OL : Anthony Lopes veut "laisser une image positive"

Avant d'affronter l'OM ce dimanche soir au Groupama Stadium, le gardien de l'OL Anthony Lopes est revenu sur les incidents survenus en mars dernier au Vélodrome et sur l'image qu'il dégage.

C'était le 18 mars dernier. Dans un Vélodrome électrique, l'OL remportait à la dernière minute le duel face à Marseille (2-3). En rentrant dans les vestiaires, les esprits s'étaient échauffés, d'abord entre le joueur lyonnais Marcelo et le Marseillais Adil Rami, avant que plusieurs joueurs ne s'en mêlent. Le portier lyonnais Anthony Lopes avait été filmé en train de donner une gifle à un intendant de l'OM. Il avait d'abord était suspendu pendant trois matchs, avant que sa sanction ne soit alourdie par la commission supérieure d'appel de la FFF, passant à cinq matchs de suspension. Six mois après, le Lyonnais est revenu sur cet incident et sur sa réputation dans les colonnes de l'Equipe.

"Le jour où on dira que j'ai changé,  j'aurai la banane"

Le gardien reconnaît avoir admis une "erreur" ce soir-là. "Ce qui s'est passé à Marseille, ça m'a mis en danger dans ma situation familiale mais aussi dans ma vie personnelle, celle de tous les jours. J'ai vraiment été considéré comme un petit con." Après avoir été éloigné des terrains, Anthony Lopes semble avoir compris la conséquence de ces actes. "Cette bêtise ? J’en prends la totale responsabilité. C’est moi qui ai commis une erreur, c’est moi qui en ai subi les conséquences tout en pénalisant mon équipe à travers ma suspension de cinq matchs. J’ai fait les frais de tout ça et c’est juste."  Depuis, le joueur lyonnais assure avoir "tiré les enseignements de ce qui a pu se produire à Marseille. J'ai fait un énorme travail sur moi-même avec l'aide de mes conseillers et des personnes qui m'entourent", confie-t-il.

"Envie de laisser une image positive "

Conscient que sa réputation a été abimée depuis cet épisode, le portier lyonnais aimerait donner une autre image de lui-même, et qu'on parle de lui plutôt pour ses performances footballistiques. "On a envie de laisser une image positive. Là, la mienne, elle est clairement négative. À la fin de ma carrière, je n'ai pas envie qu'on dise que j'étais taré complet, présent dans toutes les mêlées". Avant de conclure : "Le jour où on dira que j'ai changé, mûri et pris mes responsabilités, j'aurai la banane."

2 commentaires
  1. Pantagruel - dim 23 Sep 18 à 17 h 56

    Il doit tout simplement continuer à faire des matchs comme il en a fait mercredi.

  2. Tengen - dim 23 Sep 18 à 19 h 58

    C'est déjà très bien d'avoir décidé de travailler là-dessus, il faudra garder cette résolution sur la durée tout en continuant à avoir cette rage sur le terrain et surtout ce refus d'encaisser des buts !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut