le public suisse.

A l'image de Patrick Müller, Yoan Severin ou Jeremy FrickTimothé Cognat fait partie de ces joueurs qui ont bénéficié des excellentes relations entre l'Olympique lyonnais et le Servette de Genève. Transféré cet été dans le club suisse alors qu'il appartenait à l'OL depuis l'âge de 13 ans, le milieu de terrain français est très rapidement devenu un titulaire indiscutable au Servette, où il avait été prêté la saison dernière.

Cognat l'indispensable

Son leadership, qui avait fait de lui le capitaine de l'Equipe de France U17 en 2015, rend Timothé Cognat difficilement remplaçable dans le collectif du Servette, comme nous l'a confié Marc Delacrétaz, journaliste pour Titulaire, média spécialisé dans l'actualité du sport genevois : "De manière générale, Cognat est une pièce maîtresse du jeu servettien. Il a été blessé une partie de cette demi-saison et cela a coïncidé avec la baisse de régime de l'équipe. Il y a surement une corrélation." Titulaire onze fois en quinze journées de Super League, Cognat a su trouver son rôle dans le 4-2-3-1 de l'entraîneur suisse Alain Geiger. "Cognat a une complémentarité intéressante avec le reste de l'équipe. Dans un rôle de box-to-box, ses qualités se complètent bien avec celles de Ondoua qui joue dans un registre plus défensif et Wütrich, qui évolue en meneur de jeu", poursuit le journaliste suisse.

Encore un bon match, ce week-end

Ce samedi, le Servette recevait Bâle pour le compte de la 15e journée de Super League. Aligné au milieu de terrain avec ses deux acolytes, Cognat a, une nouvelle fois, délivré une prestation remarquée par le journaliste du média Titulaire : "Il a été très bon dans les transitions. Il a été intéressant défensivement, et a su neutraliser plusieurs offensives bâloises." Le Servette s'est finalement imposé à domicile contre le vice-champion suisse (2-0), et a pu conforter sa cinquième place au classement.

A 21 ans, Timothé Cognat, qui a récemment déclaré à SoFoot qu'il avait pour ambition d'aller "dans un club avec une grosse ambiance, un stade rempli et des beaux objectifs", semble être sur la bonne voie pour rebondir après son début de carrière mitigé à l'Olympique lyonnais.

5 commentaires
  1. leandre-gerrand - dim 24 Nov 19 à 15 h 00

    Je n'avais vraiment pas compris pourquoi on l'a pas essayé un peu dans le groupe pro, en preparation il avait joué une mi temps contre Bourg Peronnas il avait joué une mintemps sur le coter le poste ou il a beaucoup joué en N2 alors qu'il etait axiale) et avait ete tres sereins te hniquement combinait bien avec Apuar.

    Bien que je trouvais Owusu meilleur je ne comprends pas meme pas un peu de temps de jeu . Ca ne m'etone pas du tout

    Heuresement qu'en suisse il font quand meme joué les joueurs techkiques

  2. Valbranque - lun 25 Nov 19 à 13 h 32

    Il avait trop les qualités d’un leader pour qu’on le conserve à l’OL. On en a déjà trop à Lyon de leaders...

    1. MoiMoiOuMoi - lun 25 Nov 19 à 13 h 36

      Tu as fait exploser le compteur d'ironie !

  3. leandre-gerrand - lun 25 Nov 19 à 18 h 45

    Trop de qualités de leader ne permettent empechent un joueur de jouer pros s'il y a d'autres leader mdr la blague 😂😂

    Deja on faisait jouer ce joueur sur le coter comme Terrier aujourd'hui. Il peut depaner sur l'aile mais n'a pas des qualité de debordement et est trop intelligent dsns le jeu pour etre gaché sur un coter ...

    D'ailleurs a Geneve il a debuté sur l'aile et est petit a petit passé dans l'axe ...

  4. leandre-gerrand - lun 25 Nov 19 à 18 h 47

    Moimoioumoi tu parles de quoi l'ironie ? Si c'est des joueurs techniques en suisse c'est relatif au championnat biensur mais en 2ieme divisions suisse par exemple comparé aux championnats francais c'est un jeu plus basé sur la technique et les deplacement. Après encore une fois relatif au niveau du championnat

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut