Jean-Michel Aulas avec Noël Le Graët, président de la FFF (AFP PHOTO / JEFF PACHOUD)

OL : Gignac pointe du doigt Aulas pour les Jeux Olympiques 2020

Un an après le fiasco de la France aux Jeux Olympiques de Tokyo, Pierre-André Gignac est revenu sur cette expérience. En prenant l’exemple de l’OL, l’attaquant n’a pas compris le choix de certains clubs de ne pas libérer leurs joueurs français.

Il y a presque un an, la France mettait fin à une longue disette pour les Jeux Olympiques. Incapable de qualifier la moindre sélection masculine pour le tournoi de foot depuis 1996 et Atlanta, les Tricolores avaient enfin l’occasion de briller à Tokyo. Malheureusement, rien ne s’est passé comme prévu avec un échec cuisant dès le premier tour et une préparation pour la moins cocasse avec une première liste annoncée avant que Sylvain Ripoll ne soit obligé de faire de nombreux ajustements suite aux refus de certains clubs. Parmi les réfractaires, l’OL a en effet bloqué le départ de Maxence Caqueret pour le Japon. Une incompréhension pour André-Pierre Gignac alors que dans le même temps Bruno Guimarães avait obtenu l’accord du club lyonnais puis décroché l’or olympique avec le Brésil.

"Le regret que j’ai, c’est qu’on n’a pas été pris au sérieux.. Les prochains Jeux olympiques (en 2024) sont en France, c’est ça le problème et c’est ça qui m’a déçu. En France, on va tout faire pour que Kylian Mbappé vienne et avoir la grosse équipe. Mais, les Jeux olympiques d’avant, où il fallait faire bonne figuration pour arriver à Paris, les clubs ont refusé de laisser partir les joueurs, a pesté l’ancien attaquant de Marseille sur RMC. Je n’ai rien contre Lyon, j’adore M. Aulas, mon papa est copain avec lui. Mais Guimarães a fait les JO avec le Brésil. Donc tu laisses un Brésilien rejoindre sa sélection pour faire les JO et tu refuses Caqueret avec la France? Ce n’est pas correct."

Avec une préparation express et de jeunes joueurs à entourer, Gignac, avec Téji Savanier ou encore Florian Thauvin, n’a pas fait de miracle avec deux défaites cinglantes contre le Mexique (4-1) et le Japon (4-0).

23 commentaires
  1. Polygone - ven 17 Juin 22 à 17 h 07

    C est pas sympa, c est juste contractuel.
    Guimaraes l a voulu, a tel point que il l a mis dans son contrat... Pas caqueret

    Signaler
    1. Janot-06 - ven 17 Juin 22 à 17 h 35

      Exactement.
      Avant de critiquer, M.Gignac aurait dû se renseigner. La condition sine qua non exigée par Guimaraes pour signer à l'OL était qu'on le libère pour les JO 2020, ce qui n'était pas le cas de Caqueret déjà sous contrat au club.

      Signaler
    2. Darn - ven 17 Juin 22 à 18 h 16

      Et j'ajouterais que c'était en réalité plutôt logique, Guimaraes et Caqueret occupant le même poste peu ou prou, c'était dangereux pour le club. Mais je comprends sa frustration.

      Signaler
  2. Poupette38 - ven 17 Juin 22 à 17 h 31

    Gignac 😡

    Signaler
    1. XUO - ven 17 Juin 22 à 17 h 36

      C'était bien une équipe de branques.... y compris et surtout le gardien qui entre autres aide nos voisins à la descente !
      En revanche, Gignac, rien à lui reprocher !

      Signaler
  3. Altheos - ven 17 Juin 22 à 18 h 25

    Que Guimaraes ait conditionné sa signature à sa présence aux J.O. est un fait.
    Néanmoins, la volonté de Caqueret était également de participer aux J.O.
    Difficile de savoir si sa simple présence aurait réellement changé les choses, mais je partage le ressentiment de Gignac à propos du blocage effectué par l'OL et dans lequel plusieurs clubs se sont engouffrés ensuite pour refuser les convocations pour les J.O.
    Le groupe a été amputé de plusieurs joueurs majeurs surtout au milieu de terrain.
    C'est dommage pour Gignac, Thauvin et Savanier qui ont surement fait leurs dernières apparitions en bleu à ce moment là.
    La décision des clubs a été pathétique.

    Signaler
    1. Lyon1950 - ven 17 Juin 22 à 18 h 28

      Puis bon, Maxence ou pas, l'OL aurait-il pour autant manqué sa qualification aux places européennes ?

      Signaler
    2. Foot Toujours - ven 17 Juin 22 à 19 h 36

      S'il faut blâmer quelqu'un, ce sont les édiles de l'UEFA ...ou de la FIFA, je ne me souvient plus bien... qui ont admis et déclaré qu'il était possible de retenir les joueurs, dans certains cas.
      Les présidents que cela arrangeaient, se sont engouffrés dans la brêche, en Angleterre en particulier... et chez nous aussi !
      Vous en connaissez beaucoup des gens du foot qui refusent ce qui les arrangent bien ?

      Signaler
  4. JUNi DU 36 - ven 17 Juin 22 à 19 h 42

    Il a tellement raison Gignac. On a été quelques-uns à s'offusquer devant cette bêtise humaine ici. J'ai eu honte, JMA n'a pas assuré un pète sur ce coup là.
    Les jeux reste la plus grande manifestation sportive au monde et la plus ancienne. Quand à la FFFM et l'UEFA alors eux ça vaut même pas le coup d'en parler avec leur règlement bidon.
    Comme dit Gignac pour les jeux en France tout le monde va repondre present. Ca va se mettre à quatre patte pour faire parler de son stade pfff

    Signaler
    1. Cicinho - ven 17 Juin 22 à 20 h 03

      Ce qu'il y a c'est que plusieurs clubs ont refusé d'envoyer leurs joueurs aux JO, du coup c'était logique qu'Aulas ne veuille pas libérer Caqueret... même si c'est nul
      Après peut-être que pour Paris 2024 la ligue 1 ne démarrera pas avant la fin des JO... enfin avec la fff et la lfp, on peut s'attendre à tout!

      Signaler
  5. Dufduf - ven 17 Juin 22 à 20 h 15

    L'attitude de la plupart des présidents , dont Aulas , a été scandaleuse dans l'affaire des JO .

    Signaler
    1. Le_Lyonniste - ven 17 Juin 22 à 20 h 33

      Ce sont ces présidents qui versent leurs salaires aux joueurs, hein !

      Signaler
      1. Dufduf - ven 17 Juin 22 à 23 h 40

        Mais le foot de club n'est pas hors-sol ! Les prés' manient plein de pognon dans des pays bien définis, dans ce cas la France, et se torcher 1° avec l'idéal olympique 2° avec le drapeau du pays qui les voit prospérer , c'est gênant.

  6. mmc1789 - ven 17 Juin 22 à 22 h 38

    Petit foutage de gueule ... l'OL a libéré BARD pour les JO, non ?

    Le problème est en amont .. l'équilibre FFF-LFP est pourri, et c'est à Aulas que Gignac renvoie l'opprobre ?
    Quand tu vois comment le club a été traité pendant la crise COVID ...

    Construire une équipe, cela se fait sur le long terme, pas en préparation d'un tournoi en construisant une équipe au dernier moment .. donc cet accord des clubs devrait être cherché bien en amont !

    Après, on ne connait pas tout, il y a eu sans doute des bras de fer entre les différentes parties .. en tout cas, le capitaine n'a pas eu une réussite de feu et un moral d'acier .. il me semble qu'il a pris l'eau avec son équipe

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - ven 17 Juin 22 à 23 h 03

      La tu as raison que ça aurait du être préparé en amont, le sélectionneur a pourtant lancé des alertes, mais personne l'a écouté.
      Par contre ça n'enlève pas le choix lamentable de JMA d'avoir empêché Caqueret de participer aux jeux. On a pas le droit de priver un sportif de la plus grande compétition sportive au monde.

      Signaler
    2. Dufduf - ven 17 Juin 22 à 23 h 42

      @ mmc: Bard a été libéré par Aulas puisqu'il allait le vendre à Nice . Une ruse de maquignon.

      Signaler
  7. Juni forever OL - ven 17 Juin 22 à 22 h 43

    +1000000 gignac

    Signaler
  8. Beeeeen - sam 18 Juin 22 à 7 h 59

    Un peu simple de tomber à bras raccourcis sur Aulas, je crois qu’on ne se rend pas bien compte des sommes et des enjeux.
    Les franchises de NBA ne libéraient pas leurs joueurs internationaux A et il faudrait que l’OL libère des espoirs ? Avec la crise covid en fond ?
    Non c’est pas réaliste.
    Désolé pour Ripoll et pour Gignac mais dans tous les cas cela n’aurait pas changé l’issue sportive.

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - sam 18 Juin 22 à 12 h 15

      Oui mais vu la réserve de bons joueurs aux states, c'est pas comparable. 😉

      Signaler
  9. ObjectifEurope - sam 18 Juin 22 à 8 h 43

    Pour les abonnés au stade :" un big Mac pour gignac'. La tête qu'il faisait quand on chantait ça 😁

    Signaler
  10. gg - sam 18 Juin 22 à 9 h 00

    Hello,

    Ce que je ne comprends c'est pourquoi citer le président Aulas dans cette histoire...
    Soyons clair, en défense il manquait Todibo, Fofana et Saliba. Au milieu il manquait Camavinga, Caqueret, Guendouzi. En attaque il manquait MBappe, Nkunku, Gouiri. Dans cette liste il n'y a qu'un seul joueur sous contrat avec l'OL.
    J'en oublie certainement plein encore.

    Donc en résumé parler en mal de l'OL est un plaisir délectable pour la France amatrice de foot mais n'a ni queue ni tête dans ce cas précis.

    Le problème est que les JO ne sont pas une compétition sportive reconnue par le monde du foot.
    C'est pour ça d'ailleurs qu'à un moment ce sont les espoirs qui ont été envoyés car "non professionnels".
    Sauf que maintenant ces derniers jouent de plus en plus tôt en professionnel et donc leur départ impacte fortement leur entreprise.

    Maintenant il y a une décision qui doit être prise par le monde du foot collégialement concernant cette compétition.
    Chargé au CIO ensuite de continuer à proposer ce sport ou non....

    Signaler
    1. Foot Toujours - sam 18 Juin 22 à 12 h 36

      Belle et juste analyse... à transmettre à PAG

      Signaler
  11. mmc1789 - sam 18 Juin 22 à 9 h 14

    Et les go pros où sont ils ?

    Federer va bien aux JO .. pourquoi les pros se cachent ? Les gars ont les moyens d imposer d etre libéré pour ce tournoi... ils ne veulent pas ? Mais c est la faute des présidents ?

    Tartufferie Marseillaise ? ou Gignac a besoin de retombées média ?

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut