Corinne Diacre
Corinne Diacre (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL - Bleues : "Les blessures ne sont qu’un mauvais moment à passer", pour Diacre

Malgré la cascade de blessures à l’OL, Wendie Renard, Melvine Malard et Delphine Cascarino ont été sélectionnées avec les Bleues. Interrogée sur les blessures, Corinne Diacre a estimé qu’il fallait "accepter et prévenir" ces coups du sort.

Il y a eu Griedge Mbock en septembre puis Delphine Cascarino lors du dernier rassemblement. A l’OL, les trêves internationales ressemblent à un véritable supplice pour Sonia Bompastor qui ne cesse de prier pour que ses joueuses reviennent en état des sélections. Pour la coupure de novembre, elles seront sept Fenottes à prendre la direction de leurs sélections respectives à partir de lundi. Revenue d’une lésion aux adducteurs il y a une semaine, Cascarino a malgré tout été retenue par Corinne Diacre, au grand dam de certains dans l’environnement lyonnais. Interrogée sur la vague de blessure qui touche l’OL mais aussi le PSG, la sélectionneuse française a avoué que le calendrier était assez intense et que des changements dans la préparation pourraient bien avoir lieu. Elle dédouane malgré tout de toutes responsabilités la Fédération.

"Les matches de Ligue des Champions de nos deux représentants ont confirmé l’état de forme physique actuel. Je pense que ce n’est qu’un mauvais moment à passer, cela ne remet pas en cause le travail de la fédération et de nos clubs, a déclaré Diacre en conférence de presse au moment de la liste. Il faut l’accepter, faire le dos rond, prévenir les blessures au maximum même si elles font partie du sport, mais là nous connaissons de lourdes blessures et de grandes absences. Il faut peut-être s’adapter dans nos temps de récupération et de prévention."

A l’OL, les retours de Marozsan, Carpenter et Majri à l’entraînement collectif ont ramené un peu de sourire mais l’abattement est toujours là contre ces coups du sort qui n’en finissent pas.

11 commentaires
  1. Moimoi - ven 4 Nov 22 à 14 h 13

    Pour beaucoup aussi Diacre est un long et mauvais moment à passer.

    Signaler
    1. dede74 - ven 4 Nov 22 à 14 h 51

      Un mauvais moment, qui dure trop longtemps !

      Signaler
  2. Poupette38 - ven 4 Nov 22 à 14 h 17

    C'est peut-être pour ça que tu vas titulariser Delphine, alors qu'elle revient de blessure, pour ce match amical à la noix, au lieu de tester de nouvelles prétendantes à l'edf 😡😡😡

    Signaler
  3. exile97 - ven 4 Nov 22 à 16 h 00

    Toujours aussi diplomate dans sa communication gracieuse et toujours aussi raide dans ses bottes. Enfin, que voulez-vous, il faudra le prochain fiasco, elle n'a jamais rien gagné avec pourtant deux clubs phares en Europe. Les pachydermes de la fédération toujours endormis. Avec le "Blinis" ça été exactement la même chose. Oyé oyé braves gens, dormez tranquilles, rien ne change au royaume de la fédé....Quels gâchis

    Signaler
  4. isabielle - ven 4 Nov 22 à 16 h 31

    Cette égocentrique, qui n'a jamais rien gagné, qui ne pense qu'à sa communication, pour se faire valoir auprès de NLG, qui ignore volontairement les difficultés des clubs de D1.... et qui fait régresser le foot féminin par son arrogance et son incompétence , ne mérite aucun égard de la part du fan de foot que je suis.
    Je ne peux pas accepter sa présence à la tête de l'EDF féminine, comme pour tous ces dirigeants nommés par des irresponsables, qui dilapident l'argent public, bafouent l'aspect sportif et le travail des coachs de clubs, et en plus gaspillent l'héritage... !

    Signaler
    1. Juni forever OL - ven 4 Nov 22 à 18 h 31

      Tu l'as habillée pour l'hiver 🤣😉

      Signaler
      1. isabielle - sam 5 Nov 22 à 9 h 43

        .... Je suis dans le Vercors, il fait 2 ° et il neige ! .... et c'est une source d'inspiration !

  5. OL-91 - ven 4 Nov 22 à 18 h 47

    Un mauvais moment à passer pour les blessées seulement.

    Signaler
  6. ChiesaLacombeDiNallo - sam 5 Nov 22 à 0 h 20

    Finalement elle devrait faire du cinoche… Je la verrais bien camper une gardienne de prison sadique aux mœurs un peu particulières.

    Signaler
    1. Tongariro - sam 5 Nov 22 à 2 h 38

      Je l'ai déjà dit ici : c'est Louise Fletcher, dans Vol au dessus d'un nid de coucou.

      Signaler
  7. Juninho Pernambucano - sam 5 Nov 22 à 9 h 24

    Je ne regarde plus les bleues tant que cette pimbêche est à la tête de l'équipe , et que son copain le Graet la protège .

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut