(Photo by CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

OL - Angers : "Ce sont de belles affiches qui nous font progresser", estime Doumbia

Souleyman Doumbia et Angers affrontent l'Olympique lyonnais dimanche à 21 heures. Le joueur de 24 ans attend avec impatience cette rencontre face à une grosse cylindrée du championnat.

L'Olympique lyonnais et Angers vont clôturer la 32e journée de Ligue 1 ce dimanche à 21 heures. Défenseur gauche du SCO, Souleyman Doumbia a envie de se mesurer à l'OL et à ses éléments offensifs. "Je ne redoute pas vraiment de joueur à Lyon. Ils ont de fortes individualités devant. Ils sont rodés, ils ont leurs combinaisons, a-t-il observé. Les latéraux participent énormément (au jeu), leurs ailiers percutent beaucoup. Je vais avoir du travail. Je vais devoir apporter offensivement en profitant des espaces dans la défense. Ils auront un peu moins de jus car ils ont joué jeudi (face au Red Star)."

Un calendrier difficile pour Angers

Lors de cette fin de saison, les Angevins vont également affronter Paris (Coupe de France), Monaco, Marseille et Lille. Un calendrier périlleux mais aussi enthousiasmant pour Doumbia. "On va enchaîner les grosses rencontres. On a hâte car ce sont de belles affiches qui nous font progresser", a-t-il conclu.

7 commentaires
  1. florentdu42 - sam 10 Avr 21 à 13 h 40

    "Je ne redoute pas vraiment de joueur à Lyon.".

    Voilà un discours que l on entendais pas dans la bouche de nos adversaires à une époque. Les équipes adverses savaient qu ils allaient se faire rouler dessus. Maintenant, ils se disent qu ils peuvent non seulement prendre 1 pt, même nous battre.
    C est symptomatique de la période actuelle

  2. JUNi DU 36 - sam 10 Avr 21 à 13 h 45

    J'adore la photo👍 sa tête en dit long sur ce qu'il va faire avec le ballon

    1. dede74 - sam 10 Avr 21 à 13 h 53

      S'il montre les dents, de cette façon, nos attaquants vont avoir la frousse 😆
      Déjà que, actuellement, ils ne sont pas très courageux...

      1. Moimoi - sam 10 Avr 21 à 13 h 59

        Moussa lui aurait fait les gros yeux.

  3. dede74 - sam 10 Avr 21 à 14 h 24

    HS ;
    Loris Rattier, 12 ans, licencié à l’Olympique Salaise Rhodia, a été repéré par l’Olympique lyonnais. Et il vient d’apprendre qu’il allait continuer sa formation de jeune footballeur au sein d’une très grande académie, celle de l’OL, club de Ligue 1 et septuple champion de France.

    Une très bonne nouvelle pour ce jeune talent, qui récompense son travail aux entraînements, celui de ses éducateurs, et remplit de fierté son club formateur. Un club qui bénéficie d’un partenariat avec l’Olympique lyonnais, par l’intermédiaire de son réseau sport.

    En effet, depuis plusieurs années, l’Olympique lyonnais s’engage aux côtés du monde amateur, en se rapprochant des clubs de son territoire. Une initiative qui permet le suivi régulier des jeunes licenciés.

    Le parcours de Loris Rattier vient ainsi compléter la liste des joueurs formés au club avant de rejoindre l’OL : Jérémy De Sousa, Nadir Senoussi, Matéo Nabona, Yanis Khenniche et Bettina Matondo.
    © Le Dauphié

    Tous ces derniers noms ne me disent rien du tout ! sont-ils actuels ou anciens qui n'ont pas réussi à sortir du lot ? faudrait que j'aille voir sur OLWEB, s'il y en a dans les effectifs de jeunes mais pfff le site est ch*ant 😳

    1. dede74 - sam 10 Avr 21 à 14 h 31

      Jusqu'aux U 17, je n'en ai pas vu un ! par contre j'ai vu qu'il y avait encore un Kalulu ! ils sont combien de frères ou cousins dans la famille ? 😉

    2. Fab - sam 10 Avr 21 à 23 h 40

      De sousa : a été stagiaire PRO puis est retourné au FC Salaise (où il joue encore)
      Nadir Senoussi : disparu des radars.
      Mateo Nabona ; à priori est désormais à l'Olympique de Valence (U18)
      Yanis Khenniche : peut-être désormais en U19 au SC Toulon
      Bettina Matondo : sur la saison 2016-2017 : elle jouait à l'ASPTT Albi (3 matchs)

      La face "cachée" du foot où il y a beaucoup d'aspirants !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut