OL : Edwin van der Sar félicite Jean-Michel Aulas pour son travail pour le foot féminin

Lors d'une conférence de presse, Edwin van der Sar, vice-président de l'ECA, a salué le travail effectué par Jean-Michel Aulas pour le football féminin.

En milieu de semaine, Edwin van der Sar, ancien gardien et désormais vice-président de l'ECA (Association européenne des clubs), a évoqué la démocratisation du football féminin. Dans son allocution, le dirigeant a notamment loué le travail effectué par le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas.

Il espère que cela inspirera d'autres formations. "Il est important que le reste de l'Europe se développe dans le sport féminin, a-t-il déclaré. Nous devons nous assurer que d'autres pays, comme en Espagne, aient déjà une grande compétition, ce qui fonctionne en France, où Jean-Michel Aulas a mené une longue bataille pour le football féminin. Espérons que d'autres nations et d'autres clubs seront en mesure de suivre leurs pas pour s'assurer que le rythme de développement s'accélère. Et ça, c'est génial je pense pour le football en général, pas seulement pour les filles, mais pour notre sport en général."

"
6 commentaires
  1. JUNi DU 36 - dim 25 Sep 22 à 21 h 14

    Au moins un mauvais point sur JMA, le fait de vouloir ramener le championnat à 10 clubs, ce qui serait une sacré régression. Il faut au contraire mettre plus de moyen et sur le tps intégrer d'autres équipes de façon à ce qu'elles se retrouvent comme les hommes avec 18 à 20 clubs.
    Bon je pense que les filles ont du le recadrer, elles étaient pas du tout d'accord avec ça.

  2. dede74 - dim 25 Sep 22 à 22 h 14

    Bonsoir Juni,
    Peut-être que 18 clubs serait trop car les filles, moins "robustes" que les hommes, auraient du mal à supporter l'accumulation des matchs, surtout pour les équipes disputant la WCL, il faut les ménager un peu, ne pas les transformer en un tas de muscles, qui finiraient par lâcher sous les efforts répétés.
    Mais, 2 clubs de plus, ce serait supportable je pense.

    1. JUNi DU 36 - dim 25 Sep 22 à 22 h 45

      Je parlais surtout de voir sur le temps, je pense que c'est possible d'arriver à force à un championnat plus large. Alors oui comme tu dis déjà deux clubs en plus ce serait une bonne avancée, et dans 4 où 5 ans en inclure deux autres. Pour ça il faut vraiment mettre les moyens et ça c'est une autre paire de manche.
      Physiquement je crois pas que cela pose problème, 16 clubs ça ferait juste 8 matchs de plus, c'est pas énorme. Les filles ont beaucoup de trêve et elles commencent tjrs le championnat un peu plus d'un mois après les hommes.

  3. mmc1789 - dim 25 Sep 22 à 22 h 55

    Avant de passer a 10 ou 14 clubs ... commençons déjà par plus d une saine concurrence sportive .. et une filière EdF avec une gestion groupe france PRIORITAIRE

    le championnat US n a qu une douzaine d equipe .. est ce que pour autant les USA ne sont pas une equipe top top top ?

  4. Cicinho - dim 25 Sep 22 à 23 h 33

    Est-ce qu'au niveau féminin l'avenir ne serait pas un championnat au niveau européen ?
    Ça permettrait d'avoir un niveau plus dense et homogène et d'offrir une visibilité plus importante.

    1. JUNi DU 36 - lun 26 Sep 22 à 0 h 51

      Tu les mets ou nos douze équipes dans un championnat européen ??
      Et franchement écologiquement c'est pas trop le moment de faire ce genre de proposition. On a bien assez fait de connerie depuis des dizaine d'années. s'agirait plutôt maintenant de sauver ce qu'il y a sauver... 😉

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut