Melvine Malard (Photo by Abbie Parr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

OL - Guingamp (4-0) : les Fenottes poursuivent leur sans-faute

Dominatrices durant toute la partie, les féminines de l'Olympique lyonnais s'imposent largement face à Guingamp (4-0), ce vendredi soir.

Quatre victoires, dix-neuf buts marqués, zéro encaissé et une place de leader de la D1 féminine ! C'est ce que l'on appelle un début de saison parfait pour les joueuses de Sonia Bompastor. Victorieuses de Guingamp (4-0) à l'occasion de la 4e journée de championnat, ce vendredi au centre d'entraînement à Décines, les Fenottes enchaînent avec un quatrième succès en quatre matches de D1. Une victoire qui permet à l'OL de prendre trois points d'avance sur le Paris Saint-Germain et le Paris FC qui s'affrontent dimanche à 12h45.


Melvine Malard lance parfaitement l'OL


Pour les Lyonnaises, le match a débuté de la meilleure des façons et assez rapidement grâce à Melvine Malard qui a coupé un centre d'Ellie Carpenter venu de la droite afin de tromper Cindy Perrault (1-0, 3e). En tête à la pause, l'OL a continué à dominer largement son adversaire lors du second acte. Et dès le retour des vestiaires, les Fenottes ont fait le break grâce à Kadeisha Buchanan auteure d'une superbe reprise de volée qui s'est logée dans la lucarne de la gardienne bretonne (2-0, 48e). Emelyne Laurent (3-0, 72e) puis Danielle van de Donk (4-0, 86e) ont aggravé le score dans une rencontre marquée par le retour de Griedge Mbock, après plus d'un an d'absence.

Vainqueures de leur quatrième match de suite en championnat, les Fenottes poursuivent leur sans-faute et peuvent tranquillement regarder le derby parisien prévu dimanche.

13 commentaires
  1. Dede passion 69 - ven 24 Sep 21 à 20 h 59

    Je le remets là parce que je suis un grand flemmard !.....

    Score final 4-0 .

    2ème mi-temps à sens unique, attaque/ défense.
    Griedge a joué 60 mn, et a été irréprochable.
    De très nets progrès dans le jeu, mais que d'occas ratées, notamment Macario qui a vendangé pas mal.
    Et quel banc nous avons ! Impressionnant.

    La gardienne Cindy Perrault a réalisé un match quasi parfait, sans elle, on aurait eu notre 6 ou 7-0, dont on va se réhabituer.

    Pression sur le PSG qui joue le Paris FC, et qui est loin d'avoir gagné d'avance .

    Allez les fenottes, on doit être à 18 ou 19- 0, rien ne peut nous arriver !!!👍😉

    1. Le Bon - ven 24 Sep 21 à 22 h 20

      Tu n'as pas vu une chose pourtant rare : sur un corner, Delphine a fait une remise de la tête en retrait, qui aurait dû être une passe décisive, si la receveuse s'était mieux équilibrée au moment du tir. Si si !

    2. Dragon2332 - sam 25 Sep 21 à 9 h 29

      @Dede passion 69 : effectivement, il y a eu des occasions ratées (Macario qui rate le cadre en 1 contre 1, ...) mais il faut souligner que la gardienne Cindy Perrault fait un grand match et que les Fenottes ont touché genre 4 fois les montants (barre et poteaux).

      Le retour de Griedge fait super plaisir, c'est évident.

      Et tout le monde a aimé la revoir sur le terrain, même les joueuses adverses, ce qui traduit l'esprit sportif chez les féminines

  2. InygOL - ven 24 Sep 21 à 21 h 06

    Bravo Mesdames ! 🙏

  3. dede74 - ven 24 Sep 21 à 21 h 06

    Oui 4-0 mais de très nombreuses occasions, la barre, le poteau et une gardienne guingampaise, qui fait une 10aine d'arrêts.
    Toujours pas de but encaissé, c'est bien et, cerise sur le gâteau, 1 heure de jeu pour le retour de Griedge MBock, avec un début de match, un peu frileux mais la frilosité est vite passée et elle a retrouvé de bonnes sensations, de bonnes habitudes ! un peu aidée aussi par un adversaire pas très coriace, mais c'est mieux pour un premier, après si longtemps ! très applaudie à sa sortie et elle s'est jetée dans les bras de Wendie, qui était présente, avec Ada, très émouvant, un vrai bonheur de la revoir sur le pré 😉
    Bref, un bon match, l'équipe progresse.
    Buchanan qui marque un très joli but, d'une reprise en demi volée, digne des meilleures attaquantes. Melvine qui marque son 3ème but, Emelyne Laurent son premier, Macario un peu maladroite et un but attribué à Bruun mais marqué par Van de Donk, après que le ballon eut tapé le poteau.

    Allez les garçons, pareil demain soir ??

  4. Dede passion 69 - ven 24 Sep 21 à 21 h 07

    HS, quoi que .....

    Interview de Gaétane Thiney dans l'Équipe du jour, à propos de Diacre :

    Actuellement prêtée au NY Gotham FC (États-Unis) par le Paris FC, Gaëtane Thiney (35 ans) a lâché plusieurs piques envers la sélectionneuse de l'équipe de France Corinne Diacre, dans un entretien au site French Morning : «Est-ce que j'ai fait une croix sur l'équipe de France ? Non, j'ai fait une croix sur la logique de Diacre. J'ai une position délicate car je bosse à la FFF (conseillère technique nationale pour la DTN depuis 2012) et je ne peux pas dire tout ce que je pense... Mais il n'y a aucune logique dans ce qui est fait depuis longtemps. Moi, j'ai vécu l'équipe de France que j'avais envie de vivre, et elle était extraordinaire. Celle qui se fait maintenant fait plus de mal qu'autre chose.»

    Non appelée par la sélectionneuse depuis novembre 2019, la joueuse de 35 ans (163 sélections, 58 buts) a cité le retour de Wendie Renard dans le rôle de capitaine pour expliquer son incompréhension au sujet des choix de la patronne des Bleues : «Corinne Diacre a retiré le brassard à Wendie (Renard) avant de lui remettre ces jours-ci... Non vraiment, si quelqu'un peut m'expliquer car je ne comprends plus rien. Enfin si, ce que je comprends, c'est qu'il y a maintenant beaucoup d'argent dans le foot féminin et probablement des salaires très confortables à se faire. Il s'agit donc de tout faire pour garder Actuellement prêtée au NY Gotham FC (États-Unis) par le Paris FC, Gaëtane Thiney (35 ans) a lâché plusieurs piques envers la sélectionneuse de l'équipe de France Corinne Diacre, dans un entretien au site French Morning : «Est-ce que j'ai fait une croix sur l'équipe de France ? Non, j'ai fait une croix sur la logique de Diacre. J'ai une position délicate car je bosse à la FFF (conseillère technique nationale pour la DTN depuis 2012) et je ne peux pas dire tout ce que je pense... Mais il n'y a aucune logique dans ce qui est fait depuis longtemps. Moi, j'ai vécu l'équipe de France que j'avais envie de vivre, et elle était extraordinaire. Celle qui se fait maintenant fait plus de mal qu'autre chose.»

    Non appelée par la sélectionneuse depuis novembre 2019, la joueuse de 35 ans (163 sélections, 58 buts) a cité le retour de Wendie Renard dans le rôle de capitaine pour expliquer son incompréhension au sujet des choix de la patronne des Bleues : «Corinne Diacre a retiré le brassard à Wendie (Renard) avant de lui remettre ces jours-ci... Non vraiment, si quelqu'un peut m'expliquer car je ne comprends plus rien. Enfin si, ce que je comprends, c'est qu'il y a maintenant beaucoup d'argent dans le foot féminin et probablement des salaires très confortables à se faire. Il s'agit donc de tout faire pour garder sa place, coûte que coûte, le plus longtemps possible et peu importe les moyens.»

    1. Dede passion 69 - sam 25 Sep 21 à 18 h 33

      J'avais supprimé ce com, après m'être planté , et il est revenu !😡

  5. Dede passion 69 - ven 24 Sep 21 à 21 h 15

    HS, quoi que...

    Interview de Gaétane Thiney dans l'Équipe du jour, à propos de Diacre :

    Actuellement prêtée au NY Gotham FC (États-Unis) par le Paris FC, Gaëtane Thiney (35 ans) a lâché plusieurs piques envers la sélectionneuse de l'équipe de France Corinne Diacre, dans un entretien au site French Morning : «Est-ce que j'ai fait une croix sur l'équipe de France ? Non, j'ai fait une croix sur la logique de Diacre. J'ai une position délicate car je bosse à la FFF (conseillère technique nationale pour la DTN depuis 2012) et je ne peux pas dire tout ce que je pense... Mais il n'y a aucune logique dans ce qui est fait depuis longtemps. Moi, j'ai vécu l'équipe de France que j'avais envie de vivre, et elle était extraordinaire. Celle qui se fait maintenant fait plus de mal qu'autre chose.»

    Non appelée par la sélectionneuse depuis novembre 2019, la joueuse de 35 ans (163 sélections, 58 buts) a cité le retour de Wendie Renard dans le rôle de capitaine pour expliquer son incompréhension au sujet des choix de la patronne des Bleues : «Corinne Diacre a retiré le brassard à Wendie (Renard) avant de lui remettre ces jours-ci... Non vraiment, si quelqu'un peut m'expliquer car je ne comprends plus rien. Enfin si, ce que je comprends, c'est qu'il y a maintenant beaucoup d'argent dans le foot féminin et probablement des salaires très confortables à se faire. Il s'agit donc de tout faire pour garder sa place, coûte que coûte, le plus longtemps possible et peu importe les moyens.»

    La conclusion vaut son pesant de cacahuètes !!!!!

    1. dede74 - ven 24 Sep 21 à 21 h 29

      Bonsoir Dédé,

      Et elle n'a pas tout dit ! peut-être un jour, quand Diacre ne sera plus en odeur de sainteté ou que le Graët aura été viré avec elle. (plus de "gâteries" pour le vieux) 😆 😆
      Il doit y en avoir des choses à dire sur "gracieuse" 😆

    2. Dragon2332 - sam 25 Sep 21 à 9 h 31

      @Dede passion 69 :
      Les propos et l'intention sont suffisamment clairs.

      Le jour où Diacre ne sera plus à la tête de l'équipe féminine de football, la France du football respirera de nouveau ...

  6. Cicinho - ven 24 Sep 21 à 21 h 31

    Retour de Mbock, on espère celui bientôt d'Hegerberg!

    1. Dede passion 69 - ven 24 Sep 21 à 21 h 55

      Du coup ,les parisiennes font de plus en plus de cauchemars !!!

      Leur toubib leur prescrit déjà des anxiolytiques et des somniféres !😉😀

      1. Dragon2332 - sam 25 Sep 21 à 9 h 32

        @Dede passion 69 : d'un autre côté, avec tous les changements subis depuis la saison dernière, je pense que l'effectif sait déjà qu'il a beaucoup plus de limites qu'auparavant.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut