Rayan Cherki (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)
Article payant

OL : l’heure des questions pour Rayan Cherki

Blessé pour au moins trois mois, Rayan Cherki ne devrait pas revenir avant la fin de la saison. Une longue période d’absence à un an de la fin de son contrat qui va le pousser, lui et le club, à s’interroger sur son rôle à l’OL.


Très vite propulsé sur le devant de la scène, Rayan Cherki vit une deuxième saison au haut niveau plutôt compliquée avec l’OL. Utilisé avec parcimonie par Peter Bosz, il a disputé d'août 2021 à février 2022 20 matches, dont 16 de Ligue 1. Ce nombre ne devrait vraisemblablement pas augmenter d’ici fin mai.   

Alors qu’il était entré en jeu après la pause contre Monaco samedi pour apporter du dynamisme et de la folie à une équipe en perdition (2-0), le jeune Lyonnais s’est écroulé dans la surface de réparation monégasque alors que le temps additionnel venait de démarrer. Victime d’un tacle peu maîtrisé de Ruben Aguilar, il souffre d’une fracture non déplacée du 5e métatarse a indiqué le club. Il sera opéré ce mercredi.




Cherki certainement privé de la fin de saison






Immobilisé pour au minimum trois mois, Cherki a peu de chances de réapparaître sur cet exercice 2021-2022. Un vrai coup dur pour l’attaquant, qui avec le possible départ de Xherdan Shaqiri et les absences d’Houssem Aouar et de Karl Toko-Ekambi (qui reviendra bientôt de la CAN) pouvait espérer gratter plus de temps de jeu, à l’image de sa titularisation face à Marseille (2-1). “C’est une blessure vraiment embêtante car il y a des risques de rechute. Ça compromet un peu sa fin de saison”, a commenté le directeur du recrutement, Bruno Cheyrou, sur le plateau de “Tant qu’il y aura des Gones”

Il vous reste 59 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut