(Photo by FRANCK FIFE / AFP)
Article payant

OL : bientôt le bout du tunnel pour Reine-Adélaïde

Pour Jeff Reine-Adélaïde, il s’agit peut-être de la fin d’une longue période difficile. Mardi, le milieu de terrain a retrouvé l’entraînement collectif. Il était blessé depuis le 3 février 2021 suite à une rupture du ligament croisé.


342 jours plus tard. Mardi, l’Olympique lyonnais a diffusé la bonne nouvelle sur ses réseaux sociaux en annonçant le retour à l’entraînement collectif de Jeff Reine-Adélaïde. Prêté la saison passée à Nice, le milieu de terrain a été victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche lors du match contre Monaco le 3 février 2021. Alors qu'il semblait proche d’un retour, un retard de cicatrisation osseuse est venu ralentir sa progression en octobre dernier. 

S’il ne reprendra probablement pas la compétition tout de suite, l’ancien Angevin a vraisemblablement fait le plus dur comme nous l’explique Xavier Frezza, préparateur physique à Lyon. “Pour être prêt à jouer, il faut compter en étant très large entre 5 et 8 mois. Il y a une phase incompressible qui est de 4 mois. C’est dû à l’opération qui est subie. Ils font une greffe de ligament, donc on prend un bout de tendon et avec le travail, il va prendre les spécificités d’un ligament, qui est plus élastique. C’est la période de ligamentisation, qui a un délai qui ne peut pas être changé. Peu importe le joueur, il ne pourra pas revenir trop vite car le ligament ne fait pas le travail, donc à la moindre torsion du genou, il n’aura pas cette propriété élastique et il risque de lâcher, détaille-t-il. A partir de là, on va pouvoir accélérer les choses en fonction de comment la situation évolue. Mais il faut compter quand même quelques semaines, voire mois, pour s'entraîner avec le collectif.

Il vous reste 75 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut