(Photo by THOMAS SAMSON / AFP)

OL Groupe : "John Textor est content que je sois impliqué ici", déclare Tony Parker

Dans un entretien à L’Equipe, Tony Parker confie vouloir rapidement rencontrer John Textor. Basket, investissements et potentielle vente de l’Asvel pourraient être au cœur des discussions.

Entre l’Olympique lyonnais et l’Asvel, les rapprochements ne sont un secret pour personne. Pendant encore deux ans, l’OL Groupe, qui détient 33,33% du capital de l'Asvel, est sous contrat en tant qu’actionnaire du club villeurbannais "à hauteur de 2,5 millions d’euros par an" comme l’a indiqué Tony Parker, le président des récents champions de France, ce mercredi dans une interview à L’Equipe. Mais l’arrivée de John Textor, comme futur actionnaire majoritaire de l’OL, pourrait bien faire les affaires de l’Asvel, surtout quand on voit l’appétence de l’investisseur américain pour la balle orange. "L'OL c'est à la fois le sport, le divertissement, le foot, mais c’est aussi le basket", déclarait-il le 21 juin dernier lors de sa présentation officielle aux côtés de Jean-Michel Aulas.


"Il est fan de basket, fan de ma carrière en NBA"


Cet intérêt pour un sport phare de l’autre côté de l’Atlantique, l'homme d'affaires l’a très vite réitéré à Tony Parker, membre du conseil d’administration de l’OL Groupe. "John (Textor) m’a écrit le lendemain du rachat. Il est content que je sois impliqué dans ce projet. Il est fan de basket, fan de ma carrière", a confié Parker au quotidien sportif en expliquant n’avoir pas pu encore le rencontrer : "Je n’ai pour l’instant aucune idée de ce qu’il veut faire avec le basket. Va-t-il investir des fonds dans le basket ? Je ne sais pas."

Questionné sur une potentielle vente de l’Asvel, l’ex-meneur de l’équipe de France de basket ne ferme la porte à rien, mais souhaite d'abord discuter avec Textor. "Je me dis que tout est possible. Si cela peut améliorer la capacité de l’Asvel à etre compétitive en Euroligue, pourquoi pas. Mais je ne le ferai pas à n’importe quel prix. Je suis ouvert à tout. J’attends de lui parler et on verra", a poursuivi l'ancien joueur des San Antonio Spurs. Encore faut-il que les deux hommes, très occupés en ce moment, arrivent à se dégager un peu de temps libre pour enfin faire connaissance.

5 commentaires
  1. Kim Kallschtroumpf - mer 29 Juin 22 à 19 h 33

    Spin move!! Tony Parkeeeeer!!! Quel joueur, Tony je t’aaaaaaaime.

  2. Le_Lyonniste - mer 29 Juin 22 à 19 h 59

    A nous l'Euroligue !

  3. Darn - mer 29 Juin 22 à 22 h 19

    "Il est fan de moi" Alain Delon ?

    1. Gnafron - mer 29 Juin 22 à 23 h 24

      Non, il n’a pas parlé de lui à la 3e personne

      1. Darn - jeu 30 Juin 22 à 8 h 02

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut