(Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
Article payant

OL - CAN : Islam Slimani et l’Algérie au bord du précipice

Après un nul et une défaite, l’Algérie est au bord du gouffre dans cette CAN 2022. Les champions d’Afrique en titre n’ont pas le choix. Pour les coéquipiers d’Islam Slimani, il faudra un succès contre la Côte d’Ivoire ce jeudi pour se qualifier en 8es de finale.


Le peuple algérien retient son souffle. Ce jeudi à 17 heures, son équipe nationale joue tout simplement sa survie dans la Coupe d’Afrique des Nations. Après un nul contre le Sierra Leone (0-0) et une défaite très embarrassante face à la Guinée Equatoriale (0-1), les Fennecs n’ont plus le choix. Sans une victoire dans le choc avec la Côte d’Ivoire, ils rentreront à la maison la tête basse et surtout au-dessus d’eux, l’ombre d’une impensable déroute. 

Champions en titre et précédemment sur une série de 35 matches consécutifs sans défaite, les Verts ont une pression immense sur leurs épaules. Invraisemblable avant le début du tournoi, une élimination n’est plus à exclure. “Personnellement, je crois à la qualification, après, j’ai aussi envie d’y croire. J’aime à penser que l’Algérie va remettre le bleu de chauffe et repartir sur un nouveau cycle qui était attendu et espéré au vu du caractère morose des dernières prestations. Pourtant, je n’en suis pas convaincu, doute Marwan Belkacem, journaliste pour le média DZ Foot. On a du mal à imaginer une formation libérée de toutes ses tares en seulement quelques jours et l’impression visuelle, dans le jeu ou dans le comportement des acteurs, était franchement inquiétante. Ce qui est rassurant, c’est que la Côte d’Ivoire inquiète dans le contenu. Ils ont été accrochés par la Sierra Leone (2-2) dans les derniers instants et c’est extrêmement poussif dans le jeu. Il faudra en tirer parti. Pour autant, ça ne sera pas facile et pour la première fois sous le mandat Djamel Belmadi, le sélectionneur, ils sont dos au mur et ils doivent lutter pour leur peau. Il faut espérer que cette prise de conscience soit partagée par l’ensemble du groupe.

Il vous reste 71 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut