Anthony Lopes à l'entraînement ouvert au public
Anthony Lopes à l’entraînement ouvert au public (crédit : David Hernandez)

OL : Lopes veut avant tout "gagner vendredi même sans la manière"

Très marqué après le coup de sifflet final à Lens, Anthony Lopes s'est présenté à la presse, ce mercredi. Le gardien de l'OL appelle à l'union sacrée et ne vise que la victoire pour se remettre la tête à l'endroit.

L'aspect psychologique après la défaite

"La tête, est-ce que j’ai besoin de dire comment elle va ? Elle n’est pas au mieux. On essaye de trouver des solutions pour inverser la tendance, de faire abstraction de ce qu’il se passe pour travailler dans les meilleures conditions possibles. Il y a pleins de choses sur lesquelles on peut remédier mais je ne suis pas là pour faire des grands discours. J’ai juste envie d’être vendredi, gagner ce match et repartir du bon pied."

Quels leviers ?

"On arrive à faire abstraction de tout le contexte car on en a besoin pour travailler sereinement et préparer au mieux les matchs. Il n’y a pas à baisser la tête, il n’y a pas à se morfondre. Ca ne sert à rien de faire tout ça parce que c’est la pire des solutions pour essayer de remédier à notre situation qui est très compliquée. Les discours c’est bien mais répondre sur le terrain, ce sera mieux."

Sa réaction après la défaite

"Il y a de la colère. Avec l’expérience que j’ai maintenant, j’arrive à faire la part des choses. Etre à chaud, il faut parfois éviter de dire certaines choses. Il vaut mieux se poser et réfléchir au lendemain. Je crois que le coach vous a dit qu’il y avait eu beaucoup de discussions, je n’ai pas besoin de revenir là-dessus. Le meilleur des remèdes sera de répondre présent dès l’entame de match vendredi soir et mettre le feu le plus vite possible pour ramener tout le monde derrière nous."

L'objectif contre Toulouse

"Il faut y aller c’est sûr, après il y a le facteur chance qui est complètement en notre défaveur. Quand on ne mérite pas ce facteur chance, il faut aller le chercher. Ce sont des petites choses, des détails comme une main dimanche soir. Ca aurait pu tourner en notre faveur si on avait mis plus d’ingrédients pour aller chercher la victoire.

Pour le mériter, il faut faire les choses de la meilleure des façons. Il faut envoyer un message à tout le monde dès le départ, on n’est pas au fond du trou, on essaye de s’en sortir. On aura besoin de tout le monde que ce soit l’effectif, les dirigeants, les amoureux de l’OL vendredi soir."

Les discussions dans le groupe

"Je ne parlerai pas de thèmes parce qu’on en a assez parlé et que les actes seront les mieux. Ce sont des choses qui restent au sein du vestiaire, qui restent entre nous. Sur les quatre derniers matchs, il n’y a jamais de défaites encourageantes, loin de là. Si on ne les a pas gagnés, c’est qu’on ne mérite pas."

Appel aux supporters

"Si les supporters aiment le club, il faut qu’ils viennent avec nous pour sortir le club de cette situation. S’ils ne sentent pas capable, ils ne viendront pas mais je pense que c’est le meilleur remède possible que de penser à des choses négatives. Je ne mange pas de ce pain-là. Il y aura toujours des choses à redire. Beau, pas beau, bon, pas bon, si on prend les trois points à la fin, je suis preneur. Tout le monde veut la victoire vendredi."

Pourquoi vendredi et pas avant ?

"Parce qu’il y a beaucoup de personne touchées. La totalité de l’effectif est touchée par cette situation parce qu’on a quand même un sentiment de rage et de honte aussi. C’est très compliqué dans un club qui a énormément d’ambition comme l’OL d’enchaîner quatre défaites de suite. C’est dur et je pense qu’il y a une grosse remise en question de soi-même. Il faut essayer de faire les choses ensemble et amener tout le monde dans le même wagon. On pourrait dire qu’on n’a pas été bon, que dans le contenu ce n’était pas ça, s’il y a la victoire, ça me va."

Toujours derrière le coach ?

"Quand il y a des difficultés, la première personne visée est forcément l’entraîneur. Dans notre état d’esprit et mon état d’esprit, on ne va lâcher personne. J’ai des valeurs, du respect et on ira au bout des choses. Mais il faudra mettre beaucoup plus que ce qu’on a pu mettre ces quatre derniers matchs."

Un discours marqué

"Il y a une différence entre être à fleur de peau et être déterminé. Il y a une très grosse différence et je suis déterminé."

La pire situation depuis ses débuts ?

"2015-2016 a été un moment à peu près aussi compliqué. On était à 28 points je crois bien si mes souvenirs sont bons. Je pense que les choses peuvent rapidement basculer du bon côté si on enchaîne les bons résultats parce que niveau comptable, ce n'est pas ça vu les ambitions qu’on a au début de saison. "

19 commentaires
  1. Olyonn@is - mer 5 Oct 22 à 13 h 47

    Que des beaux parleurs dans ce club,Le président,Cheyrou,Ponsot qui s'y croit aussi,les joueurs...Mais fermez la une bonne fois pour toute!Faites profil bas bon sang.

  2. rbv - mer 5 Oct 22 à 13 h 53

    Mais du coup je n'ai pas compris, il reste combien de finale ? 😂

  3. Olyonn@is - mer 5 Oct 22 à 13 h 54

    Il faudrait inventer une finale de repêchage.On aurait peut être une chance.Quoi que...

  4. OLVictory - mer 5 Oct 22 à 14 h 01

    Sans la manière ?
    Il pense à quoi en disant ça, aux croyances de Bosz ?

  5. JUNi DU 36 - mer 5 Oct 22 à 14 h 20

    Olyonn@is. On ne peut pas dire que Lopes soit mal placé pour parler, il est le seul joueur (avec Lukeba) ou il n'y a rien à lui reprocher. Il fait le taff, comme d'hab depuis 500 ans qu'il est à l'ol.

    1. Olyonn@is - mer 5 Oct 22 à 17 h 39

      Oui mais le foot est un sport d'équipe.L'équipe reste sur 4 défaites qu'ils arrêtent de se croire bon et arrêtent de parler.Contre Toulouse s'ils font un nul se sera déjà bien.Ils rêvent...Lopes ne pourra pas tout faire la preuve il est super bon et on perd quand même...

  6. Philippeb - mer 5 Oct 22 à 14 h 38

    Gagner sans la manière Pouah ! On n'en veut pas. Nous on est des purs on préfère perdre avec la manière,c'est beaucoup plus beau, le spectacle avant tout !
    Pour l'instant on n'arrive a faire ni l'un ni l'autre, par contre on sait très bien perdre sans la manière...

  7. westkanoute - mer 5 Oct 22 à 14 h 57

    Un discours qui me donne envie d'aller les soutenir vendredi,j'espère qu'il arrivera à diffuser sa détermination.

    1. Cyrbon - mer 5 Oct 22 à 15 h 26

      En esperant qu il n est pas encore un 8 dans l equipe

    2. Jagal - mer 5 Oct 22 à 16 h 02

      Comme quoi yen a encore qui croit en ce blabla qu'on entend depuis plus de 5 ans

  8. Darn - mer 5 Oct 22 à 15 h 25

    Et les mecs qui disaient que c'était une trompette inutile Lopes, après ses deux gros matchs notés 9 et 8 ; ils sont où ? On ne les entend plus ? Nan parce que quand il se plante, ils sont là, bien là, mais quand il déchire tout, où sont-ils ?

    1. Cyrbon - mer 5 Oct 22 à 15 h 27

      Le problème avec lui c est que si il n a pas 10 on pert le match 😃😀

      1. Darn - mer 5 Oct 22 à 16 h 11

        Dans ce cas, le problème, c'est pas lui !

      2. ChiesaLacombeDiNallo - jeu 6 Oct 22 à 0 h 41

        Ah, ah ! Tu rigoles. On gagnera quand il aura 11!

      3. Koko - jeu 6 Oct 22 à 10 h 23

        il faut que Lopes met 3 buts par match xD

      4. Juni forever OL - jeu 6 Oct 22 à 11 h 02

        bien vu Cyrbon !
        Dans une vraie grosse équipe ou club, un gardien n'a que 1 ou 2 arrêts a faire !!

  9. OLVictory - mer 5 Oct 22 à 16 h 52

    "S’ils ne sentent pas capables, ils ne viendront pas, mais je pense que c’est le meilleur remède possible que de penser à des choses négatives. Je ne mange pas de ce pain-là. Il y aura toujours des choses à redire. "

    Rien compris, quel galimatias…

    Disons-nous les choses, comme dirait un footeux, je serai au stade et j'encouragerai les joueurs à la hauteur de leur engagement, ni plus ni moins ! Chaleureusement s'ils font enfin ce qu'ils disent, beaucoup plus fraîchement si c'est encore un match merdique…
    Plus de chèque en blanc, on s'est fait avoir trop souvent avec le baratin des uns ou des autres.

  10. Poupette38 - mer 5 Oct 22 à 17 h 08

    Tu m'étonnes et je peux vous assurer qu'il n'avait pas ce sourire en conférence de presse .
    Il est désabusé notre Antho, complètement dégoutté

  11. Juninho Pernambucano - mer 5 Oct 22 à 17 h 27

    Bon il repond aux questions il parle beaucoup.
    Mais faudrait un peu arrêter de parler et montrer plutôt sur le terrain.
    Laissons les joueurs tranquille et se concentrer sur ce match .
    Sinon d'accord avec lui quand il dit il n'y avait pas de défaite encourageante , comme il avait été dit après la courte défaite face au PSG
    Non ce n'était pas du tout encourageant le match était à sens unique et ça aurait dû faire 3-0 si Messi et compagnie s'étaient un peu plus appliqués.
    Et idem pour la défaite à Lens .
    L'équipe est a la rue en ce moment, je pense les joueurs sont touchés mentalement ( pourquoi kte ne fait plus de courses ?? ) Et ils vont jouer crispés face à Toulouse comme toute équipe qui perd et est dans une spirale négative.
    Il faudra que les tauliers assurent et montrent l'exemple ( tolisso alex Antho )

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut