Melvine Malard avec l’équipe de France à l’Euro 2022 (Photo by Oli SCARFF / AFP)

OL - Euro 2022 : "Malard aime faire jouer les autres", note Camille Abily

Titularisée contre l'Islande, Melvine Malard a brillé à la pointe de l'attaque des Bleues. Sa prestation n'étonne pas l'adjointe de l'OL, Camille Abily, habituée à la voir évoluer comme avant-centre dans le Rhône.

En l'absence de Marie-Antoinette Katoto, blessée en cours de tournoi et contrainte de quitter ses partenaires pour le reste de la compétition, Corinne Diacre a été obligée de revoir ses plans. Dans un match sans réel enjeu lundi face à l'Islande (1-1), la sélectionneuse de l'équipe de France a fait confiance à la jeune Lyonnaise, Mevine Malard, à la pointe de l'attaque des Bleues. Dès le coup d'envoi, elle s'est faite remarquer en inscrivant un but record, le seul de la rencontre côté France, après seulement 43 secondes de jeu. Disponible et précieuse techniquement pendant près de 80 minutes, celle qui est plûtot habituée à jouer sur l'aile a brillé par sa polyvalence et sa capacité à se muer en avant-centre.


Malard doit maintenant confirmer contre les Pays-Bas


Cette adaptation n'étonne pas Camille Abily, qui l'a souvent vue évoluer dans ce rôle entre Rhône et Saône. "Elle a disputé plein de matches avec nous en pointe en se montrant très performante et en aidant l'équipe à gagner. Comme elle l'a montré face à l'Islande, elle a une vraie capacité à faire jouer les autres, a jugé, dans un court entretien avec L'Equipe, l'adjointe de Sonia Bompastor à l'OL. Un peu comme Marie (Katoto), Melvine (Malard) aime bien venir en point d'appui et repartir. Maintenant, il faudra voir ce qu'elle sera capable de faire face à des nations plus fortes", a ajouté la quintuple championne d'Europe avec Lyon. En quarts de finale de l'Euro, les Tricolores croisent le fer avec les Pays-Bas samedi à 21 heures. Face aux tenantes du titre, un défi de taille se présente pour la Fenotte de 22 ans qui devrait être reconduite au poste de numéro 9.

5 commentaires
  1. Le Bon - mer 20 Juil 22 à 20 h 06

    Cela fait longtemps que Melvine s'est fait remarquer, et dans le bon sens, comme le dit Camille.
    Meilleure buteuse de l'Euro en 2019 (U19) gagné par la France par exemple.
    Partie prenante des 2 derniers buts à Turin en mai dernier.
    Et le retourné en ligue des champions, oublié des "plus beaux buts sur le site UEFA !
    Pas si mal non ?

  2. Dede Passion 69 - jeu 21 Juil 22 à 9 h 03

    HS, un peu .....

    Hier Wendie fêtait son 32ème anniversaire ...🥂

    Lors d'un interview, elle s'est exprimée clairement , et sans langue de bois, sur le fait de faire tourner en défense centrale.
    Pas contente du tout, elle a de nouveau contesté ce choix en rappelant qu'elle a besoin d'automatismes pour être performante.
    En précisant bien, " Ce que j'ai avec mon club ".
    Effectivement , aucune équipe sérieuse ne fait tourner sa DC, si les titulaires sont disponibles .
    Message clair et direct à la grincheuse.
    Griedge sera t-elle titulaire en quart ? A suivre...

    A rappeler, que ce n'est pas la 1ère fois que la capitaine de l'EdF, rencontre des pbs avec la sélectionneuse, et qu'elle en avait même perdu son brassard.

    Wendie va bien finir par faire comme Sarah !.....

    1. isabielle - jeu 21 Juil 22 à 12 h 39

      Faut faire gaffe Wendie, CD a toujours été perfide, et depuis qu'elle se la joue "soeur sourire" elle l'est davantage.
      Elle t'as retiré le brassard une fois, elle peut le faire avec rage et sans prévenir, une seconde fois... pour le donner à une cruche de son espèce en plus !... il se dit des Anglais qu'ils sont perfides, mais ils sont prévisibles en général, ce qui n'est pas le cas de CD, trop peu sûr de ses choix instinctifs et versatiles.

  3. Le Bon - jeu 21 Juil 22 à 13 h 19

    Serait-ce pour cela que des critiques de Wendie sont apparues sur L'équipe 21 et autres ?

    1. isabielle - jeu 21 Juil 22 à 16 h 02

      Camille (sur TF1) insiste aussi sur l'importance d'une équipe type qui doit se dégager rapidement... en clair : "fini-les- essais-aléatoires-et-improbables-avec-des-joueuses-qui-courent-partout-comme-des-volailles-sans-têtes"...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut