OL - Glasgow Rangers : "On est tous derrière le coach", assure Moussa Dembélé

A un peu plus de vingt-quatre heures du match face aux Glasgow Rangers à l'occasion de la 6e et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue Europa, Moussa Dembélé a évoqué son retour à la compétition et assure que les joueurs sont derrières Peter Bosz.

Le match face aux Glasgow Rangers

"On sait que l’on a gagné les 5 premiers matches. Comme on veut gagner tous les matches on va se donner à fond. Et rien de mieux qu’un match de coupe d’Europe pour repartir dans le bon sens. Quand tu es à l’Olympique lyonnais, il n’y a pas de match sans enjeu. On va tout faire pour le gagner.

Le match nul à Bordeaux

"On a beaucoup de frustration car on aurait dû le gagner mais on a failli le perdre. C'est plus un problème de concentration et de bloc équipe où l’on aurait dû rester ensemble".


"On concède beaucoup d’occasions et de buts"


Son retour comme titulaire ?

"Comme toujours, je veux débuter tous les matches. Je suis respectueux des choix du coach. Je fais tout mon possible pour être prêt le plus rapidement et rejoindre mes coéquipiers sur le terrain".

Le danger sur le but de Lopes

"On concède beaucoup d’occasions et de buts. On doit faire en sorte de se parler, de se mettre dans le droit chemin pour faire en sorte d’être une équipe, d’être en bloc et de concéder moins de buts".


"Ce n’est pas une période facile pour tous les joueurs"


Le probable départ de Juninho dans les prochaines semaines

"Je ne préfère pas m’attarder là-dessus et je suis là pour le match de demain".

Les difficultés actuelles de l'OL

"On essaye de tous aller dans le droit chemin. Ce n’est pas une période facile pour tous les joueurs. On doit prendre du plaisir, jouer au foot, marquer des buts et défendre aussi".


"La blessure fait partie du jeu"


Sa blessure

"C’était ma première blessure osseuse. C’était nouveau. Comme tout joueur, on veut être sur le terrain. La blessure fait partie du jeu".

La confiance envers Peter Bosz

"On est toujours derrière lui. A 100%. Il nous a apporté beaucoup de confiance. On est tous derrière le coach comme il est derrière nous et c’est ensemble que l’on va se sortir de cette mauvaise passe".

14 commentaires
  1. Moimoi - mer 8 Déc 21 à 16 h 30

    Juni s'en va, et l'entraîneur le suivra.

  2. Nenae - mer 8 Déc 21 à 16 h 31

    Moussa et Aouar avec le brassard !!! et on va parler à longueur d`interview de mental, d exemplarité d attitude sur le terrain ???
    et Dubois....le pompon

    Peter/Juni il fallait oser....

    je ne m en remettrai jamais. Pauvre Antho.

  3. ringo - mer 8 Déc 21 à 16 h 43

    Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu cette image de Dembélé en plein effort avec les gros yeux.Il sera à mon avis titulaire demain soir et ca serait bien qu'il plante demain pour retrouver un peu de confiance et l'odeur du but dont se nourrissent tous les attaquants,en espérant qu'avec son retour,Bosz en profite pour le faire débuter contre Lille et stopper une fois pour toute cette farce de mettre Paqueta en pointe.

  4. Darn - mer 8 Déc 21 à 16 h 54

    A Bordeaux, c'est pas compliqué, il aurait fallu mettre le but du 3-1 pendant notre temps fort, parce qu'en face la défense n'était pas plus sûre que la nôtre. On perd le match sur ces 5/10 minutes là.

    1. poussin - mer 8 Déc 21 à 17 h 14

      On n a pas perdu il me semble.

      1. Darn - mer 8 Déc 21 à 18 h 01

        Il y a des matchs nuls qui ont la saveur amère de la défaite.

      2. Moimoi - mer 8 Déc 21 à 18 h 03

        C'est tout comme Poussin, c'est tout comme. Comptablement, 1 point est plus proche de 0 que de 3.

  5. westkanoute - mer 8 Déc 21 à 17 h 03

    Question existentielle.
    Peut ont à la fois apprécier moussa et tigone en même temps?😉

  6. patsso - mer 8 Déc 21 à 17 h 05

    Aouar capitaine !
    Cherchez l'erreur...

    1. chiesaninho - mer 8 Déc 21 à 22 h 52

      C'est clair...

      une des nombreuses raisons qui me font plus que douter sur les compétences réelles et globales du gaillon.

  7. Roro Blouch - mer 8 Déc 21 à 18 h 30

    Ça verbalise le problème mais comme souvent le coach va sauter avant les joueurs. Triste football libéral qui a rendu optionnel la loyauté pour jouer au plus au niveau.

  8. OL-91 - mer 8 Déc 21 à 18 h 36

    Une équipe basée sur l'offensive à outrance est vouée à un système difficile et épuisant. Aussi peu de clubs s'y adonnent.

  9. Juninho Pernambucano - mer 8 Déc 21 à 18 h 38

    circulez , rien a dire rien à voir .

  10. chiesaninho - mer 8 Déc 21 à 22 h 50

    Perso, avec le regard de pervers lubrique qu'il a... je préfèrerais qu'il reste devant, le Dembélé.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut